Cpas, Evere, Coronavirus, Covid-19

Cpas, Evere

Six décès en une semaine, plus d'infirmier, la directrice malade : un home public appelle à l'aide en plein coronavirus

Directrice sous certificat, six décès en une semaine, pas d'infirmier : le home public d'Evere appelle à l'aide en plein coronavirus

01-04-20 17:44:00

Directrice sous certificat, six décès en une semaine, pas d'infirmier : le home public d' Evere appelle à l'aide en plein coronavirus

A l’heure de l’épidémie de coronavirus, la situation dans les homes pour personnes âgées est particulièrement préoccupante. Le président du CPAS d’ Evere , qui gère un home de 80 lits, avait déjà tiré la sonnette d’alarme au début de la...

Les agences d’intérim ne peuvent plus fournir d’aide Que dit le courrier adressé lundi par ce président de CPAS ? Dans sa maison de repos, le Home Roger Descamps, le confinement des résidents a été décrété le 12 mars. Le premier cas positif a été déclaré cinq jours plus tard. Le 18 mars, un deuxième résident est hospitalisé et déclaré positif au Covid-19 le 22 mars."Depuis la semaine du 23 mars, nous n’avons plus de personnel kiné, ergothérapeute, logopède ni animateur. L’absentéisme pour maladie ne cesse de croître, les agences d’intérim ne peuvent plus fournir d’aide de sorte que depuis jeudi 26 mars, nous ne pouvons garantir une présence infirmière de jour comme de nuit, à tout le moins avec énormément de difficultés. Le personnel restant et mobilisé s’épuise."

Un Afro-américain mort à Minneapolis : les policiers américains sont-ils tous racistes ? Donald Trump met fin à la relation des États-Unis avec l'OMS Etats-Unis : le policier mis en cause dans la mort de George Floyd arrêté

La direction est également sous certificat médical."Notre directrice est sous certificat médical et depuis un an nous n’avons plus de médecin coordinateur malgré toutes nos recherches et l’obligation d’en bénéficier", écrit Sébastien Lepoivre.

Plusieurs résidents ne s’alimentent plus, sont déshydratés Les résidents se retrouvent dès lors, précise la lettre, sans contacts sociaux, sans leur famille (interdite d’accès au home, comme dans toutes les autres institutions de ce type dans le pays). Les résidents ne sont pas seulement confinés, mais totalement"isolés". La situation est même bien plus dramatique :"Plusieurs d’entre eux ne s’alimentent plus, sont déshydratés et ont dû être mis sous perfusion. Les premières escarres apparaissent", ajoute la missive. Le SMUR, lorsqu’il est appelé pour porter secours à un résident, refuse de l’emmener à l’hôpital.

Et pour justement s’occuper dignement des résidents isolés, le CPAS d’Evere dit manquer de matériels de protection : masques, blouses, lunettes, sur-chaussures…"Dans ces conditions, nous sommes demandeurs de toute aide", écrit Sébastien Lepoivre. Selon lui, cela peut passer"par la fermeture d’autres structures sociales et de santé (NDLR: dans toute la Région bruxelloise) et de la réaffectation éventuelle de certaines de leurs équipes." Dans ces équipes, le CPAS d’Evere pense à des médecins, des infirmiers brevetés, des aide-soignants, des kinés, des logopèdes…

70% du personnel absent Contacté par la RTBF, Sébastien Lepoivre confirme la teneur de la lettre."Je n’ai pas enjolivé le courrier parce que c’est la réalité. Et nous attendons toujours une réponse", déplore-t-il."Ce dernier week-end, la situation s’est fortement dégradée au Home Descamps. Désormais, 70% de notre personnel est absent. Nous avons enregistré un cinquième décès ce weekend et un sixième ce mercredi. Sur chaque acte de décès, il est mentionné automatiquement qu’il y a suspicion de coronavirus." Aujourd’hui, sur les 80 résidents, outre les six décès, le home compte sept cas avérés.

Mardi, le ministre de la Santé Alain Maron déclarait dans un communiqué qu’afin de pallier l’absentéisme"en forte hausse dans les maisons de repos et maisons de repos et de soins (MR-MRS), il est fait appel à une base de données de volontaires"."A ce jour, nous continuons à chercher avec l’ensemble des acteurs concernés comment améliorer cette problématique complexe", précise le communiqué.

Décès Un effort qui doit être rapidement renforcé selon Sébastien Lepoivre, car selon ses données,"plus de 50 des 146 maisons de repos présentes à Bruxelles seraient touchés par un cas au moins de coronavirus. On recense aussi 43 décès au cours de ces dernières 24 heures".

Fonds d'urgence, secteur du livre, festivals: la FWB accorde 11,5 millions d'aides supplémentaires au secteur culturel Obama réagit à la mort de George Floyd: 'Cela ne peut pas être normal' Trump l’annonce: les Etats-Unis mettent fin à leur relation avec l’OMS

Lundi, le secteur belge des maisons de repos a rappelé avoir demandé le 17 mars dernier que ces institutions bénéficient, dans les trois Régions, d’une priorité tant dans le matériel de protection que de dépistage mais aussi de la mobilisation du personnel face à la pandémie du coronavirus. Deux semaines après, rien n’a changé. Les résidents et le personnel des maisons de repos se sentent à l’abandon, dénoncent la Fédération des 19 CPAS de la capitale et des Maisons de Repos Femarbel.

La proposition qui vise à libérer des places en maisons de repos au profit des hôpitaux n’est pas non plus du goût de Sébastien Lepoivre."On en est là, à être des succursales des hôpitaux ? Cela ne va pas !"

Newsletter info Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité. Lire la suite: RTBF info »

C'est tragique! Une sorte d'impuissance généralisée! C'est révoltant! v23id Et si tu fumes et que t as les bronches cramėes par les lacrymos pendant des mois loiTravail retraites etc...T es mal barrėe je présume .. Merci pour avoir abandonné les homes de personnes âgées Sophie_Wilmes Maggie_DeBlock rudivervoort LeVif

Le CPAS de Mons fait de votre pharmacien un interlocuteur privilégié en cas de violences conjugalesLes mesures de confinement actuelles peuvent potentiellement accentuer les violences au sein des foyers. Le CPAS de la Ville de Mons, en partenariat avec l’UPHOC (Union Pharmaceutique du Hainaut Occidental et Central), met en place le dispositif...

La maison de repos du CPAS de Schaerbeek touchée par le coronavirus: six résidents et un membre du personnel contaminésLes cas de contamination au coronavirus sont en train de se multiplier dans nos maisons de repos, notamment à Bruxelles, mettant en péril la santé de nos aînés !

Coronavirus: le confinement affecte le moral et provoque des tensions, selon une étude belgeUn tiers des participants ont indiqué dormir moins bien et rencontrer des problèmes de concentration.

Pour le chef étoilé, Christophe Hardiquest : 'Avec la crise, la cuisine et le métier vont changer'La crise du coronavirus que traverse actuellement le monde entier 'est un signal d'alarme qui doit pousser à modifier nos modes de consommation et à nous remettre en question', estime le chef belge Christophe Hardiquest ('Bon bon'**). 'La cuisine ...

Poutine et Trump ont évoqué une coopération sur le coronavirus et le pétroleLes présidents russe et américain, Vladimir Poutine et Donald Trump, ont évoqué lundi par téléphone la possibilité d’une coopération dans la lutte contre le coronavirus et de consultations sur le pétrole, a annoncé le Kremlin.

Le vrai ou faux: la Chine a sous-évalué le nombre de morts à WuhanOfficiellement, il n’y a eu « que » 2.535 morts à Wuhan. Des chiffres que beaucoup, brandissant le nombre d’urnes livrées ou de possibles crémations, remettent en cause. D’autant que la Chine n’est pas un modèle de transparence. 1 millards 300 millons 2500, 5000, 10000, 100000 ou 1000000 bof qq chinois en moins ne feront pas la différence et comme menteur on ne fait pas mieux en 🇨🇳 Faut- il croire la Chine? Certainement pas, les chinois ne peuvent pas dire ce qu'ils veulent. Le Gournement a tout pouvoir. Ne pas oublier les chinois non recensés (! une seule naissance !). Pourquoi encore comparer avec la Chine?