Royaume-Uni: 40 ans après, une femme née d'un viol obtient la condamnation de son père biologique

Royaume-Uni: 40 ans après, une femme née d'un viol obtient la condamnation de son père biologique

03-08-21 17:33:00

Royaume-Uni: 40 ans après, une femme née d'un viol obtient la condamnation de son père biologique

La justice britannique a condamné mardi un homme de 74 ans pour le viol d'une mineure commis il y a plus de 40 ans, grâce à la détermination de sa fille biologique née de ce crime, qui a fourni son ADN.

03 août 2021 à 16h29Image d'illustration  La justice britannique a condamné mardi un homme de 74 ans pour le viol d'une mineure commis il y a plus de 40 ans, grâce à la"détermination" de sa fille biologique née de ce crime, qui a fourni son ADN.

'Port du voile interdit' : une offre d’emploi pour du personnel de nettoyage dans une école d’Etterbeek jugée discriminatoire À l’occasion de la journée des migrants, le pape appelle à un monde 'plus inclusif' Islande: les femmes ne sont plus majoritaires au Parlement après un recomptage

Carvell Bennett, 74 ans, a été reconnu coupable par un tribunal de Birmingham, au centre de l'Angleterre, d'un viol commis dans les années 1970 sur une mineure de 13 ans et a été condamné à une peine de 11 ans de prison. Cette décision a été rendue possible par

"l'acharnement et la détermination"de l'enfant née de ce crime, qui a"cherché à obtenir justice dans cette affaire pour elle-même et pour sa mère", a souligné le juge Martin Hurst.Après le viol, la victime s'était retrouvée enceinte et avait accouché à 14 ans d'une petite fille, qu'elle avait fait adopter. L'enfant désormais adulte, qui ne peut être identifiée pour protéger l'identité de sa mère, n'a découvert la vérité sur sa conception que lorsqu'elle a pu consulter son dossier d'adoption à 18 ans. headtopics.com

Une découverte"", a-t-elle confié au tribunal, se désolant d'être"l'incarnation de l'une des pires choses qui peut arriver à quelqu'un"."Mise sous le tapis" par les autorités au moment de l'infraction, selon le juge, l'affaire n'a été relancée qu'après que la fille de la victime a fait campagne pour une réouverture de l'enquête et a convaincu sa mère biologique de porter plainte.

C'est grâce à une analyse de son ADN que Carvell Bennett a été formellement identifié comme père, alors qu'il avait toujours nié sa paternité."Parce que vous avez choisi de violer un enfant, on m'a volé mon identité de naissance du côté maternel et paternel"

, a accusé la femme, regrettant d'écoper d'un"traumatisme intergénérationnel".L'accusé, qui a refusé de présenter des excuses lors du procès, a admis la relation sexuelle mais a affirmé que la victime était consentante et qu'il la pensait âgée de 16 ans. Une affirmation"

Lire la suite: RTL info »

DPG Media Privacy Gate

Etats-Unis : 10 blessés à New York dans une fusillade visant des membres d'un gangDix personnes ont été blessées dans une fusillade à New York liée à la violence entre gangs. Deux hommes ont tiré...

Fin de la quarantaine au Royaume-Uni : les familles transatlantiques enfin réunies à l’aéroport londonien de HeathrowLorsque les premiers passagers en provenance de New York ont débarqué à l’aéroport londonien de Heathrow lundi, après...

Le BXL Tour mettra à l’honneur deux projets participatifs pour l’intégration socialeLa cinquième édition du BXL Tour, une course cycliste de 40 kilomètres dans les rues de Bruxelles, se tiendra le...

La vague de chaleur se poursuit en Grèce avec des températures jusqu’à 46 degrésLa vague de chaleur historique qui frappe la Grèce depuis une semaine se poursuit avec des températures supérieures à 40...

Pétrolier attaqué dans le Golfe d'Oman : les États-Unis préparent 'une réponse collective' contre l'IranLes Etats-Unis ont promis lundi une 'réponse collective' avec leurs alliés contre l'Iran après l'attaque meurtrière...