Le policier du Capitole décédé en janvier est mort de causes naturelles

Redirecting to full article in 0 second(s)...

Le sort de Brian Sicknick avait ému de nombreux américains mais le spray anti-ours utilisé par des manifestants n'a pas contribué à sa mort, selon le rapport d'autopsie