Judiciaire, Terrorisme, Faits Divers, États-Unis

Judiciaire, Terrorisme

Prison à vie pour l'auteur d'un attentat manqué à Manhattan

22-04-21 19:23:00

Prison à vie pour l'auteur d'un attentat manqué à Manhattan

A l'audience, le juge fédéral Richard Sullivan a indiqué que la peine visait notamment à"envoyer un message" à ceux qui pourraient être tentés de perpétrer des actions similaires à celle d'Akayed Ullah.

Conflit israélo-palestinien : la Ligue contre l'antisémitisme dénonce un message de la co-présidente d'Ecolo En Israël, le lynchage d'un homme supposé arabe par ses agresseurs, en direct à la télévision choc l'opinion Deux assouplissements annoncés mardi par les autorités inquiètent Yves Van Laethem

Son avocate, Amy Gallicchio, avait demandé que soit prononcée la peine minimum prévue par les textes, soit 35 ans de prison.Originaire du Bangladesh, Akayed Ullah avait été arrêté le 11 décembre, juste après avoir causé une explosion, en pleine heure de pointe, dans un couloir reliant Times Square, point névralgique de Manhattan, à la gare routière de Port Authority.

Il s'était fixé au torse une bombe artisanale, qui n'avait que partiellement explosé.Grièvement blessé, il n'avait pas fait de victime, mais l'attentat avait fait monter la tension après une attaque à la voiture-bélier fin octobre 2017 qui avait tué huit personnes dans le sud de Manhattan, un acte perpétré par un homme lui aussi inspiré par l'Etat islamique. headtopics.com

La défense a assuré au procès qu'Akayed Ullah, qui résidait dans un quartier à forte population bangladaise de Brooklyn, n'avait voulu tuer personne.Mais l'accusation l'avait présenté comme le type même du"loup solitaire", décidé à perpétrer des attentats meurtriers au nom de l'organisation Etat islamique, citant à l'appui des messages qu'il avait postés sur les réseaux sociaux avant l'attentat.

C'est"un miracle" que l'attaque n'ait pas fait de victime, a insisté jeudi Rebekah Donaleski, l'assistante de la procureure fédérale de Manhattan, Audrey Strauss.En novembre 2018, à l'issue d'un procès d'une semaine, un jury avait déclaré Akayed Ullah coupable des six chefs d'accusation retenus contre lui, dont quatre étaient chacun passibles de la réclusion criminelle à perpétuité.

L'enquête avait montré que le jeune homme, arrivé aux Etats-Unis en 2014 avec un visa de regroupement familial, s'y était radicalisé progressivement.Il avait reconnu être inspiré par l'Etat islamique et avoir voulu se venger des frappes américaines contre l'organisation et dénoncer la politique américaine au Moyen-Orient.

Jeudi, à l'audience, Akayed Ullah a présenté ses excuses et exprimé des regrets.Newsletter info Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité. Lire la suite: RTBF info »

On s’demande à quoi ça sert de rater son attentat si c’est quand même pour finir en taule

6 mois de prison avec sursis confirmé par la cour d'appel pour le gérant de RichMeetBeautiful

Nazanin Zaghari-Ratcliffe condamnée à une nouvelle peine de prison pour propagande contre le gouvernement iranienNazanin Zaghari-Ratcliffe, une Irano-Britannique de 42 ans, a écopé d'une nouvelle peine de prison, a indiqué lundi son avocat à Téhéran. Cette employée de la Fondation Thomson Reuters (branche philanthropique de l'agence de presse du même nom) a...

La visioconférence fait aussi une percée en prisonDepuis quelques mois, Giovanni contacte sa femme et ses enfants chaque dimanche soir par visioconférence. 'Depuis le début de la crise sanitaire, c’est la seule manière de voir mes enfants, explique ce détenu de la prison de Namur. Au réfectoire, nous...

Brabant Wallon: coupable de parricide, Arnaud Spriesterbach écope de 10 ans de prison

Début de la vaccination des agents à la prison de LantinLa vaccination des agents pénitentiaires va débuter ce mardi, à Lantin et à Ittre notamment. Deux prisons qui accueilleront aussi la vaccination d’agents prestant dans des centres pénitentiaires proches comme Huy, Marneffe ou encore Paifve, en ce qui... Voilà une bonne nouvelle !