Zverev : « Je ne mérite pas d’être n°1 mondial en jouant comme ça… »

Zverev : « Je ne mérite pas d’être n°1 mondial en jouant comme ça… »

Zverev, Mérite

23-01-22 13:43:00

Zverev : « Je ne mérite pas d’être n°1 mondial en jouant comme ça… »

Cité parmi les favoris de cet Open d’Australie, l’Allemand (ATP-3) rate encore la marche en Grand Chelem, éliminé par le Canadien Shapovalov (14) qui ira défier Nadal en quart !

Champion olympique, vainqueur du Masters ATP en 2018 et 2021, et troisième joueur mondial, Sascha Zverev était logiquement cité comme grand favori de cet Open d’Australie, aux côtés de Daniil Medvedev. Mais hélas, si l’Allemand de 24 ans affiche déjà un joli palmarès au plus haut niveau, ajoutez déjà 5 victoires en Masters 1000 (!), il traîne certains travers en Grand Chelem même s’il a déjà disputé une finale (battu par Thiem à l’US Open 2020). Ce dimanche, il a donc une nouvelle fois raté la marche contre Denis Shapovalov (14e) qui l’a écarté plus facilement que prévu sur le score de 6-3, 7-6, 6-3. Le gaucher explosif de Toronto n’est pas à sous-estimer, le Canada a d’ailleurs remporté l’ATP Cup à Sydney, lors de la première semaine de janvier, mais tout de même… « Je ne mérite pas d’être n°1 mondial en jouant comme ça… », a d’ailleurs reconnu Zverev, honnêtement. L’Allemand fait ici référence à la possibilité qu’il avait de s’installer pour la première fois sur le trône mondial, en février, s’il avait triomphé à Melbourne en l’absence de Djokovic ! Seul, désormais, Daniil Medvedev peut encore inquiéter le Serbe...

Lire la suite: Sudinfo.be »

Je buik intrekken is niet gezondDe buik intrekken om slank te lijken, het is voor veel mensen een gewoonte geworden. Dat blijkt uit getuigenissen op Tiktok. Maar het kan gevolgen hebben v...

Mag je baas je bellen na de werkuren? Beluister onze jongerenpodcastBellen mogen ze ten allen tijde, of ik opneem … dát is iets anders. Natuurlijk mag die bellen. Of je dan opneemt, dàt bepaal je zelf. Tuurlijk, pak toch niet op...

Dit bedrijf bepaalt nu al wat volgende winter in je kerstboom hangt (en het is Elvis)Je kerstboom is pas buitengezet, en daar is Kerstmis 2022 al. Een glinsterende Elvis, een disco-kerstbal, de Games of Thrones-draak, heel veel elfen. Eind ... Guess what : ik bepaal dit toch zelf zeker... 😉😬

'In Molenbeek moet je 15 jaar wachten op een sociale huurwoning'Dat blijkt uit een vraag van een gemeenteraadslid aan het College van Burgemeester en Schepen. Een Marokkaanse naam aannemen helpt wellicht? Als autochtoon! ja waar niet ?

We doen het allemaal, maar: je buik intrekken is niet gezondDe buik intrekken om slank te lijken is voor ­velen een gewoonte geworden. Dat blijkt uit getuigenissen op ­Tiktok. Maar het kan gevolgen hebben voor het l... Ik doe dat ook niet, alleen wanneer ik pippi moet doen anders zie ik te laat de juiste richting.😅🤣😂

Surprise à l’Open d’Australie : Denis Shapovalov s’impose facilement face à Alexander Zverev et rejoint Rafael Nadal en quarts (vidéo)Alexander Zverev était l’un des favoris à la victoire finale.

Reuters Champion olympique, vainqueur du Masters ATP en 2018 et 2021, et troisième joueur mondial, Sascha Zverev était logiquement cité comme grand favori de cet Open d’Australie, aux côtés de Daniil Medvedev. Mais hélas, si l’Allemand de 24 ans affiche déjà un joli palmarès au plus haut niveau, ajoutez déjà 5 victoires en Masters 1000 (!), il traîne certains travers en Grand Chelem même s’il a déjà disputé une finale (battu par Thiem à l’US Open 2020). Ce dimanche, il a donc une nouvelle fois raté la marche contre Denis Shapovalov (14e) qui l’a écarté plus facilement que prévu sur le score de 6-3, 7-6, 6-3. Le gaucher explosif de Toronto n’est pas à sous-estimer, le Canada a d’ailleurs remporté l’ATP Cup à Sydney, lors de la première semaine de janvier, mais tout de même… « Je ne mérite pas d’être n°1 mondial en jouant comme ça… », a d’ailleurs reconnu Zverev, honnêtement. L’Allemand fait ici référence à la possibilité qu’il avait de s’installer pour la première fois sur le trône mondial, en février, s’il avait triomphé à Melbourne en l’absence de Djokovic ! Seul, désormais, Daniil Medvedev peut encore inquiéter le Serbe... Le premier quart messieurs de cet Open d’Australie verra donc deux gauchers à l’œuvre puisque Denis Shapovalov va désormais s’attaquer à la montagne Rafael Nadal. L’Espagnol a dû remporter le tie-break le plus long de sa carrière (16-14 en 28 minutes), sauvant quatre balle de set au passage, pour venir à bout de l’étonnant Adrian Mannarino, aussi gaucher, sur le score de 7-6, 6-2, 6-2. Le Majorquin est donc toujours en lice pour aller décrocher un 21e sacre en Grand Chelem : « Ce que je n’aurais jamais osé imaginer après mon opération en août, tellement j’étais loin de tout ça », a-t-il commenté. Notre sélection vidéo