Une banderole géante accuse la Ville de Namur de complicité avec les lobbies du BTP: «Stop au béton dans nos villes et nos campagnes»

Banderole, Géante, Accuse, Ville, Namur, Complicité, Lobbies, «Stop, Béton, Villes, Campagnes»

Une banderole géante accuse la Ville de Namur de complicité avec les lobbies du BTP: «Stop au béton dans nos villes et nos campagnes»

Banderole, Géante

19.2.2020

Une banderole géante accuse la Ville de Namur de complicité avec les lobbies du BTP: «Stop au béton dans nos villes et nos campagnes»

Des militants namurois du mouvement Extinction Rebellion (XR) ont hissé mardi une banderole géante en dessous de la rampe d’accès à la future gare des bus de Namur. Ils accusent les autorités communales d’être complices des lobbies du secteur du bâtiment et des travaux publics (BTP).

Twitter Extinction Rébellion Mesurant plusieurs mètres, la banderole a été fixée en fin de journée, en prélude du conseil communal. « Namur complice des lobbies du BTP, stop au béton dans nos villes et nos campagnes », pouvait-on y lire. Des policiers sont rapidement arrivés et ont interpellé cinq personnes liées à l’action. Une fois identifiées, elles ont ensuite été relâchées. « Elles risquent une sanction administrative pouvant aller jusqu’à 350 euros pour affichage sans autorisation », a expliqué Manu Leleux, directeur des opérations de la police namuroise. « Les pompiers ont aussi dû venir avec la grande échelle pour enlever la banderole. Une intervention dans les frais liés à cette opération pourrait donc être demandée. » Cette action de XR fait suite aux nombreux travaux entrepris depuis plusieurs années dans la capitale wallonne. Les militants ont notamment en ligne de mire le nouveau projet immobilier qu’intégrera un centre commercial dans le centre-ville, en lieu en place du parc Léopold. « Selon le Giec (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat, NDLR), plus de 50 % des leviers pour limiter le dérèglement climatique se situent au niveau local. La transition se pilote au plus près des territoires », a affirmé l’organisation namuroise dans un communiqué. « Nous demandons donc à la Ville de Namur de subordonner véritablement l’ensemble de sa politique à l’urgence climatique et socioenvironnementale », a-t-elle ajouté, en appelant au vote d’une motion d’état d’urgence au conseil communal. Extinction Rebellion est un mouvement né à Londres. Il se définit comme un collectif écologiste non-violent et revendique la désobéissance civile pour inciter les gouvernements à agir contre le changement climatique et ses conséquences. Ce n’est pas la première fois que les militants namurois se font remarquer. En septembre dernier, ils avaient déjà été évacués du conseil communal, après avoir interrompu le débat relatif à la requalification du parc Léopold. S’en sont suivies de nombreuses actions de désobéissance civile, à chaque en fois en prélude au conseil communal. Ils ont, par exemple, déversé plusieurs mètres cubes de copeaux de bois devant l’entrée de l’hôtel de ville en octobre dernier, pour symboliser les abattages d’arbres sur le territoire namurois, trop nombreux et injustifiés selon eux. Après l’action de la banderole, d’autres activistes du mouvement ont interrompu, chacun à leur tour, le conseil communal mardi soir. Appelant à la protection des espaces verts de la commune, ils ont été rapidement évacués par les forces de l’ordre. Lundi, de petites affiches ont aussi été apposées par XR sur de nombreux panneaux publicitaires du centre de Namur, rapporte la Dernière Heure. « Deux cents espèces ont disparu aujourd’hui, réagissons maintenant face à l’extinction du vivant », indiquait l’une d’elles. Notre sélection vidéo Lire la suite: Sudpresse

Vers une reprise officielle de l'UR Namur FLVL'annonce devrait être faite jeudi soir.

Namur: nouvelle action d'Extinction rebellion avant le conseil communalIls ont accroché une banderole géante au pont haubané de la future gare des bus, mais la police est très vite intervenue

Namur : le président du CPAS, Philippe Noël, n'a pas rendu sa déclaration de mandats'J'étais persuadé de l'avoir fait'

Province de Namur: Jérôme Haubruge laisse sa place à Arnaud MaquilleSon successeur Arnaud Maquille, de Mettet, prêtera serment ce vendredi

Namur: la commune passe au nettoyage 'écolo'C'est le fruit d'une réflexion menée depuis de nombreux mois au sein des services administratifs de la Ville de Namur : une part significative des produits d'entretien utilisés dans les bâtiments communaux seront progressivement remplacés par...

Namur investit 2,5 millions pour former sa police à maîtriser la violenceÀ Hastedon se passera l’entraînement dans les domaines de la maîtrise de la violence, avec et sans arme à feu.



Ségolène Royal est prête pour une nouvelle présidentielle: et si c’était elle?

Coronavirus: masques, gants, lingettes et flacons de désinfectant finissent parfois dans les rivières et les accotements

Le coronavirus est sans doute transmis en parlant, Trump recommande les masques

Une 'prime Covid-19' de 1450 euros pour le personnel médical et les pharmaciens

La délation pour non-respect des règles de confinement explose auprès des services de police: «On est revenu au temps des collabos!»

'Un gsm sur votre oreille a beaucoup plus d'impact que les pylônes 5G' affirme le ministre De Backer

Coronavirus: 30% des clients de Delhaize ne respectent pas les règles de distanciation sociale

Écrire un Commentaire

Thank you for your comment.
Please try again later.

Dernières Nouvelles

Nouvelles

19 février 2020, mercredi Nouvelles

Nouvelles précédentes

Wall Street s'enrhume avec l'avertissement d'Apple

Nouvelles suivantes

L'Atlético surprend et fait tomber Liverpool (1-0), Dortmund bat le PSG grâce Haaland qui s'offre un doublé (2-1)
Israël : de nombreux ultra-orthodoxes respectent la religion, pas le confinement L’évolution de l’épidémie en Belgique: les admissions à l’hôpital sont en baisse En Italie, des robots au chevet des malades: 'Ce sont des assistants infatigables et ils ne peuvent être contaminés' Coronavirus: le Limbourg devrait rester la province la plus touchée Appendicites, AVC, anévrisme: ne traînez pas à appeler les urgences, même pendant cette période de coronavirus! Une étudiante en médecine de Sicile, morte étranglée par son fiancé qui la soupçonnait de lui avoir transmis le virus Un labo liégeois proposait des tests de dépistage du Covid-19 à 50€, pour n’importe qui: l’Inami refuse de les rembourser, ils décident d’arrêter! Coronavirus : Philippe Bodson, ex-patron de Tractebel, de la FEB et Glaverbel, est décédé ce matin Caroline Fontenoy, au rendez-vous de 19 h durant la crise du coronavirus: “Les gens nous remercient de les informer' Coronavirus : l'épidémie est même arrivée dans les villages inuits au nord du Québec Coronavirus: Burnley perdrait près de 57 millions d’euros si la saison de Premier League ne s’achève pas Pas d'interdiction de déplacement: malgré le bilan en hausse du coronavirus, les plages des Pays-Bas très fréquentées
Ségolène Royal est prête pour une nouvelle présidentielle: et si c’était elle? Coronavirus: masques, gants, lingettes et flacons de désinfectant finissent parfois dans les rivières et les accotements Le coronavirus est sans doute transmis en parlant, Trump recommande les masques Une 'prime Covid-19' de 1450 euros pour le personnel médical et les pharmaciens La délation pour non-respect des règles de confinement explose auprès des services de police: «On est revenu au temps des collabos!» 'Un gsm sur votre oreille a beaucoup plus d'impact que les pylônes 5G' affirme le ministre De Backer Coronavirus: 30% des clients de Delhaize ne respectent pas les règles de distanciation sociale Coronavirus: la Belgique a commandé près de 35 millions de masques Coronavirus: le nombre de morts en Espagne baisse pour le deuxième jour consécutif Coronavirus: la RDC candidate pour des essais de vaccins, des habitants refusent 'd'être des cobayes' Coronavirus: le PS réclame un bonus pour tous les «héros du quotidien» Fin des championnats de hockey, pas de titre de champion de Belgique