Ukraine: Macron et Poutine d’accord sur «la nécessité d’une désescalade»

Ukraine: Macron et Poutine d’accord sur «la nécessité d’une désescalade»

Ukraine, Macron

29-01-22 02:09:00

Ukraine : Macron et Poutine d’accord sur «la nécessité d’une désescalade»

Les présidents français Emmanuel Macron et russe Vladimir Poutine sont convenus vendredi de la « nécessité d’une désescalade » et d’une « poursuite du dialogue » dans la crise ukrainienne, a annoncé la présidence française.

ParSudinfo avec AFPLes présidents français Emmanuel Macron et russe Vladimir Poutine sont convenus vendredi de la « nécessité d’une désescalade » et d’une « poursuite du dialogue » dans la crise ukrainienne, a annoncé la présidence française.

La conversation téléphonique entre les deux dirigeants, qui a duré plus d’une heure, a « permis de s’entendre sur la nécessité d’une désescalade », a déclaré l’Elysée. « Le président Poutine n’a exprimé aucune intention offensive (…). Il a dit très clairement qu’il ne cherchait pas la confrontation ».

Lire la suite: Sudinfo.be »

Ukraine : Zelensky appelle à ne pas semer la panique, Poutine et Macron prônent la désescaladeLe président ukrainien Volodymyr Zelensky a appelé vendredi les Occidentaux à ne pas semer la 'panique' autour des... Zelensky appelle à ne pas semer la panique et en accuse les occidentaux... )))

Sarkozy, Hollande, Macron: comment résister aux magnats des médias en tant que responsable politique en France?La majorité des médias français sont entre les mains d'hommes d'affaires qui y voient aussi un outil pour soigner leurs intérêts. Les gouvernants peuvent-ils résister à la pression exercée par des partenaires obligés? Etude de cas avec Nicolas Sarkozy, François Hollande et Emmanuel Macron .

Podcast Waarom Europa?: 'Macron kan zich naar voor schuiven als de grote EU-onderhandelaar'Iedere maand presenteren Knack en het Fonds involvEU een terugblik op de Europese actualiteit met de podcast 'Waarom Europa?'. Deze maand: de spanningen tussen Rusland en Oekraïne, het Franse voorzitterschap van de Europese Unie en de twintigste verjaardag van de euro. Deze banksterknecht vertegenwoordigt ons niet

Ukraine : Zelensky appelle à ne pas semer la panique, Poutine et Macron prônent la désescaladeLe président ukrainien Volodymyr Zelensky a appelé vendredi les Occidentaux à ne pas semer la 'panique' autour des... Zelensky appelle à ne pas semer la panique et en accuse les occidentaux... )))

Pologne – Biélorussie : des journalistes visitent la frontière sous haute surveillanceSerrés à l’arrière d’une jeep militaire cahotant sur des sentiers battus et gelés à la frontière...

Slimane, 'à la fois heureux et triste', annonce être devenu papa d’une petite fille née prématurémentCarnet rose chez les people. Slimane est devenu papa d’une petite fille née prématurément. 'À la fois heureux et triste', le chanteur de 32 ans a fait l’an...

Publié le samedi 29 Janvier 2022 à 00h05 Par Sudinfo avec AFP Les présidents français Emmanuel Macron et russe Vladimir Poutine sont convenus vendredi de la « nécessité d’une désescalade » et d’une « poursuite du dialogue » dans la crise ukrainienne, a annoncé la présidence française. La conversation téléphonique entre les deux dirigeants, qui a duré plus d’une heure, a « permis de s’entendre sur la nécessité d’une désescalade », a déclaré l’Elysée. « Le président Poutine n’a exprimé aucune intention offensive (…). Il a dit très clairement qu’il ne cherchait pas la confrontation ». Sur la sécurité stratégique en Europe, les deux chefs d’Etat « se sont mis d’accord sur la poursuite du dialogue qui va nécessiter que les Européens (…) soient bien partie prenante de ce dialogue », qui engage en premier lieu les Etats-Unis et l’Otan. Sur le conflit dans l’Est ukrainien, où des séparatistes prorusses s’opposent depuis 2014 à Kiev, le président Poutine a lui-même insisté sur le format existant de pourparlers (dit de Normandie) qui rassemble la Russie, l’Ukraine, l’Allemagne et la France et vise à la mise en oeuvre des accords de paix de Minsk de 2015, selon un communiqué du Kremlin. « Il a aussi souhaité poursuivre avec le président (Macron) la discussion engagée aujourd’hui », a ajouté l’Elysée. Le « dialogue est difficile » mais les « canaux de discussion sont ouverts ». Le président français doit aussi s’entretenir vendredi en fin d’après-midi avec son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky. « Il lui dira ce soir notre engagement pour la souveraineté de l’Ukraine, notre solidarité en cette période de tensions et notre engagement à poursuivre les négociations pour trouver un chemin pour mettre en oeuvre les accords de Minsk », a ajouté la présidence française. Notre sélection vidéo