Un Mondial tous les 2 ans pourrait sauver des migrants: la sortie polémique du président de la FIFA

Un Mondial tous les 2 ans pourrait sauver des migrants: la sortie polémique du président de la FIFA

27-01-22 12:29:00

Un Mondial tous les 2 ans pourrait sauver des migrants: la sortie polémique du président de la FIFA

Le président de la FIFA Gianni Infantino a semblé établir un lien mercredi entre son projet de Coupe du monde tous les deux ans et la tragédie des migrants en Méditerranée à qui il faut donner de l'espoir, déclenchant une polémique qu'il a tenté d'éteindre en évoquant des propos mal interprétés.

Agence Belga27 janvier 2022 à 10h21  Le président de la FIFA Gianni Infantino a semblé établir un lien mercredi entre son projet de Coupe du monde tous les deux ans et la tragédie des migrants en Méditerranée à qui il faut"donner de l'espoir", déclenchant une polémique qu'il a tenté d'éteindre en évoquant des propos"mal interprétés".

"Je comprends qu'en Europe, la Coupe du monde a lieu deux fois par semaine, parce que les meilleurs joueurs jouent en Europe", mais il convient de penser"au reste du monde (...) qui ne voit pas les meilleurs joueurs, qui ne participe pas aux compétitions de haut-niveau"

Lire la suite: RTL sport »

Un ex-basketteur belge contracte le Covid volontairement et provoque un tollé: 'C’est irresponsable'La décision de l’ancien basketteur de haut niveau Pieter Loridon de se laisser délibérément infecter par le coronavirus fait beaucoup de bruit en Flandre.

D1A: Seraing accueille le Beerschot dans un match capital pour le maintien (0-0, direct)D1A: Seraing accueille le Beerschot dans un match capital pour le maintien (direct à 21h)

CAN: un nouveau magnifique coup franc d'Achraf Hakimi qualifie le Maroc (vidéo)Le Maroc a fini par éliminer l'épatant Malawi (2-1) et son buteur Mhango dans un 8e de finale de Coupe d'Afrique emballant, éclairé par un ... Quel match de folie... Un beau but des malawi également Merci Hakimi pour ce plaisir

Le CIO confirme un projet de rencontre avec Peng Shuai à Pékin durant les JO d’hiverLe président du Comité international olympique (CIO) Thomas Bach rencontrera durant les JO d’hiver de Pékin la championne de tennis chinoise Peng Shuai, a indiqué jeudi l’institution olympique.

JO 2024: un ouvrier grièvement blessé sur le chantier du village olympique à ParisLa victime est blessée aux jambes et au bras.

Coronavirus: le Danemark compte lever ses restrictions malgré un nombre record de nouveaux casLe Danemark entend lever ses restrictions anti-Covid au 1er février malgré un nombre record de nouveaux cas, jugeant sa forte couverture vaccinale suffisante face à la moindre sévérité du variant Omicron, a annoncé le gouvernement dans une lettre rendue publique mercredi.

Pour justifier son projet de Mondial tous les 2 ans, le président de la FIFA invoque la cause... des migrants Agence Belga 27 janvier 2022 à 10h21     Le président de la FIFA Gianni Infantino a semblé établir un lien mercredi entre son projet de Coupe du monde tous les deux ans et la tragédie des migrants en Méditerranée à qui il faut"donner de l'espoir", déclenchant une polémique qu'il a tenté d'éteindre en évoquant des propos"mal interprétés". "Je comprends qu'en Europe, la Coupe du monde a lieu deux fois par semaine, parce que les meilleurs joueurs jouent en Europe" , mais il convient de penser "au reste du monde (...) qui ne voit pas les meilleurs joueurs, qui ne participe pas aux compétitions de haut-niveau" , a expliqué Infantino devant l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE) à Strasbourg. "Nous devons les inclure, nous devons trouver des moyens d'inclure le monde entier, de donner de l'espoir aux Africains afin qu'ils n'aient pas besoin de traverser la Méditerranée pour trouver peut-être une vie meilleure, mais plus probablement la mort dans la mer. Nous devons donner des opportunités, et nous devons donner de la dignité, non pas en faisant la charité, mais en permettant au reste du monde de participer" , a déclaré le dirigeant italo-suisse. Défendue par Gianni Infantino, l'hypothèse d'une compétition biennale, et non plus quadriennale, est combattue par un front allant des fédérations européennes et sud-américaines jusqu'aux grands clubs. Mais elle bénéficie du soutien unanime des 54 fédérations africaines. Les propos du patron de la FIFA ont été largement commentés sur les réseaux sociaux. "Jusqu'où peut s'abaisser Infantino. Instrumentaliser la mort en Méditerranée pour vendre son projet mégalomaniaque, laisse sans voix" , a réagi Ronan Evain, directeur-général du collectif Football Supporters Europe. "Mes collègues d'Human Rights Watch interviewent des réfugiés partout dans le monde à peu près chaque jour. Nous écrivons des rapports sur les raisons (...) qui les contraignent à quitter leurs foyers. Ils ne mentionnent jamais le calendrier de la Coupe du monde" , a ironisé Andrew Stroehlein, en charge des médias dans cette organisation non gouvernementale. "Etant donné que certains de mes propos (...) semblent avoir été mal interprétés et sortis de leur contexte, je tiens à préciser que, dans mon discours, mon message plus général était que toute personne en position de prendre des décisions a la responsabilité d'essayer d'améliorer la situation des gens dans le monde", s'est-il défendu dans un texte transmis à l'AFP."S'il y a plus d'opportunités disponibles, y compris en Afrique, mais bien sûr pas uniquement dans ce continent, cela devrait permettre aux gens de les saisir dans leurs propres pays. C'était un commentaire d'ordre général, qui n'était pas directement relié à la possibilité de jouer une Coupe du monde tous les deux ans" , affirme-t-il.   Lire aussi