Open d'Australie: Shapovalov fait sensation, Monfils assure le show

Open d'Australie: Shapovalov fait sensation, Monfils assure le show

23-01-22 13:42:00

Open d'Australie: Shapovalov fait sensation, Monfils assure le show

Denis Shapovalov a créé la surprise en éliminant sans perdre un set l'un des candidats au titre, Alexander Zverev, dimanche en 8es de finale de l'Open d'Australie, où Rafael Nadal a été impressionnant face à Adrian Mannarino, pourtant à très haut niveau.

"Le premier set a été très éprouvant nerveusement. J'ai eu un peu de chance car j'ai eu des occasions, mais lui aussi", a analysé l'Espagnol de 35 ans."Je suis très heureux d'avoir survécu à ce premier set, sans le moindre doute !"

, a-t-il ajouté en soulignant que la réalisation rapide d'un break dans le deuxième avait été un moment"très important."Sous un soleil de plomb, Mannarino a mené la vie dure à l'Espagnol dans la première manche, où les deux joueurs ont évolué à très haut niveau et qui a duré 81 minutes.

Lire la suite: RTL sport »

Open d'Australie: Elise Mertens se qualifie pour les huitièmes de finaleElise Mertens s'est qualifiée pour les huitièmes de finale de l'Open d'Australie, première levée du Grand Chelem, samedi à Melbourne.

Open d’Australie : Joachim Gérard, tenant du titre, éliminé au premier tourOpen d’Australie : Joachim Gérard, tenant du titre en éliminé au premier tour

N-VA en Open VLD willen coronapas snel zien verdwijnenN-VA en Open VLD willen snel de coronapas begraven, dat blijkt uit hun nieuwjaarsboodschappen. Whatever.. zever Eerste minister is van open vld, vlaamse eerste minister is van nva, waar wachten ze op

Ierland gooit de samenleving weer helemaal open, zij het (nog even) met mondmaskersIerland maakt vanaf zaterdagochtend komaf met het sluitingsuur om 20u voor de horeca, met de beperkingen voor sport, theater of bruiloften, en ook met de verplichting om de covidpas te tonen. De maskers blijven nog verplicht in winkels en op de bus. Rotte muilbanden die geen zier helpen. En wij hebben een overheid die ons een barometer opdringt. Welzijn van de mensen is maar bijzaak voor Vivaldi, controle moet er zijn. Een van de adviseurs is volgens mij architecte Orla_Hegarty met focus op luchtkwaliteit en luchtreiniging. Tip om haar te volgen PedroFacon TijlDeBie ea

Australian Open | Elise Mertens naar achtste finalesElise Mertens (WTA-26) heeft zich zaterdag voor de achtste finales van het Australian Open geplaatst. De 26-jarige Limburgse won in de derde ronde in 1 uur...

Lachaert lanceert vernieuwingsoperatie Open VLD: D'Hose en Pillen worden nieuwe ondervoorzitterVoorzitter Egbert Lachaert heeft zaterdag op de digitale nieuwjaarsreceptie van Open Vld een vernieuwingsoperatie 'Liberaal Vuur' binnen de partij gelanceerd. Tegelijk stelde hij ook twee nieuwe ondervoorzitters voor, Senaatsvoorzitster Stephanie D'Hose en Kamerlid Jasper Pillen, die de vernieuwing zullen trekken IsalineVan geen enkele meerwaarde. ze lopen al 20 jaar mee en dat is net de generatie die de OVLD naar de afgang bracht. Enige wat nu is ingezet is de operatie vuur dovend in 2024. spijtig ik steunde egbert, maar met die 2 ondervoorzitters is het gedaan met de Ovld in 2024, niets nieuw aan zever , ze zitten er al 12 jaar in en brachten de open vld naar 10 % , niets van vernieuwing

Rafael Nadal, 5e mondial, a vaincu la résistance du Français Adrian Mannarino (69e) dans le premier set, avant de dérouler pour s'imposer 7-6 (16/14), 6-2, 6-2. "Le premier set a été très éprouvant nerveusement. J'ai eu un peu de chance car j'ai eu des occasions, mais lui aussi" , a analysé l'Espagnol de 35 ans. "Je suis très heureux d'avoir survécu à ce premier set, sans le moindre doute !" , a-t-il ajouté en soulignant que la réalisation rapide d'un break dans le deuxième avait été un moment "très important." Sous un soleil de plomb, Mannarino a mené la vie dure à l'Espagnol dans la première manche, où les deux joueurs ont évolué à très haut niveau et qui a duré 81 minutes. Malgré une balle de break à 5-5, le Français n'a pu éviter le tie break. Et le match a basculé dans l'époustouflant, tant par la qualité de jeu que par l'intensité et le suspense. Durant ce jeu décisif qui a duré 28 minutes (!), Nadal a sauvé quatre balles de set et a conclu sur sa septième ! Il ne lui avait jamais fallu autant de points (30) pour remporter un jeu décisif sur le circuit. Mais, par la suite, la digue Mannarino, peut-être touché aux abdominaux, a cédé. Selon le tirage au sort, Nadal aurait théoriquement dû affronter Alexander Zverev (3e) en quarts puis Novak Djokovic en demies. Le Serbe a été expulsé du pays avant le début du tournoi et l'Allemand a été sorti du tableau par le Canadien Denis Shapovalov (14e). Pourtant, Zverev (23 ans) avait tranquillement atteint les 8es, tandis que Shapovalov (22 ans) avait eu trois premiers tours éprouvants, voire exténuants. Mais, fidèle à son jeu spectaculaire (35 coups gagnants et 37 fautes directes), le demi-finaliste du dernier Wimbledon a infligé une sévère défaite 6-3, 7-6 (7/5), 6-3 à son adversaire. "C'est toujours mieux de gagner en trois sets, mais je dois avouer que c'est le match que je m'attendais le moins à finir en trois sets" , a-t-il reconnu. Au premier tour, il avait battu le Serbe Laslo Djere (51e) en quatre sets et 3h23, puis il avait écarté le Sud-Coréen Soonwoo Kwon (54e) en cinq sets et 4h25, avant de battre l'Américain Reilly Opelka (29e) en quatre sets et 3h02. Zverev, lui, a cédé en 2h21. De son côté, Gaël Monfils a rejoint les quarts de finale en dominant Kecmanovic en trois manches. Double K en quarts Dans le tableau féminin, le quart de finale entre Madison Keys (51e) et Barbora Krejcikova (4e) n'était pas forcément le match attendu. Mais l'Américaine a démontré les qualités qui lui avaient permis de se hisser au 7e rang mondial en 2016 et en finale de l'US Open 2017 pour écarter l'Espagnole Paula Badosa (6e) 6-3, 6-1. Et la Tchèque, gagnante du dernier Roland-Garros, a nettement dominé la double lauréate de Melbourne Victoria Azarenka (25e) 6-2, 6-2. "C'est vraiment incroyable. J'ai très bien servi et je pense avoir aussi très bien retourné" , a souligné Keys. "Donc, sur de nombreux points, j'ai eu un petit avantage dès la première balle et j'ai réussi à dicter l'échange. Il fallait que je prenne ma chance à chaque fois qu'elle se présenterait parce que je savais que, si je lui laissais un centimètre, elle le prendrait" , a-t-elle ajouté. De son côté, Krejcikova a assuré qu'elle ne s'attendait pas à la victoire, ou en tout cas à une victoire aussi large face à l'ex-N.1 mondiale bélarusse. "Je n'étais pas la favorite donc j'essayais juste de m'amuser et de jouer mon meilleur tennis... et je suis en quarts !" , s'est exclamée la Tchèque.