Ps, N-Va, Roi

Ps, N-Va

PS et N-VA face à l'abîme

PS et N-VA face à l'abîme

08-10-19 10:00:00

PS et N-VA face à l'abîme

302 jours après la démission du gouvernement Michel, 135 jours après les élections, on franchit un nouveau palier. Le PS et la N-VA vont maintenant prendre la barre des négociations fédérale. Pourtant, pour le PS en tous les cas, on ne peut pas encore...

Rassurez vous en 2010 le Palais avait d’abord nommé un informateur (De Wever) puis un préformateur (Di Rupo), puis un duo de médiateurs (Flahaut-Pieters), puis un clarificateur (De Wever), puis un conciliateur (Vande Lanotte), un informateur (Reynders), un médiateur (Beke) et enfin un formateur (Di Rupo).

Bilan de la pandémie du coronavirus dans le monde : reconfinement dans plusieurs zones du monde en raison de la résurgence de la pandémie Coronavirus - suivi des contacts en Belgique: on pourrait désormais vous demander le lieu de votre quarantaine Espagne : soupçonné de corruption, l'ex-monarque Juan Carlos, soupçonné de corruption, quitte le pays

Et oui, on vient de loin. On vient des grandes profondeurs, des abysses dans lesquelles nous a plongés l’élection. Et quand on remonte des profondeurs, on respecte des paliers. Premier palier accepter de se mettre a la même table, PS et N-VA. Deuxième palier, l’éjection des verts. Ecolo a refusé d’y aller, Groen a été éconduit. Troisième palier attendre la fin des gouvernements régionaux. Quatrième palier, on y est, nommer un duo PS-NVA qui va préparer le terrain. Mais préparer le terrain pour quoi ? À ce stade on est encore tellement profond que la lumière ne perce toujours pas.

Un blocage du PS La N-VA a de manière assez spectaculaire, fait évoluer sa position et dit aujourd’hui partout qu’elle veut négocier avec le PS. Elle ne demande même plus le confédéralisme. Mais faut-il les croire ? Tous les choix de Bart De Wever, depuis la décision de quitter le gouvernement fédéral en décembre jusqu’à la nomination de Théo Francken comme négociateur fédéral, semble converger vers un repli stratégique en Flandre.

Du côté du PS, la sincérité manque aussi. Les positions ont évolué de manière parfois chaotique entre Elio di Rupo et Paul Magnette. Lui, qui il y a quelques jours, disait qu’il n’y avait pas de véto contre la N-VA. Mais qu’il n’était d’accord avec eux sur rien. Laurette Onkelinx qui n’y croit pas, mais qui va négocier quand même. Faut-il les croire ?

Tout se passe comme si, PS et N-VA devaient au moins se mettre d’accord sur le fait qu’ils ne sont pas d’accord afin d’arriver au palier suivant : la formation d’un gouvernement sans la N-VA, minoritaire en Flandre. Si, on en croit le CD & V et le VLD c’est inimaginable. Faut-il les croire ? Si leurs positions n’évoluent pas non plus, il faudra sans doute replonger et retourner aux élections.

Retour aux urnes ? Le retour aux urnes c’est pire que de replonger dans les abysses. Car les abysses c’est profond. Mais il y a un fond. Revoter c’est prendre le risque de plonger dans l’abîme. Au sens liturgique, l’abîme c’est la profondeur sans limite. Une profondeur où l’on trouve la parfaite obscurité de dieu. Le principe de toute chose. En plongeant on prend le risque de trouver la vérité. Nous sommes peut-être devenus trop différents pour encore nous entendre ? Voilà l’abîme qui s’ouvre devant le PS et la N-VA.

Newsletter info Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité. Lire la suite: RTBF info »

Pourquoi toujours vouloir vendre la peau de l’ours avant ......? Ne dramatisons pas.

Négociations fédérales: le Roi devrait lancer un nouveau duo PS – N-VADidier Reynders et Johan Vande Lanotte rendent leur rapport final à Philippe, ce lundi. Un nouveau duo, socialiste-nationaliste, devrait leur succéder en vue de la constitution d’un gouvernement fédéral. Mais pas encore avec les numéros un de ces partis. On cite Jean-Claude Marcourt et Geert Bourgeois. Tout ça POUR ÇA ? S'il fait cela, c'est qu'il veut la fin de la Belgique. Imposer un parti raciste, haineux et qui vomit les francophones à tout le pays ! Bon ses enfants seront de bons flamands, mais qu'il pense aussi aux francophones pour une fois.

Rudy Demotte (PS) et Geert Bourgeois (N-VA) pressentis comme préformateurs au fédéralLa balle est dans le camp du PS et de la N-VA . Les informateurs royaux Didier Reynders et Johan Vande Lanotte ont mis fin à leur mission ce lundi. Ils ont... RIP la Belgique

Négociations fédérales: «PS et N-VA doivent se jeter à l’eau»Reynders et Vande Lanotte ont bouclé leur mission royale. Place, disent-ils, à une discussion sérieuse entre PS et N-VA , et avec les autres partis à la table. Même si la méfiance a grandi depuis cinq ans, au point de transformer les « adversaires politiques » en « ennemis ». Et nous on se mouille pas.

Le Roi met fin à la mission des informateurs: vers un duo PS et N-VA?Les informateurs royaux ont été déchargés de leur mission par le roi Philippe. Le souverain tient sa décision en suspens quant à la poursuite de la formation gouvernementale. Vraiment un fameux cirque Le P$, embourbé dans ses guerres met la Belgique à l'arrêt ! C'est ce que je disais hier,aucun résultat😉👇👇👇👇👇👇👇

'Un gouvernement PS/N-VA serait une alliance contre-nature'Journées portes ouvertes au Parlement fédéral, le 26 octobre, à l’initiative d’Écolo et de Groen. Les verts espèrent y accueillir au moins 150...

Coalition fédérale: «Une alliance entre le PS et la N-VA nous inquiète», dit GroenLe parti écologiste flamand ne souhaite pas que le gouvernement fédéral suive le même chemin que celui au nord du pays. National-socialisme. Retour aux « bonnes »habitudes à la DeMan. Avec énorme différence de population,beaucoup plus cretine q dans les années 30. Sans conscience ni historique ni politique. Mieux que des serfs, sans connaissance et ésotérique (prières-pétitions,vaines et pleutres) On appellera ça les fascistes bolcheviques