Diplomatie, Taiwan

Diplomatie, Taiwan

Pourquoi Taiwan ne participe pas à l’ONU et pourquoi la Chine ne le voudra jamais

Pourquoi Taiwan ne participe pas à l’ONU et pourquoi la Chine ne le voudra jamais

27-10-21 17:45:00

Pourquoi Taiwan ne participe pas à l’ONU et pourquoi la Chine ne le voudra jamais

Pour reprendre une formule qui s’est imposée sur les réseaux sociaux il y a un peu plus d’un an, 'la question a été...

Depuis le 25 octobre 1971 et la reconnaissance par l’ONU de la République populaire de Chine comme"les seuls représentants légitimes de la Chine aux Nations Unies", l’île de Taiwan (Formose) sur laquelle s’était réfugié 22 ans plus tôt le gouvernement nationaliste chinois du Kuomintang après sa défaite face aux communistes, est devenue une démocratie autonome.

'Les médecins contre la vaccination, sont des criminels' Arnaud Bruyneel, infirmier et doctorant en santé publique Aux Pays-Bas, c’est Saint Nicolas qui administre la troisième dose des personnes âgées « On n’en serait pas là si le gouvernement n’avait pas désinvesti dans les soins de santé ! » Vrai ou faux ?

►►► Les tensions montent à Taïwan, l’île qui tient tête à la ChineMais à Pékin, on considère que l’île de 24 millions d’habitants fait partie de la Chine, ou plus précisément qu’elle est l’une de ses provinces en attente de réunification avec le reste du pays.

Un communiqué au contenu hautement délicat Ce qui a suscité cette très stricte mise au point, c’est un communiqué publié par Anthony Bliken, le secrétaire d’Etat américain, un texte dans lequel le chef de la diplomatie des Etats-Unis loue la transparence, le respect des droits humains et de l’Etat de droit de Taiwan qu’il qualifie de"success story" avant de regretter son absence des institutions de l’ONU, en citant l’exemple de l’OMS (l’organisation mondiale de la santé) où l’expérience taïwanaise de gestion de la pandémie aurait pu être partagée. headtopics.com

Le secrétaire d’Etat américain évoque aussi l’OACI (l’organisation de l’aviation civile internationale) qui vient de tenir son assemblée générale en l’absence de représentants de Taiwan alors que des"dizaines de millions de passagers fréquentent chaque année ses aéroports".

En conclusion de son communiqué, Anthony Blinken écrit que"l’exclusion de Taiwan sape le travail important de l’ONU et de ses agences", et le patron de la diplomatie américaine va plus loin encore lorsqu’il"encourage tous les Etats membres de l’ONU à se joindre aux Etats-Unis pour soutenir une participation robuste et significative de Taiwan dans le système de l’ONU et dans la communauté internationale".

A Taiwan, l’initiative a forcément été saluée comme un"soutien crucial pour faire face aux défis mondiaux". Du côté officiel chinois, c’est Liu Pengyu, le porte-parole de l’ambassadeur chinois aux Etats-Unis qui a dégainé le premier sur les réseaux sociaux en exprimant" une vive inquiétude " et en déclarant dans la foulée que la participation de Taiwan à l’ONU ne serait acceptée en aucun cas.

We express strong concern over Secretary Blinken’s statement of “Supporting Taiwan’s Participation in the UN System” and will by no means accept it. https://t.co/pEhjvolxN1— Liu Pengyu 刘鹏宇 (@SpoxCHNinUS) October 27, 2021 Mais que cache vraiment cet épisode ? Pour Sven Biscop, professeur en Sciences politiques de l’Université de Gand et chercheur à l’Institut Egmont, il faut regarder cette séquence dans le cadre de l’instrumentalisation de Taiwan au cœur de la rivalité américano-chinoise :"Depuis quelque temps, on parle beaucoup côté occidental des incursions des avions militaires chinois dans la zone d’identification de défense aérienne de Taïwan, comme s’il existait un risque de guerre imminent. Mais la réalité, c’est qu’à Taiwan, cela n’est pas perçu de cette façon. Ce qui préoccupe l’opinion publique taïwanaise pour le moment", poursuit le chercheur de l’Institut Egmont,"ce n’est pas la Chine, mais le manque de vaccins. C’est ce sujet-là qui fait la une des médias à Taiwan !". headtopics.com

'Ce sont les premiers effets d'une série de mesures': les chiffres du coronavirus en Belgique commencent enfin à baisser 'Si on applique les sanctions pour le personnel soignant non-vacciné au 1er janvier, l'hôpital ne tourne plus' La production de la nouvelle bombe nucléaire américaine B61-12 a débuté

Ce que font les Chinois et ce que font les Américains, c’est un peu pour la galerie Selon Sven Biscop, cette création artificielle de risque de guerre sert à démontrer les mauvaises intentions de la Chine et donc à inciter à se placer dans le camp des Etats-Unis dans leur bras de fer avec la Chine :"C’est un jeu dangereux, risqué pour les Taiwanais", estime-t-il,"parce que si cela devait mal tourner, c’est Taiwan qui en paierait le prix. La seule chose à espérer", ajoute le professeur de l’Université de Gand,"c’est que le statut quo perdure".

Et Sven Biscop de conclure :"Tout le reste, à savoir ce que font les Chinois et ce que font les Américains, c’est un peu pour la galerie". Autrement dit, pour leur opinion publique nationale. Ce qui est à peu près certain, c’est que la Chine ne fera pas de concession à Taiwan, dont elle n’a objectivement pas vraiment besoin. Mais c’est un symbole. Et en politique, les symboles sont parfois d’une importance capitale.

Sur le même sujet... JT du 16/03/2019 Le tour du monde des alliés de Taïwan - JT 19h30 - 16/03/2019 Et si la diplomatie n’était plus uniquement une affaire de diplomates. C’est en tout cas le pari d’un blogueur taïwanais qui a décidé d’entreprendre un voyage très particulier : le tour du monde des derniers pays alliés de Taïwan. Son but : montrer que l'île aux 23 millions d'habitants est de plus en plus isolée sur le plan diplomatique. Seuls 17 pays au monde entretiennent encore officiellement des relations avec Taiwan. Les autres ont préféré se tourner vers la très puissante République populaire de Chine. Récit de ce voyage exotique, au cœur d'une guerre diplomatique. Newsletter info Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Lire la suite: RTBF info »

Le Covid Safe Ticket obligatoire dans les salles de fitness: 'Cette mesure est stigmatisante', regrette la fédération belgeJe ne comprends pas pourquoi l'introduction du Covid safe ticket (CST) ne concerne que notre secteur, a réagi Erik Vandenabeele de la ... Pourquoi l'acceptation de celui ci alexanderdecroo regarde ce que t’as fait!! 😡🤬😡🤬 Et bien ne l'appliquez pas.

Comité de concertation : le recours au Covid Safe Ticket jugé discriminant par la fédération belge de fitness'Je ne comprends pas pourquoi l’introduction du Covid Safe ticket (CST) ne concerne que notre secteur', a réagi Erik... Donc personne n'a jugé bon chez BelgaNewsAgency ni même à NewsroomRTBF de contredire la fédération de fitness? 🤔 Il est faux de dire que le secteur du fitness en particulier est discriminé. Les clubs de fitness ET de sport sont concernés. Et ce compris les piscines etc. Fake Sans parler du manque à gagner qui peut accepter ce CST à part les imbéciles? Le CST est discriminant dans son principe et ses modalités. La différence de traitement entre vaccinés et immunisés naturellement ne peut faire l’objet d’une justification raisonnable. C’est incroyable qu’il n’y ait aucun journaliste pour investiguer ces questions.

Pourquoi ne pourrait-on pas laisser circuler le virus ?C’est une question que beaucoup se posent : comme une grande partie de la population est vaccinée et donc largement... Lol...🤔 Je ne savais pas qu'on empêchait le virus de circuler... Parce qu'il tue, mute et devient plus fort au fil des contaminations. Toujours le même scénario ;le gens vivent mal mais pour les vacances on lâche les vannes ,on accepte des touristes & on brasse En dehors de cette considération je suis étonnée que presque au même instant il mute dans le monde entier Un peu comme si son ADN captait des infos

La CSC et la CGSP se distancient des actions de la CGSLB à la StibLes syndicats chrétien et socialiste ne soutiennent pas les actions lancées mercredi matin par les libéraux de la CGSLB... michelhenrion GLB par contre soutient cette action menée par un syndicat vraiment neutre qui veut combattre le monopole islamo-écolo-gauchiste des syndicats confessionnels et communistes à la stib Parce que la grève n’est pas organisée par la FGTB c’est irresponsable !! C’est du grand n’importe quoi ! Conflit gauche droite aussi chez les syndicats !!

Comité de concertation : Comeos regrette que les autorités ne rendent pas la vaccination obligatoireComeos regrette que la vaccination contre le coronavirus ne soit pas rendue obligatoire par le Comité de concertation... qu'il aillent fumer les tulipes!!! Vous commencez à nous les brisés avec ce vaccin La RTBF est dégoûtée aussi on le sent

La reine Elizabeth II renonce à participer à la COP26 à Glasgow, pour raison de santéLa reine Elizabeth II, 95 ans, a renoncé à participer à la conférence de l’ONU sur le climat COP26 à la suite d’un... Oh :(