Ddh, Elections, Ouzbékistan

Ddh, Elections

Ouzbékistan : élection présidentielle en plein tarissement des réformes

Ouzbékistan : élection présidentielle en plein tarissement des réformes

24-10-21 10:45:00

Ouzbékistan : élection présidentielle en plein tarissement des réformes

L' Ouzbékistan votait dimanche lors d'une élection présidentielle qui devait offrir une victoire facile au dirigeant...

Agé de 64 ans, Chavkat Mirzioïev, qui dirige le pays le plus peuplé d'Asie centrale depuis 2016, est salué pour avoir aboli le travail forcé, ouvert l'économie et libéré des opposants torturés par son impitoyable prédécesseur, Islam Karimov.

Les fake news considérées comme un 'problème majeur' par plus de 4 Belges sur 5 Des patients non-vaccinés refusés par leur médecin : 'C'est inacceptable' Covid-19 : les enfants ciblés par de nouvelles mesures dans les écoles pour freiner l’épidémie ? 'C’est se tromper de cible'

Mais il a renoué plus récemment avec des habitudes du passé, réprimant plusieurs voix critiques avant le scrutin. Ses détracteurs l'accusent par ailleurs d'avoir écarté toute opposition réelle du scrutin.

Peu d'enthousiasme chez les électeurs Les électeurs ouzbeks ont commencé à voter à 03H00 GMT et pouvaient se rendre aux urnes jusqu'à 15H00 GMT. Mais à Tachkent, la capitale, nombre d'électeurs abordaient ce scrutin sans grand enthousiasme. headtopics.com

►►► À lire aussi : Afghanistan : l’Ouzbékistan garde sa frontière fermée aux réfugiésCinq ans après la mort de Karimov, l'Ouzbékistan a sans aucun doute l'air plus libre. Chavkat Mirzioïev a notamment mis fin au travail forcé dans les champs de coton, y compris de milliers d'enfants, une mesure mondialement saluée.

Répression Mais les deux dernières années de son premier mandat ont été marquées par la répression de blogueurs critiques. Un universitaire perçu comme l'un de ses rares véritables opposants, Khidirnazar Allakoulov, a lui été interdit de se présenter à la présidentielle.

La pandémie a aussi enrayé la forte croissance économique, plongeant le tourisme dans l'abîme et alimentant le mécontentement populaire.Newsletter info Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité. Lire la suite: RTBF info »

RDC : la Belgique veut des élections 'crédibles' et 'transparentes' en 2023La ministre belge des Affaires étrangères, Sophie Wilmès, a indiqué vendredi avoir fait part à son homologue congolais,... De quoi je me mêle... 'Veut' Demande après...plûtot? RDC : OSEF, pas de leçon à leur donner. Que Wilmes regarde d’abord dans son assiette avant de vouloir aller dans celle des autres.

Alec Baldwin réagit après le coup de feu mortel en plein tournage: 'Mon cœur est brisé'La star américaine Alec Baldwin se trouvait impliqué vendredi dans un événement aussi tragique que rarissime après avoir tué la veille, ...

La Chine va étendre son projet pilote de taxe foncière pour lutter contre la spéculationLa Chine s'apprête à étendre sa réforme pilote de la taxe foncière, peu prélevée jusqu'à présent en raison de...

Climat: des experts climat préconisent de réduire la taille des cheptels en Flandre'Une réduction réfléchie du cheptel est nécessaire', tel est l'avis rendu par le Panel flamand de suivi du climat au...

La réforme fiscale pourrait coûter 25 millions d'euros par an à la Pro LeagueLa Pro League de football s'attelle actuellement à élaborer une formule financière lui permettant de trouver annuellement... Le foot pro brasse des sommes importantes, il serait donc normal qu'il participe plus au financement de la Sécu, ...

En Flandre, des intempéries comme celles qui ont frappé Liège coûteraient deux milliardsJusqu'à 2 milliards d'euros de dégâts et une centaine de milliers de victimes. Voilà le potentiel bilan si des... Mais le fédéral serait bien plus attentif et généreux !