Nice : Estrosi fait marche arrière sur le pass sanitaire pour les enfants dans les centres de loisirs

Redirecting to full article in 0 second(s)...

Alors qu’il avait annoncé la mesure la veille, le maire de la ville des Alpes-Maritimes a finalement renoncé ce samedi à imposer un test PCR ou un certificat de vaccination aux enfants et ados accueillis dans ces structures.