Pourquoi le Club Bruges doit retrouver son identité

Le Club Bruges s'est imposé à Genk, mais n'a pas chassé tous ses démons. Réflexions à propos d'une mini-crise avant le match retour de ce mercredi face aux Limbourgeois en Coupe.

Sport

01-12-21 22:01:00

Le ClubBrugge s'est imposé au KRCGenkofficial en ProLeagueBE, mais n'a pas chassé tous ses démons. Réflexions à propos d'une mini-crise avant le match 'retour' de ce mercredi face aux Limbourgeois en Croky_Cup.

Le Club Bruges s'est imposé à Genk, mais n'a pas chassé tous ses démons. Réflexions à propos d'une mini-crise avant le match retour de ce mercredi face aux Limbourgeois en Coupe.

On est cinq minutes après le coup de sifflet final. Pendant que Genk se demande encore ce qui a bien pu aller de travers - le Racing n'a plus gagné à domicile depuis le 26 septembre, les joueurs du Club laissent libre cours à leur joie. Mats Rits, Clinton Mata et tous les autres courent vers leurs supporters, envahis par l'émotion. S'imposer à dix contre onze face à ce que certains considèrent comme leur principal rival, voilà qui mérite bien un petit moment d'euphorie.

...On est cinq minutes après le coup de sifflet final. Pendant que Genk se demande encore ce qui a bien pu aller de travers - le Racing n'a plus gagné à domicile depuis le 26 septembre, les joueurs du Club laissent libre cours à leur joie. Mats Rits, Clinton Mata et tous les autres courent vers leurs supporters, envahis par l'émotion. S'imposer à dix contre onze face à ce que certains considèrent comme leur principal rival, voilà qui mérite bien un petit moment d'euphorie. Les joueurs et une partie du staff forment un cercle devant le public blauw en zwart, PhilippeClement a le bras sur l'épaule de son capitaine RuudVormer. Tout semble parfait, idyllique, même. C'est en tout cas ce que Clement essaye de faire croire ensuite. Et ça, ça s'appelle jeter de la poudre aux yeux. NoaLang, le joueur du match pour les fans, tente le coup lui aussi. Il a fait son boulot (un septième assist et un quatrième but cette saison) sans se soucier des critiques. Ruud Vormer ne dit rien, n'étant pas désigné. Les autres ont les yeux brillants. Le capitaine est adoré du public, à la fois pour ses états de service et son leadership. Mais le Néerlandais vit une saison difficile, durant laquelle il est moins souvent sous les feux de la rampe. En possession du ballon, son jeu reste efficace, mais il travaille moins sans le ballon. Il est moins explosif, il continue à monter mais redescend moins. À 33 ans, Vormer est à l'automne de sa carrière. L'année dernière déjà, ça a fait l'objet de discussions avec la direction et l'entraîneur au moment de reconduire son contrat. Aux yeux du coach, c'était clair à ce moment: le joueur acceptait de moins jouer. Il a resigné à cette condition: il ne disputerait pas systématiquement trois matches par semaine pendant l'automne. Mais apparemment, ce n'était pas formulé aussi clairement qu'on le pensait, même si Clement l'a maintes fois répété ces dernières semaines, pour se défendre, quand on l'interrogeait au sujet de son capitaine. Vormer pensait jouer les matches importants, surtout en Ligue des Champions, alors que Clement avait d'autres projets, comme il l'a montré dès le premier match contre le PSG, puis à Leipzig, ne serait-ce que parce que le capitaine n'était pas encore rétabli d'une blessure. Cette tendance s'est confirmée: Vormer n'est entré en action qu'à trois reprises en Europe et n'a été titularisé qu'à Manchester City. Au début, ça n'a pas fait de vagues, les résultats étant bons. Ça n'est devenu un vrai sujet, alimenté par le joueur lui-même dans ses réactions publiques, que quand les résultats n'ont plus suivi. Les supporters ont pris le parti du capitaine, bruyamment même, la semaine dernière, après les défaites à Malines et contre Leipzig. En interne, il y a eu des grincements de dents jusqu'à samedi. Pas de Vormer au coup d'envoi à Genk, mais il est monté au jeu et a contribué à transformer le 2-1 en 2-3. Les prestations plus médiocres du Club (trente points sur 48, soit trois de moins qu'il y a un an) ne s'expliquent pas par l'absence du Néerlandais. Il a beau être sur le retour, il reste indispensable sur les phases arrêtées. Genk encaisse des buts évitables sur ces phases, en plus. FedericoRicca n'a pas été surveillé sur son but, et ce n'est pas la première fois que la défense de Genk pèche à ce niveau. Si Rits avait eu la même précision que Vormer en première mi-temps, HansVanaken aurait pu marquer sur corner. Entraîneur et joueur doivent enterrer la hache de guerre le plus vite possible, mais le mal est beaucoup plus profond. Dimanche, à l'issue du match, Clinton Mata a pu s'adresser à la presse et a trouvé le bon ton. On attend trop des jeunes, y compris l'équipe elle-même. Des gamins qui n'en sont qu'à leur deuxième saison complète: Noa Lang (22 ans) et CharlesDeKetelaere (vingt ans). Mata estime Lang encore plus doué que le Brugeois, mais les deux joueurs connaissent encore des hauts et des bas. Or, ils traversent tous deux une mauvaise passe, que Mata a tenté de minimiser. Après le match contre Leipzig, on a remarqué que le Club devait chercher son identité. Cette quête ne se limite pas à la titularisation ou non de Vormer, ni au moment où la presse l'apprend, à la plus grande frustration d'un coach qui n'aime pas que ses plans fuitent ici et là. Le Club possédait une identité claire ces dernières années, mais plus actuellement. Le Club a-t-il pressé rapidement? Parfois, mais pas toujours en bloc. A-t-il opéré une transition rapide? Non, car il a perdu vitesse et profondeur depuis les départs d' AbdoulayeDiaby, EmmanuelDennis ou DavidOkereke. Aligne-t-il un véritable avant-centre? Pas toujours, malgré la présence de Wesley et de BasDost. Le Néerlandais a été titularisé contre Leipzig et malgré un temps de jeu limité, il est devenu le meilleur buteur de l'équipe, ex-æquo. Les flancs sont moins dynamiques depuis le départ de KrepinDiatta et le creux de Lang. JoséIzquierdo, lui, n'a encore rien réussi. Comme la saison passée, Vanaken, auteur d'un cinquième but dimanche, camoufle beaucoup de lacunes, mais il ne peut pas tout compenser à lui seul. Si le Club Bruges éprouve tant de mal à distancer ses adversaires en championnat - il a déjà concédé six nuls en seize duels, c'est parce qu'il manque de dynamisme et d'accélérations individuelles. Tout le défi consiste à ajouter du peps à son football. Clement s'y casse les dents depuis quelques semaines, écrivions-nous il y a un an. Après deux périodes de transferts peu enrichissantes, c'est toujours le cas. Ce n'est pas qu'il n'essaie pas, étant donné qu'il change constamment de tactique, d'occupation, de positions, ni qu'il n'y travaille pas. Il procède à des analyses de plusieurs heures, d'où des choix parfois surprenants. Mais sur le terrain, il surprend trop peu. Il a besoin de plus de rebelles. Mais cela convient-il à son ADN? Est-il prêt à tolérer ce genre de profils dans son noyau?

Vous souhaitez poursuivre la lecture de cet article ?

Lire la suite: Sport/Foot Magazine »

Croky Cup: Club, Mechelen, Kortrijk, AA Gent, Leuven en Eupen verzekeren zich van kwartfinalesTwaalf voetbalteams streden woensdagavond om een plekje in de kwartfinales van de Croky Cup. Club Brugge, KV Mechelen, KV Kortrijk, AA Gent, OH Leuven en Eupen plaatsten zich alvast. Dinsdagavond had Anderlecht zich al verzekerd van een plekje. Donderdag strijden Standard en Beerschot om het laatste plaatsje in de kwartfinales. Na die wedstrijd wordt de loting uitgevoerd.

Plan taxi : la CSC-Transcom soutient la proposition déposée par le PSLe syndicat CSC-Transcom manifeste mercredi soir son opposition à l’ordonnance du gouvernement bruxellois visant la mise...

Un nouveau Comité de concertation ? Pas sans l’avis du GEMS qui se réunit ce mercredi soirLe GEMS, le groupe d’experts médicaux qui conseille le Comité de concertation, se réunit ce mercredi soir pour discuter... 🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣 Nous avons droit au respect si vous ne nous le donnez pas nous viendront le chercher!!! Un soignant non vacciné qui se radicalise contre son gré !

Croky Cup: Club, Mechelen, Kortrijk, AA Gent, Leuven en Eupen verzekeren zich van kwartfinalesTwaalf voetbalteams streden woensdagavond om een plekje in de kwartfinales van de Croky Cup. Club Brugge, KV Mechelen, KV Kortrijk, AA Gent, OH Leuven en Eupen plaatsten zich alvast. Dinsdagavond had Anderlecht zich al verzekerd van een plekje. Donderdag strijden Standard en Beerschot om het laatste plaatsje in de kwartfinales. Na die wedstrijd wordt de loting uitgevoerd.

Pagaille en vue dans les rues de Bruxelles? Les taxis bloqueront le trafic jeudi matinLe secteur des taxis s'est mobilisé en front commun pour le blocage de la circulation jeudi dans la capitale, ce qui inclut entre autres la ... Oh non! Je vais être en retards.

DPG Media Privacy Gate