Sous-marin argentin : l'audition de l'ancien président Mauricio Macri pour espionnage tourne court

Sous-marin argentin : l'audition de l'ancien président Mauricio Macri pour espionnage tourne court

Argentine, Armée

28-10-21 22:25:00

Sous-marin argentin : l'audition de l'ancien président Mauricio Macri pour espionnage tourne court

L'ancien président argentin Mauricio Macri a brièvement comparu jeudi devant un juge, qui veut l'entendre sur des...

L'ancien président (2015-2019), et chef de file de l’opposition de centre-droit, s'est présenté devant un magistrat de Dolores, à 200 km de Buenos Aires. Mais l'audience a été suspendue après environ une heure, son avocat Me Pablo Lanusse expliquant que le tribunal"ne dispose pas de l'habilitation à lever le secret sur le renseignement pour que Mauricio Macri puisse déposer".

L'animosité et l'ambition du juge de poursuivre Mauricio Macri avant les élections était claire Aucune éventuelle nouvelle date d'audience n'a été communiquée, mais selon l'avocat,"l'animosité et l'ambition du juge de poursuivre Mauricio Macri avant les élections (de mi-novembre) était claire".

Lire la suite: RTBF info »

Côte d'Ivoire : le président Ouattara parle 'réconciliation' avec l'opposant AffiLe président ivoirien Alassane Ouattara et l'opposant Pascal Affi N'Guessan se sont rencontrés pour évoquer les questions...

COP26: une alliance de patrons propose des pistes contre le changement climatiqueUne alliance de grands patrons réunis sous la bannière du Forum économique mondial propose une liste de solutions...

'Si Jurgen Conings s’était appelé Mustafa…', le président du comité R remet en cause les services de renseignement dans l’affaire ConingsRififi au Comité R, la police de nos services de renseignement. Serge Lipszyc, le président de ce comité, remet en cause... Si je ne me trompe pas si Jurgen etait Mustafa, ca changerait rien du tout. Au final, a part il a dit que, j'ai entendu dire que.. Mais il a rien fait du tout le gars. Il aimait les armes (en meme temps il etait militaire). Ou ai-je rate un episode ? Je ne suis pas sûr de bien comprendre le sous-entendu. Tous les Mustafa seraient donc des apprentis terroristes en puissance ? C'est cela qu'il faut comprendre ? Dites-moi que je me trompe, sinon ça serait un peu raciste de la part de Serge Lipszyc. Pour revenir aux faits, nous avons plusieurs services qui ont merdé à tous les étages et la puissance d'Etat qui a été incapable de retrouver une personne s'étant donné la mort à l'orée d'un bois qu'ils avaient déjà fouillé deux fois. Mustafa ou Jurgen, nous avons un Etat failli.

'Si Jurgen Conings s’était appelé Mustafa…': réunion d'urgence à la Chambre après les propos du président du Comité RRififi au Comité R, la police de nos services de renseignement. Serge Lipszyc, le président de ce comité, remet en cause... C'est EXACTEMENT le contraire que l'on a observé. Si je ne me trompe pas si Jurgen etait Mustafa, ca changerait rien du tout. Au final, a part il a dit que, j'ai entendu dire que.. Mais il a rien fait du tout le gars. Il aimait les armes (en meme temps il etait militaire). Ou ai-je rate un episode ? Son corps est retrouvé à 100m de la zone des fouilles, D'après le podomètre de son GSM son dernier déplacement est de 800 pas, Son véhicule a été retrouvé à plus de 2km de là, ?

Amay : l’école fondamentale de l’Abbaye de Flône fermée pour cause de CovidLa cour de récré est bien vide à l’école fondamentale de l’Abbaye de Flône. Mardi, cinq enseignants ont été...

Comité de concertation : la revanche (provisoire) du fédéral sur la FlandreLe comité de concertation a donc décidé de renforcer les mesures pour tenter de contrôler l’épidémie de Covid. En... et çà se dit un pays ....! Et si on arrêtait de monter les uns contre les autres à chaque occasion. Bac à sable la RTBF revange pas oublié sont mieux vaccinés équivalent à CST

L'ancien président argentin Mauricio Macri a brièvement comparu jeudi devant un juge, qui veut l'entendre sur des accusations d'espionnage par les services secrets de familles des victimes du"San Juan", un sous-marin dont le naufrage en 2017 avait fait 44 morts. L'ancien président (2015-2019), et chef de file de l’opposition de centre-droit, s'est présenté devant un magistrat de Dolores, à 200 km de Buenos Aires. Mais l'audience a été suspendue après environ une heure, son avocat Me Pablo Lanusse expliquant que le tribunal"ne dispose pas de l'habilitation à lever le secret sur le renseignement pour que Mauricio Macri puisse déposer". L'animosité et l'ambition du juge de poursuivre Mauricio Macri avant les élections était claire Aucune éventuelle nouvelle date d'audience n'a été communiquée, mais selon l'avocat,"l'animosité et l'ambition du juge de poursuivre Mauricio Macri avant les élections (de mi-novembre) était claire". A son arrivée en fin de matinée, Mauricio Macri s'est adressé à plus d'une centaine de sympathisants, dénonçant une procédure aux relents politiques, accusant le pouvoir"d'utiliser une tragédie pour nuire", en pleine campagne électorale. Le San Juan Mauricio Macri, 62 ans était convoqué dans le cadre d'une enquête préliminaire menée par le juge Martin Bava, pour qui le chef de l'Etat avait à l'époque"pleine connaissance" du suivi que réalisaient les services de renseignement sur les familles de l'équipage. Le San Juan avait disparu en novembre 2017 dans l'Atlantique Sud à 400 km des côtes de Patagonie. Localisé un an plus tard à 900 m de fond, il n'a jamais pu être renfloué, contre le voeu des familles. Selon la marine, le submersible qui datait de 1983 avait implosé en raison de défaillance techniques. ►►► À lire aussi : Argentine : reprise progressive des exportations de viande Les familles avaient mené à l'époque une intense campagne pour connaître le sort du sous-marin. Elles ont assuré avoir fait l'objet de filatures, d'écoutes téléphoniques, d'intimidations. Dans le cadre de la même enquête, des poursuites judiciaires ont déjà été engagées contre deux anciens chefs du renseignement. "Nous espérons que Macri (...) nous dira la vérité sur les raisons pour lesquelles nous avons été espionnés illégalement", a déclaré à l'AFP Luis Tagliapietra, père d'un sous-marinier disparu, et avocat plaignant. Un espionnage"plus que prouvé", selon lui. "Persécution" politique Depuis sa convocation début octobre, il s'est dit victime d'une"persécution" politique, sur fond de campagne pour les législatives partielles, dans moins d'un mois, où le gouvernement (centre-gauche) du président Alberto Fernandez voit à mi-mandat sa majorité au Sénat menacée. Newsletter info Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité. OK Ne plus afficher ×