Meuse : le trafic fluvial explose en été !

Meuse : le trafic fluvial explose en été !

16.7.2019

Meuse : le trafic fluvial explose en été !

Une quarantaine de bateaux passent quotidiennement par l’écluse de La Plante.

La province de Namur compte quinze écluses et barrages, sur la Meuse et la Sambre. Neuf en Haute-Meuse, d’Hastière à La Plante, deux en Moyenne-Meuse qui reprend celles d’Andenne et des Grands-Malades à Jambes et, enfin, quatre sur la Sambre entre Salzinnes et Auvelais. En cette période estivale, le trafic fluvial est presque décuplé sur la Meuse. Entretien avec Alain Pascal, un éclusier passionné. Depuis 2004, vous êtes éclusier à la Plante. En quoi consiste votre quotidien ? "Eclusier, c’est rendre service aux usagers du fleuve afin qu’ils puissent passer le plus rapidement possible. On doit également s’assurer que les bateaux respectent l’enfoncement dans l’eau. Ici à La Plante, il est de 3m. Aux Grands-Malades, il est de 2,50m." En cette période estivale, de mi-juin à mi-septembre, la charge de travail change t-elle ? "On voit passer une quarantaine de bateaux par jour (environ 10 marchands et 30 de plaisance). Cette fréquentation a considérablement chuté en quinze ans. En 2003 ou 2004, on a eu une pointe journalière à 105 bateaux ! Hors période estivale, il y a cinq ou six passages quotidiens. Il est déjà arrivé qu’on en ait pas. Si la Haute-Meuse est délaissée, c’est notamment à cause de l’état du réseau français. La Sambre est bien plus fréquentée." Le transport fluvial est pourtant intéressant… "Oui, contrairement au transport maritime. Il est premièrement gratuit pour les navigateurs. Écologiquement, cela pollue bien moins qu’un camion. A titre d’exemple, il aurait fallu 80 camions pour transporter l’équivalent d’un chargement mis dans une péniche depuis la carrière de Lustin." Qui dit plus de passages en été dit plus de contacts avec les bateliers… "Oui, même si l’évolution de la profession les a diminués. Certains bateliers montent néanmoins encore dire bonjour. C’est un milieu assez fermé, ils ont un côté ours. Mais également un côté attachant quand on les connaît." La Meuse, pour vous, est devenue une passion… "Je suis originaire de la région liégeoise, où j’ai commencé à travailler comme ouvrier sur le canal de l’Ourthe. Au fil de ma carrière, je suis devenu garde des voies navigables. C’est là que j’ai eu un coup de foudre pour la Vallée de la Meuse et son environnement. Depuis tout petit, j’ai grandi le long de ce fleuve y compris professionnellement. Le pire est que je n’étais pas destiné à travailler dans ce domaine. Je devais être dessinateur en bâtiment." Alain Pascal a débuté sa carrière comme éclusier alors que l’électro-mécanisation avait déjà révolutionné le système. Son collègue, Alain Briot, aujourd’hui garde des voies navigables, a lui débuté sa carrière comme éclusier sur des écluses-barrages manuelles. “ Il fallait des gros bras, à l’époque !” , se souvient-il. Pour permettre le passage des bateaux, tout se faisait à la force des bras. Dans un premier temps équipés d’un gilet de sauvetage avant d’être retenus par des câbles, les éclusiers géraient le niveau de l’eau avec des aiguilles en sapin. “ Lorsqu’il y avait des branches dans l’ouverture, il fallait les treuiller peu importe la météo. Pour boucher les trous, on utilisait des sacs de paille et des brouettes de cendrée. L’esprit de camaraderie était bien plus fort avant. Il y avait également bien plus de contacts avec la batellerie ”, explique Alain Briot. Depuis, l’écluse de La Plante est électro-mécanisée. “ Certains anciens éclusiers ont demandé à travailler dans les ateliers car ils ne voulaient pas pousser sur des boutons. Cette évolution était néanmoins nécessaire. A l’époque, il y a eu trois morts en une année : deux ici et un à Bas-Oha. ” Dans les prochaines années, le métier d’éclusier subira une nouvelle évolution. Celles-ci seront en effet pilotées depuis le centre Perex, situé dans l’échangeur de Daussoulx. S.M. Lire la suite: DH.be

Elections 2019: pour De Crem (CD&V), une majorité sans la N-VA n’est pas une optionPieter De Crem estime notamment que « les défis sur le plan socio-économique sont trop grands » pour un gouvernement fédéral sans majorité du côté flamand. … et PAN dans le pétard de Papillon coquet ! Sauf si blockage de la nva. En voilà un qui semble avoir compris que l'ultra-libéralisme ne tiendra plus sans un peu de fascisme...

La CREG relativise une étude d’Elia sur la production d’électricité post-nucléaireLa capacité d’environ 3,9 gigawatts (GW) de production électrique supplémentaire mentionnée par Elia, le gestionnaire du réseau de transport de l’électricité en Belgique pour faire face à la sortie du nucléaire prévue à l’horizon 2025 découle d’un «scénario extrême», ont indiqué lundi des responsables de la Commission de Régulation de l’Electricité et du Gaz (CREG)à la Chambre, chiffrant le besoin réel à 2,2, voire 2,4 GW.

Une bouteille à la mer pour la victime d'un attentat échoue en ItalieUne bouteille jetée à l'eau par la mère d'une victime de l'attentat de Manchester de 2017, rendant hommage à sa fille décédée à l'âge de 14 ans, a été retrouvée sur une plage du sud de l'Italie, rapporte samedi le quotidien Corriere della...

Privacy settings

'Entre une âme et une autre''Les Mille Endormis', un pamphlet burlesque et édifiant, signé Maor et Lévy à Aix. C’est un conte philosophique glissé dans un pamphlet où...

Une sérieuse tuile pour AB InBev et une contrariété majeureSérieuse tuile pour AB InBev: comment le groupe va-t-il faire pour réduire son énorme endettement?



Coronavirus: 'Il ne faut pas paniquer', estime la commissaire européenne à la Santé

Brexit: mini-Europe va installer un (mini-) poste de douane entre l'Europe et le Royaume-Uni

Coyote, Waze... Les avertisseurs de radars bientôt interdits ?

La neige est arrivée en Belgique

“ll faut supprimer les points à l’école”: après la fin des devoirs, la nouvelle proposition du président de la Ligue des Droits de l’Enfant

Coronavirus: un premier cas déclaré en Algérie

Les experts de l’OMS craignent que le coronavirus soit «la maladie X», ce mystérieux agent pathogène qui pourrait tuer 80 millions de personnes

Écrire un Commentaire

Thank you for your comment.
Please try again later.

Dernières Nouvelles

Nouvelles

16 juillet 2019, mardi Nouvelles

Nouvelles précédentes

Les investisseurs belges restent pessimistes à court terme

Nouvelles suivantes

Ecluses : accidents, mauvaises postures ou tentatives de suicide
Coronavirus: les professionnels belges de la santé se mettent d'accord pour cerner ce qu'est un 'cas suspect' De Bruyne buteur et passeur fait basculer la rencontre en faveur de City, victoire surprise pour Lyon avec Denayer Le but et l'assist de De Bruyne qui offre la victoire à City face au Real Madrid (VIDEO) Coronavirus: 15 pays européens touchés, un premier cas en Amérique du Sud 172 milliards d’euros se sont envolés de la Belgique vers des paradis fiscaux en 2019 De Bruyne buteur et passeur fait basculer la rencontre en faveur de City, victoire surprise pour Lyon avec Denayer Espagne: le dialogue sur la question catalane (entre gouvernement central et catalan) s'est ouvert à Madrid Entre écologie et économie, l'extension de l'aéroport de Nice au centre d'une querelle politique Grèce: violents incidents à Lesbos et Chios contre les nouveaux camps pour migrants 172 milliards d’euros: c’est la somme que des entreprises transfèrent vers des paradis fiscaux et qui échappent ainsi aux caisses de la Belgique Syrie : 'La situation humanitaire à Idlib est terrifiante' En 2019, 172 milliards d'euros se sont envolés de la Belgique vers des paradis fiscaux
Coronavirus: 'Il ne faut pas paniquer', estime la commissaire européenne à la Santé Brexit: mini-Europe va installer un (mini-) poste de douane entre l'Europe et le Royaume-Uni Coyote, Waze... Les avertisseurs de radars bientôt interdits ? La neige est arrivée en Belgique “ll faut supprimer les points à l’école”: après la fin des devoirs, la nouvelle proposition du président de la Ligue des Droits de l’Enfant Coronavirus: un premier cas déclaré en Algérie Les experts de l’OMS craignent que le coronavirus soit «la maladie X», ce mystérieux agent pathogène qui pourrait tuer 80 millions de personnes L’Écosse ouvre la voie à la gratuité des protections périodiques pour toutes les femmes Mondial 2022 au Qatar: un juge français enquête sur des accusations de «travail forcé» visant Vinci Le Bayern Munich corrige Chelsea, Naples et Barcelone se quittent sur un match nul avec un Mertens buteur mais blessé Syrie: le régime d'Assad reprend la ville hautement symbolique de Kafranbel, au sud d'Idleb Philippe Goffin (MR) : 'Ce qu'on a vu à Alost, ce n'est pas la Belgique'