Médias, Partis

Médias, Partis

Les propos racistes de deux policières bruxelloises créent l'émoi dans les rangs politiques

Les propos racistes de deux policières bruxelloises créent l'émoi dans les rangs politiques

21-01-21 15:43:00

Les propos racistes de deux policières bruxelloises créent l'émoi dans les rangs politiques

Des propos racistes ont été tenus, en 2018, par deux policières de la zone de police Midi toujours en service aujourd’hui, relate jeudi la DH. 'Toute la lumière doit être faite sur cette affaire et des sanctions doivent être prises', plaide le cdH...

Selon la DH, en octobre 2018, les jeunes femmes s’étaient filmées en patrouille à Anderlecht dans des quartiers de Cureghem réputés "sensibles" par la police. Elles y auraient tenus des propos injurieux à l'encontre de la population de ces quartiers, tels que "Macaques, tapettes, ça pue ici”. Les deux policières sont toujours dans la police et seule une des deux a fait l’objet d’une procédure devant le Conseil d’État. Une procédure annulée car la proposition de sanction a été notifiée trois jours trop tard.

Matin Première : Rudi Vervoort favorable à une réinitialisation de la stratégie vaccinale en Belgique Les chauffeurs Uber ne pourront plus utiliser leur smartphone à Bruxelles Grande foule au Bois de la Cambre ce dimanche après-midi, la police disperse un groupe de plus de 100 jeunes en début de soirée

Réunion au sommet Ce matin, une réunion a eu lieu entre le chef de corps de la zone midi et Fabrice Cumps, le bourgmestre d'Anderlecht, pour évoquer cette vidéo embarrassante. Une vidéo qui refait surface sur les réseaux sociaux, sans élément de mise en contexte et qui pourrait mettre le feu aux poudres.

D'après nos informations, l'un des policières travaille encore à la zone midi, mais n'est plus sur le terrain pour d'autres raisons. "On va faire en sorte que cette policière ne soit plus sur le terrain, qu'elle n'ait plus la possibilité d'aller à la rencontre de la population", nous précise le bourgmestre. Et de confirmer que l'autre policière exerce désormais dans une autre zone de police. headtopics.com

Tout y passe : racisme, insultes homophobes et autres propos indignes de la fonction de police. Cela ne peut qu’attiser les tensions sur fond d’amalgames. Madame la Ministre de l’Intérieur @AnneliesVl il nous faut un projet national de réconciliation et d’apaisement, et vite ! pic.twitter.com/YfXYVNWFJL

— Ahmed Laaouej (@AhmedLaaouej) January 21, 2021 Faire toute la transparence et envisager des sanctions "Ce sont des faits d’une gravité extrême qui sont relatés. Je demande que cette affaire soit mise à l’ordre du jour de notre prochain conseil de police ce lundi prochain pour que nous puissions faire toute la transparence et envisager des sanctions", souligne Sofia Bennani (cdH), conseillère de police dans la zone Midi.

Le député humaniste au Parlement bruxellois Pierre Kompany souhaite quant à lui convoquer en urgence la commission Intérieur de l’assemblée régionale."Trop de faits de racisme sont relatés dans le chef de certains policiers. Après l’affaire Ibrahima et au vu des émeutes qui ont eu lieu, il y a clairement une rupture de confiance envers la police. Il nous faut à tout prix la restaurer et le dialogue est une voie essentielle", estime-t-il.

Cela ne peut qu’attiser les tensions sur fond d’amalgames Le président de la Fédération bruxelloise du PS, Ahmed Laaouej, a lui aussi réagi sur Twitter."Tout y passe : racisme, insultes homophobes et autres propos indignes de la fonction de police. Cela ne peut qu’attiser les tensions sur fond d’amalgames. Madame la ministre de l’Intérieur, il nous faut un projet national de réconciliation et d’apaisement, et vite", écrit-il sur le réseau social. headtopics.com

Petit tour d'horizon des casseroles de Nicolas Sarkozy Des djihadistes de l'EI attaquent une base de l'ONU au Nigeria Affaire Chebeya: deux ex-policiers racontent la mort de Chebeya en 2010 et chargent le général Numbi

"Ceci mérite une sanction sévère. Mon groupe politique interpellera le Collège de police de la zone Midi sur cette affaire inqualifiable", y ajoute la députée bruxelloise Fadila Laanan.Newsletter info Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Lire la suite: RTBF info »

Des propos ? Il y eu des morts et des innocents pour diffamations de ripoux ? Il est temps de faire un bon gros nettoyage... Police belge truffée de racistes...vous parlez d’amalgames 😂continuez à vous voiler la face. et quand on les traitres e tous les mots Et ils disaient : il n'y a pas plus de racisme dans la police qu'ailleurs dans la société... j'ai jamais entendu un boulanger me traiter de macaque perso🙄 Mention spéciale pour Georges Louis Bouchez dont le silence en ce jour est accablant..

2021 les politiques découvrent que la police bxloise est raciste. restez branchez 2022 ils vont découvrir que l'eau mouille et peut être en 2023 que le feu brule. On comprend mieux pourquoi certains étrangers se retrouvent morts après passage dans certains commissariats... Et ce genre de personnes sont censés défendre la population...lol

rien d'autre à foutre à la rtb? punaise, relater ce genre d'info toxique? c'était en 2018 je pense... en même temps, vous voudriez vous travailler comme flic à Anderlecht? je pense que j'aurais à un moment ou à un autre, aussi pété une case à leur place Au féminin cette fois... Sont vite choqués ces cons