Trois roues et un 'nez pointu' pour la nouvelle voiture solaire belge

Trois roues et un 'nez pointu' pour la nouvelle voiture solaire belge

02-08-21 19:05:00

Trois roues et un 'nez pointu' pour la nouvelle voiture solaire belge

D'une automobile, elle n'en reprend que le concept de base, c'est à dire un véhicule qui se meut de manière autonome. Car...

Conçue par des étudiants pour gagner des prix Si cette voiture est tellement différente des autres, c'est simplement parce qu'elle est destinée à participer à des compétitions de voitures électriques solaires. Un championnat du monde se déroule d'ailleurs tous les deux ans en Australie. L'Agoria Solar team, l'équipe belge composée d'étudiants de la KULeuven et soutenue par la fédération de l'industrie technologique Agoria, y avait d'ailleurs brillé en remportant la dernière édition. Pour d'évidentes raisons sanitaires, la course 2021 n'aura pas lieu mais une épreuve de 2 500 km à travers le Maroc se déroulera en octobre et les Belges en seront. Les futurs ingénieurs flamands ont donc conçu un tout nouvel engin encore plus performant que le précédent.

Paul Magnette veut 'la gratuité totale' des transports en commun, dans la lignée de l'écosocialisme proné par le PS Devant l'ONU, De Croo appelle à agir sur le climat dès maintenant 'Les partis politiques n’en font pas assez !' lance Greta Thunberg à Berlin, devant des milliers de jeunes manifestants pour le climat

150 km/h, plus de 700 km d'autonomie Nouvelle batterie, nouveau type de panneaux photovoltaïques en silicium, nouvel aérodynamisme, perte d'une roue à l'arrière pour limiter les frictions : la Bluepoint Atlas vise l'optimisation de la performance. Car le but est de parcourir les 2 500 km de la course en utilisant les rayons du soleil comme seule énergie. Ainsi, si la voiture est capable de relier Bruxelles à Berlin en une seule charge, c'est en adoptant une conduite économique. Alors qu'elle peut théoriquement atteindre les 150 km/h en pointe, on préfère l'utiliser entre 80 et 90 km/h, là où le rendement est optimal. Mais si tout se déroule bien, une petite accélération n'est pas exclue afin de maintenir les adversaires de tous pays à bonne distance, puisque le but est de gagner à nouveau.

Optimiser le rendement de l'énergie solaire, c'est le challenge relevé par ces étudiants. Si la voiture roule chez nous avec cette météo maussade, elle risque sans doute de voler sous le soleil du désert marocain... headtopics.com

Newsletter info Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité. Lire la suite: RTBF info »

Génial ça pour aller faire mes courses à Waremme.