Manifestation anti-pass : l’AFP va porter plainte après l’agression de ses journalistes

Manifestation anti-pass : l’AFP va porter plainte après l’agression de ses journalistes

Médias, Presse

16-01-22 21:23:00

Manifestation anti-pass : l’AFP va porter plainte après l’agression de ses journalistes

L’Agence France- Presse va déposer plainte pour 'violences volontaires en réunion', 'menaces de mort' et 'entrave à la...

L’AFP"est déterminée à défendre l’exercice du métier de journaliste sur le terrain et va porter plainte dès lundi", a déclaré Fabrice Fries.L’agence de presse portera plainte auprès du procureur de la République au nom des deux journalistes agressés pour"violences volontaires en réunion" et"menaces de mort" et en son nom pour"entrave à la liberté d’expression".

"L’AFP dénonce la banalisation des agressions, verbales et maintenant physiques, contre ses équipes et s’inquiète du nouveau degré de violence atteint", a ajouté M. Fries.Deux journalistes reporters d’images (JRI) de l’AFP, ainsi que deux agents de protection rapprochée qui les accompagnaient, ont été violemment pris à partie alors qu’ils couvraient le rassemblement anti-pass vaccinal organisé à Paris par le mouvement Les Patriotes du candidat pro-Frexit à la présidentielle Florian Philippot.

Lire la suite: RTBF info »

Qui sème le vent, récolte la tempête. Le calimero de Philippot va encore se plaindre qu'on s'acharne sur lui ...

Manif anti-pass en France: une équipe de l’AFP agressée, son agent de sécurité blesséUne équipe de l’Agence France- Presse a été menacée de mort et agressée et un des agents de sécurité la protégeant blessé à la tête samedi à Paris, lors d’u... Les gens de plus en plus cons! On n’agresse jamais les journalistes! En France les journalistes travaillent avec des agents de sécurité et de protection? La police n'a qu'à infiltrer ces manifestations puantes pour arrêter les fachos!

Une plainte vise le journaliste Jean-Jacques Bourdin pour 'agression sexuelle'Journaliste politique phare de RMC et BFMTV, Jean-Jacques Bourdin est visé par une plainte déposée mardi à Paris pour 'agression sexuelle', a appris l’AFP ... Tapper « Bourdin massage » dans Google. Et tomber sur l’article du Point. 🤢🤢🤢

Une plainte vise le journaliste Jean-Jacques Bourdin pour 'agression sexuelle'Journaliste politique phare de RMC et BFMTV, Jean-Jacques Bourdin est visé par une plainte déposée mardi à Paris pour... encore une mal b..... Voulu lui donner un baiser ou bien la baiser !!!!! Alors bcp devraient être poursuivis.

Manif anti-pass en France: une équipe de l'AFP agressée et menacée de mortUne équipe de l'Agence France- Presse a été menacée de mort et agressée et un des agents de sécurité la protégeant blessé à la tête samedi à Paris, lors d'un rassemblement anti-pass vaccinal organisé par le mouvement Les Patriotes de Florian Philippot, ont relaté ses journalistes. Légitime défense Grave atteinte à la liberté de presse !

Tunisie : après les manifestations de vendredi, des ONG dénoncent une 'répression' policièrePlus d’une vingtaine d’ONG tunisiennes ont dénoncé samedi une 'répression' policière et des agressions 'barbares'... Les mêmes propos d'ONG que ceux qu'elles avaient proféré après la manifestation dans le bois de la Cambre, interdite aussi pour des raisons sanitaires, mais qui avait fait nettement plus de blessés... Méthodes de dictature. Quand on va prendre conseil auprès d'al-sissi d'Égypte, aussi...

Le journaliste Jean-Jacques Bourdin visé par une plainte d’une ancienne collègue pour tentative d’agression sexuelleLes faits remonteraient à 2013…

L’Agence France-Presse va déposer plainte pour"violences volontaires en réunion","menaces de mort" et"entrave à la liberté d’expression" après l’agression d’une de ses équipes lors d’un rassemblement anti-pass vaccinal à Paris, a annoncé dimanche son PDG. L’AFP"est déterminée à défendre l’exercice du métier de journaliste sur le terrain et va porter plainte dès lundi", a déclaré Fabrice Fries. L’agence de presse portera plainte auprès du procureur de la République au nom des deux journalistes agressés pour"violences volontaires en réunion" et"menaces de mort" et en son nom pour"entrave à la liberté d’expression". "L’AFP dénonce la banalisation des agressions, verbales et maintenant physiques, contre ses équipes et s’inquiète du nouveau degré de violence atteint", a ajouté M. Fries. Deux journalistes reporters d’images (JRI) de l’AFP, ainsi que deux agents de protection rapprochée qui les accompagnaient, ont été violemment pris à partie alors qu’ils couvraient le rassemblement anti-pass vaccinal organisé à Paris par le mouvement Les Patriotes du candidat pro-Frexit à la présidentielle Florian Philippot. "L’agression d’une équipe de l’AFP et les menaces de mort à son encontre témoignent d’un degré de violence inquiétant. Ceux qui les ont perpétrés doivent être poursuivis et condamnés. La justice doit démontrer sa capacité à sanctionner avec fermeté les auteurs de tels actes", a réagi sur Twitter Christophe Deloire, numéro un de Reporters sans frontière (RSF). Il s’agit de la deuxième agression dont est la cible une équipe de l’AFP couvrant des manifestations contre le pass sanitaire. En juillet 2021, deux JRI avaient reçu crachats et injures lors d’une manifestation organisée par M. Philippot. Newsletter info Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité. OK Ne plus afficher ×