Les photos orgasmiques de Polette 'peuvent choquer' : le Jury d’éthique publicitaire avertit l’opticien low-cost de Bruxelles

Une femme vraisemblablement nue mimant un orgasme. Une autre, les jambes écartées masquant ses parties intimes avec une...

Bruxelles

18-01-22 10:23:00

Les photos orgasmiques de Polette 'peuvent choquer' : le Jury d’éthique publicitaire avertit l’opticien low-cost de Bruxelles

Une femme vraisemblablement nue mimant un orgasme. Une autre, les jambes écartées masquant ses parties intimes avec une...

Même si ce message avec des valeurs féministes n’apparaît pas directement quand on ne voit que les visuels concernés, ceux-cireprésentent bien des femmes assumant le plaisir sexuel féminin et non des femmes en position de soumission ou représentées en tant qu’objets sexuels

". Aucune représentation dévalorisante donc.Il n’empêche :"Les posters dans le point de vente de l’annonceur sont visibles de la voie publique et de nombreuses personnes, qui n’ont pas nécessairement connaissance de la volonté de l’annonceur de supprimer les tabous sociétaux relatifs à la sexualité féminine, peuvent être choquées par ces représentations du corps nu de la femme pour faire la promotion de lunettes.

Lire la suite: RTBF info »

1+1 gratuit je rentre bam 450 euro 🙀 On revenait fourbus, contents Le cœur un peu vague pourtant De n'être pas seul un instant Avec Polette ... Est-ce que Polette pense lancer une collection “tête de gland” ? 🍆 Sinon les lunettes sont moches Vous êtes ridicule comme d'habitude Et hop de la pub gratuite Quand on célèbre la femme, il y en a qui ont encore à moufeter.

C’est un peu le but en même temps

Les Portugais votent pour les législatives à la fin du mois, les socialistes au pouvoir favorisLe socialiste Antonio Costa est le grand favori des législatives anticipées du 30 janvier au Portugal mais, alors que la...

Notre album photo des bébés 2021: les prénoms les plus donnés sont…Vous avez été près de 2400 à nous envoyer les photos de vos nouveau-nés pour qu’ils affichent leur adorable frimousse dans notre journal. Voici ce qu’on dé...

Bientôt une loi contre les 'robots tueurs'?La Belgique pourrait jouer un rôle précurseur contre les systèmes d’armes autonomes. Mais le débat est éminemment complexe.

Inondations : le décret prévoyant une prime énergétique de 550 euros pour les sinistrés adopté en commissionLe projet de décret relatif à l’adaptation des marchés du gaz et de l’électricité après les inondations de la mi-juillet, prévoyant notamment l’octroi d’une prime de 550 euros a été adopté ce lundi en commission Energie du parlement wallon.

Pollution à Zwijndrecht : les agriculteurs autour du site de 3M pourront demander une compensationA partir du 24 janvier, les agriculteurs des environs du site de 3M à Zwijndrecht pourront demander une compensation à la... 3m compte prendre en charge la dépollution totale des champs et nappe phréatique ?

Les prix des diamants connaissent une augmentation, à l'instar d'autres matériauxLes prix des diamants n'échappent pas à la flambée des prix qui touchent de nombreux matériaux, produits et matières... Heureusement que ca fait un moment que tu m as langewilliam4 t as evité la flambée de mon prix

:" M ême si ce message avec des valeurs féministes n’apparaît pas directement quand on ne voit que les visuels concernés, ceux-ci représentent bien des femmes assumant le plaisir sexuel féminin et non des femmes en position de soumission ou représentées en tant qu’objets sexuels ". Aucune représentation dévalorisante donc. Il n’empêche :" Les posters dans le point de vente de l’annonceur sont visibles de la voie publique et de nombreuses personnes, qui n’ont pas nécessairement connaissance de la volonté de l’annonceur de supprimer les tabous sociétaux relatifs à la sexualité féminine, peuvent être choquées par ces représentations du corps nu de la femme pour faire la promotion de lunettes. " Les affiches peuvent provoquer des réactions négatives auprès d’une partie du public. Le JEP en appelle à la responsabilité de l’annonceur." L ’annonceur est libre concernant la suite qu’il donne à cet avis. " Les affiches ont finalement été retirées, même si elles restent visibles sur le site Internet de l'enseigne et ses réseaux sociaux. Jurisprudence Le JEP préfère généralement trancher ", ajoute par ailleurs auprès de la RTBF Sandrine Sepul, directrice du Conseil de la Publicité." Soit de dire: il n'y a pas d'infraction. Soit: demander l'arrêt ou la modification de la campagne. L'avis de réserve est assez peu utilisé. Mais c'est indispensable dans ce type de dossier, quand on est sur le tangente. " En publiant cette décision sur son site Internet, le JEP souhaite également que celle-ci fasse jurisprudence, pour le secteur de la publicité en Belgique. PARTAGER