Voile, Islam, Actiris, Unia, Enseignement Catholique

Voile, Islam

'Port du voile interdit' : une offre d’emploi pour du personnel de nettoyage dans une école d’Etterbeek jugée discriminatoire

'Port du voile interdit dans l’établissement'. Le profil des personnes recherchées pour un poste de nettoyeur (se) et...

27-09-21 14:08:00

'Port du voile interdit' : une offre d’emploi pour du personnel de nettoyage dans une école d’Etterbeek jugée discriminatoire

'Port du voile interdit dans l’établissement'. Le profil des personnes recherchées pour un poste de nettoyeur (se) et...

L’annonce a été relayée par le site d’Actiris le 14 septembre dernier. Mais ce n’est que ce début de semaine qu’elle a été partagée sur les réseaux sociaux et accompagnée de commentaires. Ce n’est pas le fait qu’une école puisse interdire le port du voile qui pose question mais le fait qu’il n’y a que le port du voile qui est interdit, pas les autres signes religieux visibles.

73% des jeunes musulmans se sentent chez eux à Bruxelles, selon une étude 'Si Jurgen Conings s’était appelé Mustafa…', le président du comité R remet en cause les services de renseignement dans l’affaire Conings Glasgow : la COP26 risque d’échouer, selon le Premier ministre britannique Boris Johnson

Viser uniquement le port du voile est discriminatoire "C’est une forme de discrimination directe à l’égard du voile", commente Patrick Charlier, d’Unia."Une chose est d’avoir une politique de neutralité où on interdit tous les signes conventionnels quels qu’ils soient. Là, il y a des jurisprudences qui sont partagées. Mais certaines le justifient pour des écoles. Il n’empêche : viser directement et uniquement le port du voile est discriminatoire."

Interdire tous les signes : oui. Un seul : non."La règle qui est adoptée dans un règlement de travail doit être motivée et justifiée. Un employeur qui interdit les signes convictionnels pourrait être interpellé, que ce soit par nous-même ou par d’autres en cas d’action judiciaire. La justification peut être pour des raisons de sécurité et dans une certaine mesure pour des raisons de neutralité comme le stipule un arrêt de la Cour européenne, pour autant que la politique de neutralité soit systématique et cohérente. C’est-à-dire : tous les signes et pas un seul." headtopics.com

Actiris ne peut pas interdire cette interdiction Du côté d’Actiris, on admet que les services ont réceptionné ces derniers jours une série de"remarques" autour cette offre d’emploi."Nous agissons comme relais pour les employeurs", indique Romain Adam, porte-parole de l’organisme régionale."Actiris évolue aussi dans un cadre légal. Ce qui nous revient concernant cette annonce, c’est qu’à Bruxelles, nous ne pouvons pas interdire cette interdiction, si cette interdiction est motivée, dans ce cas-ci, par un règlement d’ordre intérieur au sein de l’établissement scolaire. Nous ne pouvons donc pas refuser la publication de cette offre."

"Des équipes travaillent constamment au screening des offres d’emploi", afin d’éviter toute infraction, annonce farfelue ou offre d’emploi mensongère. "Nous ne faisons pas du copier-coller." L’annonce de Sainte-Geneviève a donc pu passer le filtre des services d’Actiris et être postée online.

Ceci étant, la pression des réseaux sociaux et le ciblage d’un signe religieux en particulier ont conduit Actiris a retiré l’offre de son site Internet ce lundi en milieu de matinée,"le temps de refaire le point sur le bien-fondé de cette annonce et de sa formulation d’un point de vue juridique". Contact devrait être pris avec l’établissement scolaire. Si aucune infraction n’est constatée, l’offre sera à nouveau diffusée. Dans le cas contraire, elle sera reformulée.

Malgré plusieurs appels, nous n’avons pas été en mesure de joindre la direction de la Communauté éducative Sainte-Geneviève à l’heure de la publication de cet article. Commentaire a par conséquent été sollicité auprès du Segec, le Secrétariat général de l’enseignement catholique."Nous ne nous prononçons pas sur le cas d’une école dont nous ne savons pas ce qui est inscrit dans son règlement d’ordre intérieur", explique Christian Carpentier, porte-parole. "A notre niveau, nous recommandons aux écoles d’inscrire dans leur ROI l’interdiction de tout couvre-chef. Cela vaut pour les adultes comme pour les élèves et n’a rien de discriminatoire. Une simple casquette est déjà concernée…" headtopics.com

Passé colonial de la Belgique à l’université : 'Il n’y a pas encore de politique ou de plan général concernant ces matières-là' Changement d'heure ce week-end: quand faut-il régler vos horloges? Indépendance des juges: la Pologne condamné à une astreinte d'1 million d'euros par jour

Newsletter info Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité. Lire la suite: RTBF info »

Toujours de la discrimination pour ces pleureuses !!! La formulation correcte eut été 'recherchons technicienne de surface non voilée'. Là d'un coup tu n'as pas énervé les mêletouts des réseaux sociaux qui s'hystérisent tous seuls, pendant que la boniche nettoie leurs chiottes. Bon c'est bon la j'en ai marre de toujours entendre ce genre de choses tant qu'on y est autant changer les lois pour ces personnes et puis quoi encore l'argent du beurre ect.... Stop et ceux qui sont au chômage ne pourront rien dire stop a ce genre d'idioties

Et toujours ce linge, qui pue ! Bravo à l’école ! Et ça y est ses reparti Bravo ! Si on interdit à un employeur de le dire et d'avertir, on n'empêchera rien, car rien n'oblige à justifier les raisons pour lesquelles un candidat est préféré à un autre. On privera juste quelques naïves d'un emploi qu'elles auraient pu avoir en s'habillant normalement.

C’est normal, si elle veut porter le voile, qu’elle retourne d’où elle vient. Belgique terre d’accueil mais avec nos valeurs et notre civilisation de Gaulois.

Serbie : la tension monte avec le Kosovo, le niveau d’alerte est relevé à la frontièreLa tension est montée d’un cran dimanche entre le Kosovo et la Serbie qui a relevé le niveau d’alerte de son armée...

Quand on sait qu'Actiris a perdu en justice pour ce qui concerne son règlement interne ... quelque chose me dit qu'ils n'allaient certainement pas faire de zèle par rapport à la publication. Une discrimination porte sur une religion. Or, le port du voile n'est pas l'apanage exclusif des musulmanes. De plus, il a été statué qu'une entreprise peut refuser le voile sur le boulot à certaines conditions. Enfin, les ministres veules ont tjrs laissé le choix aux écoles.

Ce n'est pas ce qu'a dit la cour constitutionnelle !!! CharlierUnia C'est une école catholique donc je vois pas le problème. Si on commence comme cela on peut aussi se demander pourquoi aucune femme ne peut travailler dans les mosquées bruxelloises

L'Antwerp arrache la victoire sur le terrain de l'UnionL'Union Saint-Gilloise a subi sa deuxième défaite de la saison à domicile contre l'Antwerp dimanche après-midi. Les Unionistes se sont inclinés 1-2 dans le match comptant pour la neuvième journée de Jupiler Pro League. Les Bruxellois avaient ouvert le score par l'inévitable Denis Undav (43e) avant que Michael Frey n'égalise (71e) et que Manuel Benson (79e) n'apportent la victoire au matricule 1.

Sven Jaecques, directeur général de l'Antwerp: 'On n'a pas le temps'Sven Jaecques, le directeur général, explique pourquoi les nombreux changements opérés à l'Antwerp c'était nécessaire. 'Ce qu'il s'est passé ici n'était pas seulement fantastique, c'était aussi anormal.'

Election en Allemagne: Armin Laschet, le candidat CDU, fait un faux pas au moment de voterLe chef de file des conservateurs d'Angela Merkel a commis une grosse bourde dimanche lors du vote pour les législatives à... PSchydlowski Oups ^^ entre ça et tuer quelqu'un

République démocratique du Congo: réapparition de la lave dans le cratère du volcan NyirangongoUn lac de lave a réapparu dans le cratère du volcan Nyiragongo, sans constituer un danger imminent, quatre mois après...

Un homme arrêté pour le meurtre de Sabina Nessa, la Britannique retrouvée dans un parcLa police londonienne a procédé dimanche matin à l'arrestation d'un homme de 38 ans suspecté du meurtre de Sabina Nessa, une Britannique de ...