Proche-Orient: la Syrie d’Assad sombre dans la misère

La livre syrienne perd inexorablement sa valeur. Livré aux trafics et aux pillages, le pays ne parvient plus à contrôler ses comptes.

29-05-20 12:57:00

La Syrie d’Assad sombre dans la misère : livré aux trafics et aux pillages, le pays ne parvient plus à contrôler ses comptes baudouinloos

La livre syrienne perd inexorablement sa valeur. Livré aux trafics et aux pillages, le pays ne parvient plus à contrôler ses comptes.

AnalyseMinée par neuf longues années de guerre, la société syrienne dans les zones dominées par le régime de Bachar el-Assad, déjà exsangue, subit maintenant les conséquences d’une détérioration incontrôlable du cours de la monnaie locale, la livre syrienne. La crise du Covid-19 et les fermetures de commerces n’ont fait qu’aggraver la situation. Pour une partie des Syriens, l’enjeu quotidien consiste désormais tout simplement à trouver de quoi nourrir leur famille. La contestation, pourtant, reste rare, confinée à certains réseaux sociaux.

Royaume-Uni : près de 10.000 'esclaves' dans les ateliers textiles de Leicester Enigme en Argentine: 57 marins contaminés après 35 jours en mer... alors qu'ils avaient été testé négatifs au départ Découverte à Mexico d'un palais Aztèque, demeure de Cortes

Vous désirez lire la suite ? Lire la suite: Le Soir »

baudouinloos Merci la france et les us de dérégler un pays et partir ensuite sifflotant :) baudouinloos Assad à la soupe populaire ? hmm ... baudouinloos Fake News baudouinloos C'est sûrement les mêmes riches qui pillent l'Afrique et arnaquent les travailleurs du monde... baudouinloos Eh ben, nous y voilà: la Rédac de gauche du Soir voit la paille dans l’👁d’Assad mais ne remarque pas la poutre dans celui de la Wallo-Brux. Les causes du délabrement sont différentes mais les conséquences les mêmes! Quelle perspicacité journalistique! La Delvaux peut être fier!

baudouinloos Merci à l’Europe et aux usa qui ont encore été mettre leur nez dans des histoire qui ne les concernaient pas sous prétexte des « droits de l’homme »...

Un seul nouveau cas de coronavirus dans la région du CentreL'épidémie ne repart pas à la hausse dans la région.

Coronavirus en Belgique : 'La peur, difficile de s’en départir' selon Vincent YzerbytEn quoi la peur a-t-elle joué un rôle important dans la crise du coronavirus ? Pas de médicaments, pas de vaccins, et on dit qu'il faut vivre avec....si on vit.... On doit se sentir comment ? Normal avec la politique du pire dictée par le gouvernement et ses « experts » et l’insistance avec laquelle le « service public » a vivement répercuté ce régime de terreur durant maintenant quasi 3 mois -sans parler de la culpabilisation & l’infantilisation Merci rtbf Ils se foutent de nous il est grand temps de se réveiller

«Tais-toi et s***»: teambuilding dans un club échangiste, intimidation sexuelle, harcèlement... la face sombre des services de police belgesDe nombreux témoignages, souvent anonymes, le disent : les cas de harcèlement sont monnaie courante chez les policiers, mais très peu finissent par aboutir sur une décision en justice.

RD Congo: au-delà de la pandémie, la mort rôde dans les cercles du pouvoirAu lendemain de la reprise du procès de Vital Kamerhe, le décès soudain du juge Raphaël Yonyi frappe les esprits. L’ombre du poison plane désormais sur Kinshasa. Ils sont amusants n'est-ce pas ? Ils ont l'air presque sérieux 🤭 Un article plein d'affabulation, Un ramassis de fakenews!

Privacy settings

Coronavirus en Inde : la pandémie, une plaie supplémentaire dans la caniculeL’eau se faisant rare, un geste aussi simple que le lavage des mains est impensable pour Bala Devi, l’une des centaines de millions d’Indiens modestes écrasés par la torride chaleur estivale, doublée cette année d’une pandémie de... Qu'est-ce qu'il a à sa jambe, le type en rouge?