Vaccin, Vaccination, Coronavirus, Protection Des Données

Vaccin, Vaccination

Vaccination: quelle garantie de protection pour nos données personnelles ?

Vaccination: quelle garantie de protection pour nos données personnelles ?

13-02-21 16:44:00

Vaccin ation: quelle garantie de protection pour nos données personnelles ?

Ce n’est pas la 1e fois qu’elle tire la sonnette d’alarme, et elle vient encore de l’actionner. Selon nos confrères du Soir, l’Autorité de protection des données (APD) vient de rendre un nouvel avis cinglant sur les modalités envisagées par le...

Ce qui suscite des interrogations, c’est la création d’une grande banque de données permettant d’organiser cette campagne, de dresser une liste de personnes prioritaires, en fonction de certaines pathologies susceptibles d’influencer l’ordre de passage devant un médecin. Cela nécessitera un échange d’informations sensibles entre les autorités politiques, le corps médical et les mutualités.

Bruxelles : le tunnel Léopold II devient le tunnel Annie Cordy 'Histoire belge', 'ridicule', pas assez néerlandophone : les premières critiques sur le futur tunnel Annie Cordy et les réponses A Middelkerke, le bourgmestre a appelé à 'l'incivisme politique' et autorise la réouverture des terrasses de l'Horeca

Qui pourra consulter ces fichiers de santé, et pourquoi ? Les "instances ayant une mission d’intérêt général", prévoit le texte actuel. Un concept trop vague, aux yeux de l’APD, qui y voit un risque de"porte ouverte permettant aux autorités de faire autre chose de ces données", rapporte Le Soir.

Médecins et mutuelles réticents Les réticences de l’APD trouvent un écho auprès de ceux qui sont invités à partager les données personnelles de leurs patients ou de leurs affilés."Ça fait longtemps que nous nous interrogeons sur l’ensemble des données que nous devons fournir de manière quasi obligatoire. Et nous sommes contents d’être entendus, réagit le Dr Thomas Orban, président de la Société scientifique de médecine générale. Si on n’a pas l’assurance du respect absolu des règles et des lois, on ne le fera pas. On joue un peu avec le feu". headtopics.com

"On a toujours dit qu’on voulait bien partager les données pour participer à la campagne de vaccination, à condition qu’il y ait un cadre réglementaire strict. Or l’avis de l’APD est critique à cet égard, ajoute Elisabeth Degryse, vice-présidente de la Mutualité chrétienne. On ne dira pas que Monsieur Dupont est diabétique. On ne va jamais associer un nom à des informations médicales. On dira ‘il faut contacter Monsieur Dupont en priorité’. Mais nous voulons être certains que ces données servent uniquement à la vaccination, et qu’elles disparaissent ensuite. L’accord de collaboration doit donc être revu, c’est la priorité des priorités"

Une priorité, et une urgence aussi. La campagne de vaccination à grande échelle doit en effet connaître un coup d’accélérateur à partir du mois de mars.Newsletter info Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Lire la suite: RTBF info »

Toutes ces données privées seront conservées et finiront tôt ou tard dans les mains des assurances et des patrons !!! Je m'oppose donc à un quelconque partage.!.