Retrait du vaccin AstraZeneca au Danemark: la directrice de la pharmacovigilance s'évanouit en pleine conférence de presse (vidéo)

Retrait du vaccin AstraZeneca au Danemark: la directrice de la pharmacovigilance s'évanouit en pleine conférence de presse (vidéo)

14-04-21 22:43:00

Retrait du vaccin AstraZeneca au Danemark: la directrice de la pharmacovigilance s'évanouit en pleine conférence de presse (vidéo)

Le Danemark renonce définitivement au vaccin AstraZeneca contre le Covid-19 à cause de ses effets secondaires rares mais graves, ont annoncé mercredi ses autorités sanitaires, faisant du pays scandinave le premier à l'abandonner en Europe. Lors de la conférence de presse censé l'annoncer, la directrice de la pharmacovigilance danoise s'est évanouie.

Publié le14 avril 2021 à 21h18Astra Zeneca: une directrice s''évanouit en pleine conférence de presseVaccination: l''EMA reporte son avis sur le vaccin Johnson & Johnson   Le Danemark renonce définitivement au vaccin AstraZeneca contre le Covid-19 à cause de ses effets secondaires"rares" mais"graves", ont annoncé mercredi ses autorités sanitaires, faisant du pays scandinave le premier à l'abandonner en Europe. Lors de la conférence de presse censé l'annoncer, la directrice de la pharmacovigilance danoise s'est évanouie.

Les concerts de Bruce Springsteen à New York interdits aux vaccinés AstraZeneca, vaccin non-autorisé aux Etats-Unis Des citoyens se sont mobilisés à Manage pour enterrer le nucléaire et dire non au gaz D'anciennes voix d'Europe 1 'solidaires' de la grève face aux pressions de Vincent Bolloré

Le Danemark a organisé une conférence de presse avec l'autorité sanitaire danoise dans le but d'annoncer le retrait du vaccin AstraZeneca. En effet, le pays a décidé de ne plus l'utiliser malgré les avis du régulateur européen et de l'OMS favorables à son usage."

Nous avons suspendu l'utilisation de l'AstraZeneca le 11 mars par excès de prudence en raison de ces effets secondaires rares. Au cours du mois qui s'est écoulé, nous avons étudié intensivement ce signal avec des experts nationaux et internationaux, et nous sommes maintenant convaincus de la plausibilité et de la causalité de ce syndrome rare de TIV (tachycardie ventriculaire, ndlr) - il s'agit d'une affaire très sérieuse - nous avons également une estimation du risque de 1 sur 40.000 vaccinés headtopics.com

", a expliqué Soren Brostrom, directeur de l'autorité sanitaire danoise.A ses côtés, Tanja Lund Erichsen, directrice de la pharmacovigilance à l'Agence danoise des médicaments, a également pris la parole, mais s'est évanouie en pleine conférence de presse.

Le Danemark était déjà le premier pays en Europe à avoir suspendu complétement l'utilisation du vaccin le 11 mars, après des rapports décrivant des cas exceptionnels de caillots sanguins, combinés à un faible taux de plaquettes et à des saignements. Malgré un avis favorable de l'Agence européenne des médicaments (EMA) à son usage, le pays avait maintenu sa suspension, comme la Norvège voisine, choisissant d'approfondir son enquête sur le lien entre ces quelques cas graves et la vaccination.

Si elle a ensuite confirmé le 8 avril un lien avec des cas de thrombose graves -mais rares-, l'EMA avait estimé que les bénéfices du vaccin l'emportaient toujours sur les risques.La majorité des pays européens qui avaient suspendu l'utilisation du vaccin l'ont reprise, le plus souvent en fixant une limite d'âge. La Belgique poursuit l'administration des premières doses, comme convenu, mais les limite aux plus de 65 ans.

Lire la suite: RTL info »

Vite un médecin Quand les gens vont découvrir la vérité sur ses vaccins et sur le corona circus et le but de cette masquarade il y en a bcp qui vont tomber dans les pommes ... Les merdias sont collabo et complice de cette masquarade en plus. StephyuUBo0 😂😂😂 J'espere qu'elle va bien. highlylikely elle a recu sa astrazeneka dose

ora inizieraznno i primi omicidi camuffati da malori o incidenti ... è la parte 'oscura' delle case farmaceutiche ... Vaccinées ?