Internet, Média, Faits Divers

Internet, Média

Trump menace de 'fermer' les réseaux sociaux après le signalement de ses tweets

27-05-20 17:08:00

Trump menace de 'fermer' les réseaux sociaux après le signalement de ses tweets

"Les républicains ont le sentiment que les plateformes de réseaux sociaux censurent totalement les voix conservatrices. Nous allons les réglementer sévèrement, ou les fermer, pour ne pas permettre qu'une telle chose se produise", a tweeté Donald Trump.

Pour la première fois, Donald Trump porte un masque en public Coronavirus dans le monde : plus de 210.000 nouveaux cas en 24 heures Coronavirus en Belgique : le nombre moyen d'infections au Covid-19 par jour en hausse de 2%

Souvent accusé de laxisme dans son traitement des propos tenus par des dirigeants, Twitter a signalé pour la première fois mardi des messages de Donald Trump, en ajoutant la mention:"Vérifiez les faits".Il s'agissait notamment d'un tweet du milliardaire affirmant que le vote par correspondance était nécessairement"frauduleux".

►►► À lire aussi: Présidentielle américaine 2020 : pour la première fois, Twitter signale un tweet de Donald Trump comme"trompeur" Revenant à l'attaque sur le sujet le président a écrit mercredi matin:"Nous ne pouvons pas laisser le vote par correspondance s'enraciner dans notre pays. Ce représenterait un blanc-seing pour la fraude, la contrefaçon et le vol des votes."

"Celui qui frauderait le mieux pourrait gagner. De même, pour les réseaux sociaux. Reprenez-vous, MAINTENANT! !! !", a ajouté le président dans une série de tweets matinaux.....happen again. Just like we can’t let large scale Mail-In Ballots take root in our Country. It would be a free for all on cheating, forgery and the theft of Ballots. Whoever cheated the most would win. Likewise, Social Media. Clean up your act, NOW!!!!

— Donald J. Trump (@realDonaldTrump) May 27, 2020 Le président a aussi accusé le réseau social d'avoir interféré dans la campagne présidentielle de 2016."Nous avons vu ce qu'ils ont essayé de faire, et qui a été un échec, en 2016. Nous ne pouvons pas laisser qu'une version plus sophistiquée de ça se produise encore une fois", a-t-il poursuivi.

La désinformation est considérée comme particulièrement cruciale par Facebook et les autres plateformes depuis les tentatives de manipulation de l'élection présidentielle américaine et du référendum sur le Brexit, en 2016.

Twitter n'a toutefois pas agi contre d'autres messages au vitriol de Donald Trump publiés mardi matin, dans lesquels il relaie une théorie du complot infamante contre le présentateur de la chaîne câblée MSNBC Joe Scarborough.

'Le génocide de Srebrenica montre vers quels crimes mènent les idéologies nationalistes' Coronavirus en Belgique : le nombre moyen d'infections au Covid-19 par jour en hausse de 2% Deux fillettes retrouvées mortes après trois jours de recherches au Québec

Plusieurs sites et blogs ont alimenté l'idée selon laquelle M. Scarborough, alors élu républicain, aurait assassiné son assistante parlementaire Lori Klausutis en 2011, sans aucun élément tangible à l'appui.

Lire la suite: RTBF info »

Surtout qu'il ferme sa grande gueule degueulasse Trump: Ce bouffon crétin veut devenir dictateur, ce gamin gâté ne supporte pas la contradiction ! Qui ? Il a raison stop censure! Une société privée qui censure presque un président élu démocratiquement. On va entrer dans autre chose que la démocratie. c'est toi qu'on doit enfermer ! on en recréera d'autre !

Comme si les actionnaires le permettaient... S'il le voulait vraiment ce serait déjà fait,donc ce n'est que de la com. Fermer le plus bel outil politique et publicitaire de l’histoire ? Impensable ! Que vont faire tous les militants en herbe ? Au lieu de débattre de son capital sympathie, faudrait peut-être se demander pourquoi Twitter censure les tweets d'un Président US. La censure fait taire les dissidents et les vérités 'dérangeantes'. Pour manquer d'esprit critique à ce point...les médias font bien leur boulot.

Moi c'est sa bouche que j'aimerai qu'il ferme ! ... On sait trumpé! DonaldTrump t'en pense quoi ket ?!... T'as le bj de bx ! 😂 scylla La manie de traquer Trump ne s'arrête pas à la RTBF. Vous avez un sérieux problème, allez consulter L'image des 🇺🇸 tronquée par son 'enfant-roi-capricieux' , le PO(po)TUS de Donald🏌️‍♂️ Tweet Trump🤬 'Vivons masqués😷 pour ne plus voir ça!' Soupiiir!🤐

En ce qui le concerne, cela équivaudrait pour lui à « couper la branche sur laquelle il est assis »🤣 IDIOT S TRUMPVIRUS zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz

Trump et Biden ont rendu hommage aux anciens combattants américains pour le Memorial DayLe président américain Donald Trump a participé à une cérémonie au cimetière national d’Arlington, à l’extérieur de Washington, pour commémorer le Memorial Day, un jour férié pour honorer les membres des forces armées qui sont morts dans...

Coronavirus: Donald Trump s’indigne que ses sorties de golf soient traitées comme «un péché mortel»Le président américain Donald Trump s’est indigné lundi que ses sorties de golf du week-end aient suscité des articles très critiques, dénonçant « la haine et la malhonnêteté » des médias.

Trump s’indigne que ses sorties de golf soient traitées comme «un péché mortel»Le président n’avait plus joué au golf depuis le 8 mars en raison du confinement, s’est rendu dans son club samedi et dimanche, suscitant des critiques. bah, il joue au golf pendant que les Américains meurent chaque jour par milliers, et il s'étonne de la réaction des gens ? on se demande qui sont les nazes qui ont voté pour cet irresponsable !

Trump s'indigne que ses sorties de golf soient traitées comme 'un péché mortel'🤣🤣🤣🤣 Et moi ça m’indigne qu’il s’indigne Il a bien raison !!!

Trump s'indigne que ses sorties de golf soient traitées comme 'un pêché mortel'Le président américain Donald Trump s'est indigné lundi que ses sorties de golf du week-end aient suscité des articles très critiques, dénonçant 'la haine et la malhonnêteté' des médias.

Bolsonaro et la pandémie de coronavirus: comme Trump, 'mais en pire'Déni face au coronavirus, déclarations à l'emporte-pièce, absence d'empathie, obsession de l'économie et de la chloroquine, le président brésilien Jair Bolsonaro ne s'est pas contenté d'emboîter le pas à son modèle Donald Trump. Il est allé plus ...