Université, Ecole, Maladie, Etudiant, Examen, Malade, Report

Université, Ecole

Malade pendant les examens : l'étudiant peut-il demander un report ?

14-01-20 18:49:00

Malade pendant les examens : l'étudiant peut-il demander un report ?

"On a refusé de reporter mes examens" En mai dernier, cette étudiante de 1ère année en pédagogie se fracture la clavicule. Impossible de lever son bras. Autrement dit, impossible d'écrire et de passer ses examens.

Ce que les Belges attendent le plus comme assouplissement? L'élargissement de la bulle sociale Pas de corruption retenue à charge d'Alain Mathot, la lecture du jugement toujours en cours 'Pas vacciné avant 2022', au 'rythme actuel' ? Pourquoi le raisonnement d'Omnicalculator ne tient pas

"J'ai été opérée d'urgence. J'ai reçu un certificat médical pour toute la session. J'ai donc demandé à passer mes examens fin juin ou début juillet. Mais cela a été refusé. J'ai finalement dû passer les 13 examens en août. Evidemment, je n'ai pas tout réussi".

Meggie a raté son année. A cause de sa fracture, elle n'a eu qu'une chance de réussite au lieu de deux. "C'est un peu injuste!" commentent ses camarades.Quelles sont les règles? Le problème, c'est qu'il est loin d'être évident, administrativement, de réorganiser des examens. headtopics.com

De plus, il n'y a pas de règles claires concernant le report d'examens pour cause de maladie. Comme le précisent nos confrères de La Libre, le décret Paysage n'aborde pas la problématique. "Il faut s'en référer au règlement des études" explique Anne Verbeke, directrice du département social à la Haute Ecole Condorcet, à Marcinelle. "Le règlement prévoit la réorganisation d'un examen au cours de la même session en cas de force majeur. Ce cas de force majeur est évalué par la direction" détaille-t-elle.

Autrement dit, cela se fait au cas par cas. "Si c'est en début de session, cela laisse plus de possibilités pour organiser un nouvel examen. En fin de session par contre, c'est beaucoup plus compliqué. On doit parfois refuser pour des questions d'organisation".

Vu l'absence d'uniformité des règles, certains étudiants peuvent parfois percevoir des injustices. "C'est à la tête du client!" lance une étudiante."Cela ajoute un stress supplémentaire. On est déjà pas bien, mais en plus, ça augmente le risque de rater" ajoute sa camarade. "Moi, c'est bien simple, je ne me sens pas informée. Du coup, même si je suis très malade, je préfère encore passer mon examen quand même!" renchérit une étudiante en communication.

Un casse-tête pour les profs Si le report d'examens au sein d'une même session est si compliqué, c'est surtout parce qu'il représente un casse-tête pour les professeurs. "On doit refaire un questionnaire complètement différent, avec des questions du même niveau de difficulté. Intellectuellement, cela prend du temps" explique Virginie Caron, professeure de psychologie. headtopics.com

Alain Mathot acquitté: 'J'ai subi cela pendant 13 ans, c'est un quart de ma vie' Vaccination des seniors : la Ville de Bruxelles met un service taxis gratuit à disposition Rassemblements dans les parcs : une centaine de jeunes dans le parc du Jardin botanique à Liège ce jeudi

"Malheureusement, ça m'est déjà arrivé de devoir dire 'non' car je n'avais pas le temps d'organiser un nouveau questionnaire avant la fin de la session, vu le nombre d'examens oraux" Cas exceptionnel : l'ouverture de session Malgré ces difficultés, certains établissements tentent au maximum de permettre le report en prenant en compte la situation personnelle de l'étudiant. C'est le cas de la Haute Ecole Condorcet.

"Nous avons par exemple eu le cas d'un élève qui a perdu sa maman pendant les examens. Il a alors pu introduire une demande d'ouverture de session. 2 mois plus tard, nous avons ouvert une session spécialement pour lui, pendant les cours, et il a réussi" explique Anne Verbeke, directrice du département social.

Au cas par cas Chaque université, chaque haute école, chaque faculté et même chaque professeur a donc sa propre politique.L'avantage ? L'adaptation à la situation personnelle de l'élève.Le revers de la médaille? Les étudiants ne sont pas tous logés à la même enseigne face à la maladie. Certains établissements ou professeurs sont plus tolérants que d'autres...

Newsletter info Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité. Lire la suite: RTBF info »

Non. Et quand on est malade le jour de son décès, on peut aussi? 🤔 sarcasme

Sans toit après l'incendie de sa cabane, cet homme raconte comment il a survécu après 20 jours dans le froid glacial de l'AlaskaUn jeune Américain a défié pendant plus de 20 jours le froid polaire et les chutes de neige en Alaska, sans toit après l'incendie de sa cabane avant...

'Le bâtiment n’existe plus!': qu’est-il arrivé au célèbre restaurant Le Cabestan à Uccle?Julien nous a contactés via notre bouton orange Alertez-nous suite à un mystère, comme il nous le dit : Le restaurant ucclois Le Cabestan a ...

Le diesel se soigne, mais il reste un souci de filtreL’opération régulière de régénération des filtres à particules se fait plus souvent et pollue plus qu’on ne le pensait. Parfois en ville, confirme un rapport.

Sammy Mahdi (CD&V): 'Il est temps de former un gouvernement pour le bien-être des citoyens'Le Roi a prolongé lundi la mission des deux informateurs Georges-Louis Bouchez (MR) et Joachim Coens (CD&V) jusqu'au 28 janvier 2020. Interrogé sur La Première, le président des jeunes CD&V Sammy Mahdi estime qu'on 'perd du temps depuis 6 mois.... Plus que temps mais comme dirupo et Magnette ce moque des gens et principalement des électeurs flamands on n est pas sorti de l auberge Avec ou sans gouvernement, c est la même chose. Des bureaucrates sans cervelles avec des conneries. Bon en même temps, il ne faut pas oublier que le concept de 'bien être des citoyens' pour le cdenv c'est de faire payer les contribuables pour indemniser les coopérateurs ARCO qui connaissaient pertinemment les risques de leur investissement. 🙄

Il y a un an, le petit Julen décédait après être tombé dans un puits en Espagne: 'J'aurais mal pour le reste de ma vie', confie son pèreLe 26 janvier 2019, l'Espagne était en deuil. Julen, 2 ans, avait été retrouvé mort après avoir chuté dans un puits profond. Des recherches d'une ampleur exceptionnelle avaient duré 13 jours et nuits. 'J'aurai mal' plutôt, c'est pas du conditionnel ?

Le syndrome du choc toxique lié aux règles peut tuer: comment l'éviter?Maëlle, une jeune fille 17 ans, est décédée la semaine dernière à Somzée en province de Namur. Ses proches affirment que sa mort est survenue à la ...