Justice, Meurtre, Assises, Assassinat, Avocat, Flawinne, Boninne

Justice, Meurtre

Procès de l’assassin présumé de Wivinne Marion : le jury populaire sera composé ce mercredi, les débats débutent lundi

Procès de l’assassin présumé de Wivinne Marion : le jury populaire sera composé ce mercredi, les débats débutent lundi

22-09-21 07:06:00

Procès de l’assassin présumé de Wivinne Marion : le jury populaire sera composé ce mercredi, les débats débutent lundi

En novembre 2018, Wivinne Marion, pédiatre de 42 ans, disparaît lors de son jogging matinal, dans le village de Boninne ,...

L’homme de 31 ans est accusé de séquestration, d’assassinat et de viol. Devant les assises de Namur, l’audience sera consacrée, ce mercredi à la composition du jury. Les débats débuteront lundi.Le témoignage clé d’un agriculteur Le 1er novembre 2018, vers 8h45, un fermier de Boninne est interpellé par un véhicule qu’il repère dans la campagne. Il distingue cet homme qui sort un corps de la voiture et semble l’étrangler.

Du bois wallon acheté par la Chine et revendu en Belgique : la filière bois s’inquiète pour ses emplois Un comité d'experts américains recommande une dose supplémentaire au vaccin anti-Covid de Johnson & Johnson Angela Merkel reçoit du roi Philippe la plus haute distinction honorifique belge

Il dit aussi distinguer des cris. La scène se déroule à plusieurs centaines de mètres mais ce témoin parvient à identifier le numéro de plaque d’une Renault Laguna bleue. La plaque appartient à un certain Xavier Van Dam.

Le témoin contacte la police. L’appel est lancé. Xavier van Dam est interpellé, à Flawinne, alors qu’il vient de pousser sa voiture dans la Sambre. Le corps de la pédiatre gît dans l’habitacle.Des preuves accablantes Depuis son arrestation, Xavier van Dam prétend ne se souvenir de rien. Une version sur laquelle il n’est jamais revenu jusqu’ici. headtopics.com

Pourtant, l’autopsie révèle que la victime est décédée par strangulation et non pas par noyade. Le légiste découvre aussi des traces de viol sur le corps de Wivinne Marion.Outre l’autopsie et le témoignage du fermier de Boninne, l’accusé présente plusieurs antécédents judiciaires : une violation de domicile avec violence, chez une voisine, à Flawinne, en 2012 ou encore un trafic de stupéfiants en 2014.

Par ailleurs, en 2018, le jeune homme était sous le coup d’une exclusion par l’Union belge de football, suite à des comportements violents sur un terrain de football.Newsletter info Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité. Lire la suite: RTBF info »

Wivine Marion... C'est ce médecin qui, de garde, n'est même pas entrée dans l'ascenseur pour faire deux étages pour voir pourquoi mon fils désaturait 6 fois par heure!!!

Arrêt de travail de deux heures ce lundi après-midi à l'aéroport de CharleroiLes employés de l'aéroport de Charleroi se croiseront les bras entre 13h00 et 15h00 ce lundi pour protester contre les...

Au menu de Sport/Foot Mag: les leçons du Clasico et 16 pages spéciales Mondiaux de cyclismeRetrouvez notre magazine de la semaine dès demain, avec au programme la revanche d'Hans Vanaken et un entretien avec le spectaculaire Hervé Koffi.

Procès pour harcèlement sexuel contre l’artiste Jan Fabre : 'Ça a ouvert le débat'Ce mardi débute à Anvers le procès de l’artiste contemporain belge Jan Fabre. Il est poursuivi par douze danseuses de...

En Russie, le bilan revu à six morts dans une fusillade à l'université de PermLes enquêteurs ont revu lundi à six morts le bilan de la fusillade dans une université de Perm, dans le centre de la...

Fusillade en Russie : 'Un grand malheur pour tout le pays', selon Vladimir PoutineLes enquêteurs ont revu lundi à six morts et 28 blessés le bilan de la fusillade dans une université de Perm, dans le... Video du 11 mai Oh un drame national, mais quelle parfaite diversion pour détourner les regards du bourrage des urnes !

Au Rwanda, verdict attendu dans le procès pour terrorisme de Paul Rusesabagina, héros de 'Hotel Rwanda'Paul Rusesabagina, dont l'histoire a inspiré le film 'Hotel Rwanda' et qui est devenu un féroce critique du président...