Sans la FGTB, le Groupe des 10 s’accorde sur des mesures pour réduire l’absentéisme

Sans la FGTB, le Groupe des 10 s’accorde sur des mesures pour réduire l’absentéisme

Groupe, Saccorde

21-01-22 21:57:00

Sans la FGTB, le Groupe des 10 s’accorde sur des mesures pour réduire l’ absentéisme

Les partenaires sociaux réunis au sein du Groupe des Dix, sans la FGTB, sont parvenus à un accord sur une flexibilité supplémentaire sur les lieux de travail.

À l’exception du syndicat socialiste (FGTB/ABVV), les partenaires sociaux réunis au sein du Groupe des Dix sont parvenus vendredi à un accord sur une flexibilité supplémentaire sur les lieux de travail. Cela alors que les entreprises sont confrontées à des réductions de personnel de plus en plus importantes en raison de la cinquième vague de la pandémie de coronavirus. Les mesures décidées par le patronat et les syndicats chrétien et libéral seront en vigueur jusqu’à la fin du mois de février.

Lire la suite: Sudinfo.be »

Gérald Darmanin annonce l’interpellation du responsable du groupe d’ultradroite les ZouavesLe ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a annoncé jeudi l’interpellation quelques heures plus tôt d’un responsable du groupuscule d’ultradroite, les Zouaves, pour «non respect de son contrôle judiciaire».

Nucléaire iranien : des 'progrès modestes' dans les négociations mais trop lents, selon les OccidentauxLes négociations pour sauver l'accord international sur le nucléaire iranien connaissent des 'progrès modestes', a...

Syndicats et patronat se retrouvent vendredi pour trouver des solutions à l’absentéisme à cause du coronavirusLes partenaires sociaux, réunis au sein du Groupe des Dix, tenteront à nouveau vendredi de trouver un accord sur la flexibilité du personnel sur le lieu de travail. Bon nombre d’entreprises sont en effet confrontées à un manque d’effectifs en raison du coronavirus.

France: le Conseil constitutionnel valide la majorité des mesures sur l’usage des drones par les forces de l’ordreLe Conseil constitutionnel, saisi par des députés et des sénateurs, a validé jeudi l’essentiel des mesures sur l’encadrement de l’usage des drones par les forces de l’ordre, votées en décembre dans la loi sur la responsabilité pénale et la sécurité intérieure.

L'Open-Vld rejette tout abaissement de la TVA sur les prix de l'énergieL'Open Vld, le parti du Premier ministre Alexander De Croo, continue à s'opposer à tout abaissement de la TVA sur l'énergie pour contrer la flambée des prix du gaz et de l'électricité. D'autant que cette hausse du prix de l'énergie n'est qu'une petite grippette, n'est-ce pas ?

L’Open-Vld s’oppose à tout abaissement de la TVA sur le prix de l’énergie: «Il faudra compenser en taxant plus lourdement, c’est un attrape-nigaud»L’Open Vld, le parti du Premier ministre Alexander De Croo, continue à s’opposer à tout abaissement de la TVA sur l’énergie pour contrer la flambée des prix du gaz et de l’électricité. N'oublions pas que ce sont les gouvernements qui imposent le type d'énergie et qui en condamne d'autres... tout cela en augmentant des taxes et impôts que le petit peuple n'a d'autre choix que de payer toujours plus...

AFP À l’exception du syndicat socialiste (FGTB/ABVV), les partenaires sociaux réunis au sein du Groupe des Dix sont parvenus vendredi à un accord sur une flexibilité supplémentaire sur les lieux de travail. Cela alors que les entreprises sont confrontées à des réductions de personnel de plus en plus importantes en raison de la cinquième vague de la pandémie de coronavirus. Les mesures décidées par le patronat et les syndicats chrétien et libéral seront en vigueur jusqu’à la fin du mois de février. Le variant Omicron menace de provoquer des réductions de personnel sur le lieu de travail. C’est pourquoi il a été convenu que l’on pourra recourir plus facilement à du personnel supplémentaire au sein des entreprises. Il s’agit notamment des chômeurs temporaires, des intérimaires, des retraités, des étudiants jobistes et des demandeurs d’asile. Les ports d’Anvers et de Zeebrugge, entre autres, avaient déjà prévenu d’une baisse d’activité due à un manque de personnel. Lundi, les partenaires sociaux s’étaient séparés sans accord, mais le gouvernement a invité les syndicats et les employeurs à revenir à la table des négociations. Notre sélection vidéo Toutes les infos sur ma commune Résultat(s) de votre recherche: