Turquie, Conflit, Syrie, Pkk, Kurde, Recep Tayyip Erdogan, États-Unis, Etat İslamique, Daesh, Donald Trump

Turquie, Conflit

Pourquoi la Turquie veut-elle envahir le nord de la Syrie tenu par les Kurdes ?

Pourquoi la Turquie veut-elle envahir le nord de la Syrie tenu par les Kurdes ?

9.10.2019

Pourquoi la Turquie veut-elle envahir le nord de la Syrie tenu par les Kurde s ?

Massées à la frontière depuis lundi, les forces armées turques ont commencé à envahir le nord-est de la Syrie . Leur objectif : repousser les combattants kurdes et instaurer une zone de sécurité. L’annonce faite le 6 octobre par Donald Trump du...

Les Kurdes sont originaires des plaines de Mésopotamie et des hauts plateaux situés dans le sud-est de la Turquie, le nord-est de la Syrie, le nord de l’Irak, le nord-ouest de l’Iran et le sud de l’Arménie. Ils forment une communauté distincte des autres habitants de ces pays, avec une langue et une culture qui leur est propre. Ils pratiquent plusieurs confessions, mais la majorité est musulmane sunnite.

Pourquoi une zone de sécurité turque dans le nord de la Syrie ? La Turquie se sent menacée par les YPG, les forces Kurdes de Syrie. C’est pour cela qu’Ankara veut cette zone tampon à l’est de l’Euphrate. Une idée à l’origine tweetée par Donald Trump. Depuis la fin de l’Etat islamique en Syrie, le président Trump répète qu’il est temps de rapatrier les 2000 militaires américains de Syrie. Et de créer une zone de sécurité pour les Kurdes.

Ankara s’est toujours opposé au soutien accordé par les Etats-Unis aux combattants kurdes de Syrie. La Turquie les considère en effet comme une branche de PKK, le Parti des travailleurs du Kurdistan, engagé depuis 1984 dans la lutte contre l’Etat turc, pour l’indépendance du Kurdistan. La Turquie les traite de terroristes.

Les Nations Unies craignent pour leur part que cela ne provoque un nouveau flux de réfugiés.

Véhicules motorisés arborant des drapeaux américains dans les environs de Kobane, près de la frontière syrienne (9/10) Turquie: véhicules motorisés dans les environs de Kobane, près de la frontière syrienne -... Massées à la frontière depuis lundi, les forces armées turques ont commencé à envahir le nord-est de la Syrie. Leur objectif : repousser les combattants kurdes et instaurer une zone de sécurité. L’annonce faite le 6 octobre par Donald Trump du retrait américain du nord de la Syrie, contre l’avis du Pentagone et de certains républicains, laisse la voie ouverte à cette action militaire. Newsletter info Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Lire la suite: RTBF info

Bientôt, vous allez essayer de nous faire croire que ce qu’ils font est bien? Pauvres journalistes... votre métier était jadis respectable, mais la bienpensance imposée par les bobos gauchos a fait que vous n’avez plus aucune crédibilité (sauf pour les niais) Deash revendique l’attaque Turque contre les Kurdes

Rectification : tenu par les terroristes PKk YpG YpG... Nuance !

Donald Trump lâche ses alliés kurdes et se retire du nord de la SyrieConvaincu par le Turc Erdogan, le président américain annonce le départ de ses soldats du nord de la Syrie . Amers, les Kurde s agitent l’épouvantail Daesh . Les titres courts sont percutants .D.Trump lâche . C'est tout ,c'est simple et tout le monde a compris

Conflit en Syrie: Trump dit vouloir laisser Turcs et Kurdes «résoudre la situation»La Maison Blanche a annoncé le retrait des Américains du nord de la Syrie , ouvrant la voie à une offensive militaire turque contre les Kurde s. Il n'ira pas en guerre comme un vulgaire Démocrate ! l'Europe, même si elle était soumise à un chantage d'ouverture du verrou turc (qui aurait bien tort (...) ne pas exploiter la situation) ne réagirait JAMAIS d'une façon aussi cynique et abjecte. Le peu d'intérêts économiques font détourner la tête du chef des 'mêles-tout-de-tout' de la terre

L’armée turque se dit prête à lancer une opération contre les Kurdes de SyrieL’opération planifiée contre la milice kurde inquiète jusqu’en Belgique. Reynders, interpellé à la Chambre, évoque une force européenne, mais,...

CQFD: Va-t-on vers un nettoyage ethnique pour les Kurdes du nord de la Syrie?les Kurde s sont-ils abandonnés par la communauté internationale? Après avoir servi de fer de lance contre l'état islamique en Syrie , ils s'inquiètent aujourd'hui d'une très probable intervention turque au nord de la Syrie , suite à l'annonce du... Laisser cela se faire relève de la pire hypocrisie et aboutira à un génocide certain. Honte aux Etats-Unis et à l’Europe.

La Turquie «prête» pour une opération en Syrie malgré les menaces de TrumpLe vice-président turc Fuat Oktay a déclaré mardi que la Turquie n’était « pas un pays qui agit en fonction des menaces ». Si Trump se retire, l’Europe doit prendre la place de USA! On ne peut pas laisser faire Erdoghan!!! La Turquie veut une partie du gâteau Syrie... et Israël... aussi... Trump ne bougera pas d'une mèche (et l'Europe tremble à l'idée qu'elle bouge)... Open bar pour Herr Dogan.

Conflit en Syrie: Reynders «préoccupé» par l’attitude «déstabilisatrice» de la Turquie et des Etats-UnisInterpellé en séance plénière de la Chambre par plusieurs députés, le chef de la diplomatie belge a déploré l’attitude « déstabilisatrice » tant de la Turquie , que des États-Unis .

Écrire un Commentaire

Thank you for your comment.
Please try again later.

Dernières Nouvelles

Nouvelles

09 octobre 2019, mercredi Nouvelles

Nouvelles précédentes

Camion-citerne renversé sur la E19 à Nimy: 20 000 litres de résine liquide paralysent l'autoroute

Nouvelles suivantes

Allemagne: deux morts dans une fusillade à Halle, le tireur en fuite selon la police
Nouvelles précédentes Nouvelles suivantes