Ce procès d’un soldat d’élite qui embarrasse la Bundeswehr

Redirecting to full article in 0 second(s)...

Philipp S. est jugé pour avoir stocké un arsenal et des reliques néonazies, soulevant la question de l’infiltration de réseaux extrémistes dans l’armée.