'Les pires soldes d'hiver de l'histoire' selon la fédération du commerce: certains secteurs s'en sortent mieux que d'autres

'Les pires soldes d'hiver de l'histoire' selon la fédération du commerce: certains secteurs s'en sortent mieux que d'autres

15-02-21 15:48:00

'Les pires soldes d'hiver de l'histoire' selon la fédération du commerce: certains secteurs s'en sortent mieux que d'autres

Les soldes d'hiver se terminent ce 15 février. En raison de la crise sanitaire, la période de promotions avait été prolongée de deux semaines. ...

RTL INFO avec Laxmi Lota et Catherine Vanzeveren, publié le15 février 2021 à 13h41  Les soldes d'hiver se terminent ce 15 février. En raison de la crise sanitaire, la période de promotions avait été prolongée de deux semaines. Selon Comeos, la fédération qui représente le secteur, ce sont les"pires soldes d’hiver de l’histoire". Les enseignes proposant des vêtements sont celles qui ont le moins vendu cette année. On enregistre une baisse de 35% par rapport à l'an dernier.

Suisse : Amnesty dénonce l'interdiction du voile intégral, qui 'discrimine la communauté' musulmane Le bourgmestre de Middelkerke Jean-Marie Dedecker défie le gouvernement: 'Nous allons installer nos terrasses dès cette semaine' Royaume-Uni : Nigel Farage, figure emblématique du Brexit, annonce qu'il va quitter la vie politique

"Les secteurs du textile sont les principaux impactés par la crise que nous traversons. Le textile femmes est le plus durement touché, le textile hommes va un peu mieux et l'enfant s'en sort relativement bien. Chez les enfants, on doit racheter de nouvelles tailles donc ce sont des produits qu'on continue à vendre de manière plus régulière"

, explique Mathias Blot, directeur de Docks Bruxsel.Des achats efficaces et orientésCertains commerçants ont eu plus de chance. C'est notamment le cas du secteur des services et de la beauté."Beaucoup de personnes sont en télétravail. J'ai des clients réguliers qui reviennent. C'est leur petite sortie de la semaine, leur petit plaisir de la semaine" headtopics.com

, nous confie Patricia Morone, manager d'une boutique de thé. Pour elle, les ventes ont été meilleures que l'an dernier.Pour les commerçants déçus, ce sont les règles liées au coronavirus qui expliquent les mauvais résultats.

"Les soldes sont particulièrement un moment où l'on passe du bon temps entre amis. Pour le moment, les clients doivent encore faire leurs achats seuls et doivent se contenter une demi-heure par boutique. C'est donc un achat beaucoup plus efficace et orienté",

concède le directeur du centre commercial bruxellois.La fédération du commerce estime elle aussi que les mesures actuelles sont la cause de cette baisse importante des ventes."Ce sont les mesures qui sont d’application qui freinent les gens. Et puis, il n’y a pas de secret. L’horeca est fermé, il n’y a aucun plaisir à se balader dans les rues commerçantes. On voit que le trafic est en baisse. Moins 45% de gens se baladent dans les rues. Les magasins en périphérie fonctionnent un peu mieux car les gens prennent leur voiture, font un achat très ciblé et retournent à la maison. Ces achats-là se portent donc un peu mieux que les autres"

, a expliqué la porte-parole Lora Nivesse.Malheureusement, les perspectives pour les prochains mois ne sont toujours pas bonnes, estime Comeos."Il n’y a pas de fête en vue ou de retour au travail qui est prévu donc pour les gens, il n’y a pas de raison non plus de faire des achats de vêtements, autre que des achats basiques. C’est vrai que les perspectives sont assez moroses pour l’instant. On espère qu’une fois que la vaccination aura accéléré, les gens retrouveront le chemin vers les magasins" headtopics.com

Israël rouvre ses bars et restaurants, ses écoles et salles de spectacle Précarité, discriminations… Testez vos connaissances sur les avancées et les reculs des droits des femmes (quiz) Votation: la Suisse adopte par referendum une loi qui bannit le voile intégral Lire la suite: RTL info »

Stop gaspi Ouvrez les salles de sport.