Les Etats-Unis augmentent les taxes punitives sur les avions Airbus

Les Etats-Unis augmentent les taxes punitives sur les avions Airbus

15.2.2020

Les Etats-Unis augmentent les taxes punitives sur les avions Airbus

Les Etats-Unis ont annoncé vendredi qu'ils allaient relever à 15% les taxes douanières imposées aux avions Airbus importés d'Europe, à partir...

AFP samedi 15 février 2020 à 07h46 - Mis à jour le samedi 15 février 2020 à 07h58 Les Etats-Unis ont annoncé vendredi qu'ils allaient relever à 15% les taxes douanières imposées aux avions Airbus importés d'Europe, tout en laissant inchangés les tarifs qui pénalisent d'autres secteurs de part et d'autre de l'Atlantique. Depuis octobre, en représailles aux subventions à l'avionneur européen Airbus, le gouvernement américain inflige des tarifs douaniers punitifs à 7,5 milliards de dollars de produits importés (dont le vin, le fromage, le café, les olives et les anoraks) à hauteur de 25%, sauf pour les avions, qui étaient taxés à 10%. Ce sera 15% à partir du 18 mars. Au conflit vieux de 15 ans qui oppose Airbus à Boeing par le biais de leurs Etats, s'ajoutent les tensions commerciales entre Washington et Bruxelles. Du coup, à chaque nouvelle décision, les différents secteurs concernés retiennent leur souffle, dans l'espoir que leur catégorie soit retirée de la liste, et dans la crainte que les tarifs ne soient augmentés. "L'industrie des boissons spiritueuses des deux côtés de l'Atlantique a suffisamment souffert", a ainsi réagi vendredi le Distilled Spirits Council, une association professionnelle américaine. Elle appelle les autorités à retirer les taxes de 25% sur les whiskys américains côté UE, et celles de 25% sur les liqueurs importées de 5 pays européens, estimant qu'elles pénalisent l'économie des Etats-Unis et menacent des emplois. Négociations Mais le président américain Donald Trump utilise aussi ces taxes comme instrument de négociation. Après des mois de guerre commerciale avec la Chine, à coups de tarifs douaniers punitifs réciproques, il s'est exclamé "notre stratégie a payé!" quand les deux pays ont signé un accord mi-janvier. Son attention se porte maintenant sur l'Europe. Donald Trump et la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, ont en effet annoncé fin janvier, après une rencontre à Davos (Suisse), leur volonté de relancer le chantier commercial transatlantique et de conclure un accord dans les prochaines semaines. Mais pour l'heure, les négociations n'ont pas abouti et les relations restent tendues alors que l'hôte de la Maison Blanche brandit toujours la menace de taxer les importations de voitures européennes, qui fait trembler en particulier les industriels allemands. Lundi, il a déclaré qu'il était temps de négocier "très sérieusement" un accord commercial avec l'Union européenne. Il souhaite que les pays membres de l'UE ouvrent davantage leur marché aux produits américains, notamment agricoles. Récemment, son administration a menacé de surtaxer "jusqu'à 100%" l'équivalent de 2,4 milliards de dollars de produits français. De quoi faire frémir les producteurs, mais aussi les importateurs américains de vin français, qui, dans une lettre à l'USTR, ont chiffré de 11.200 à 78.600 les pertes d'emplois aux Etats-Unis si ces menaces étaient mises à exécution. "Frustration" Les viticulteurs français réclament de leur côté à Airbus un fonds de compensation à hauteur de 300 millions d'euros pour les dédommager. "Je comprends leur profonde frustration d'être pris en otage", a réagi Guillaume Faury, le patron d'Airbus, lors d'une conférence de presse à Toulouse jeudi. Mais "s'en prendre à Airbus, c'est méconnaître la situation de relation de bloc contre bloc dans laquelle nous nous trouvons (...) je pense que ce n'est pas la bonne solution", a-t-il affirmé. En octobre, après 15 ans de bataille judiciaire, l'Organisation mondiale du commerce (OMC) avait autorisé Washington à prendre des sanctions record, jugeant que le constructeur aéronautique européen avait bien bénéficié de subventions indues. Delta Air Lines, compagnie américaine cliente d'Airbus, avait alors déploré ces sanctions, estimant que les tarifs douaniers allaient causer de "graves préjudices aux compagnies aériennes américaines, aux millions d'Américains qu'elles emploient et aux voyageurs". Dans une procédure miroir, l'OMC devrait au printemps autoriser l'UE à imposer elle aussi des droits de douane en réaction à des subventions indues versées par le gouvernement américain à Boeing. Sur le même sujet Lire la suite: lalibre.be

Etats-Unis : le géant Huawei à nouveau inculpé à New York

Etats-Unis: le Sénat bride l'action militaire de Donald Trump contre l'IranBah il mettra son véto dessus et comme il a la majorité il le suivrons, les petite démocrate l'aurons dans le cul 🙂

Les Etats-Unis vont étendre les tests du nouveau virus aux gens ayant des symptômes de grippeLes personnes malades aux Etats-Unis avec des symptômes de grippe mais ayant un dépistage négatif pour la grippe seront testées pour le nouveau coronavirus apparu en Chine, ont annoncé vendredi les Centres de contrôle et de prévention des maladies...

Tournai: que font les professeurs pendant les journées pédagogiques ?On les appelait 'conférences' autrefois. Et à hauteur d'élève, ça voulait simplement dire 'congé'. Mais pour les professeurs, que signifient ces 'journées pédagogiques' ? Ce mercredi matin, la cour de l'Athénée royal Robert Campin, à Tournai, est...

Le comité d'organisation des JO fustigent les rumeurs: 'Les JO de Tokyo auront lieu'Fustigeant des 'rumeurs irresponsables', le président du comité d'organisation des Jeux olympiques de Tokyo, Yoshiro Mori, a une nouvelle...

Une charte pour enfin encadrer les baptêmes étudiants: voici les règles qui devront être respectéesLes universités, hautes écoles et étudiants se sont accordés sur un socle de règles éthiques encadrant les baptêmes. Photo centrée sur l'entrejambe d'une femme, avec mise au point et lumière pile à l'endroit sensible : c'est exprès ou c'est freudien, ? C'est des putes ça ... pas des étudiantes



Maggie De Block: 'La Belgique est prête en cas de coronavirus, mais rien à signaler pour l'instant'

'Dégénérés', 'Une ville à vomir' : le carnaval d'Alost et ses caricatures choquent à l'étranger

CQFD: Le folklore est-il sexiste? 'Les traditions sont vivantes et doivent évoluer'

Coronavirus: la Chine interdit 'complètement' le commerce et la consommation d'animaux sauvages

Allemagne: une voiture fonce dans un défilé de carnaval et fait une trentaine de blessés

Le roi Philippe invite 100 Belges nés le même jour que lui à Laeken pour ses 60 ans

Un avion en provenance d'Italie et ses quarante passagers ont dû faire demi-tour à cause du coronavirus

Écrire un Commentaire

Thank you for your comment.
Please try again later.

Dernières Nouvelles

Nouvelles

15 février 2020, samedi Nouvelles

Nouvelles précédentes

Privacy settings

Nouvelles suivantes

Michel Preud'Homme déplore les fautes d'antijeu: 'Étant donné que j’en parle, je suis déjà sûr qu’on sera punis…'
Dries Mertens, buteur contre Barcelone, égale le meilleur buteur du club napolitain (VIDEO) Syrie: le régime d'Assad reprend la ville hautement symbolique de Kafranbel, au sud d'Idleb Coronavirus: un premier cas déclaré en Algérie Police aéroportuaire: Pieter De Crem va se concerter avec la direction et les syndicats Mondial 2022 au Qatar: un juge français enquête sur des accusations de «travail forcé» visant Vinci Un Mertens recordman donne l'avantage à Naples, le Bayern prend les devants (DIRECT) Coronavirus: l'Italie ne veut pas fermer pas ses frontières dans l'immédiat Coronavirus: un Allemand contaminé à 60 km de la frontière belge 'Yes we clown': L’humoriste Rémi Gaillard est candidat aux élections municipales de Montpellier Afghanistan: la trêve partielle USA/Talibans 'respectée', Washington y entrevoit une opportunité 'historique' Impôts: le Conseil supérieur des Finances appelle à la prudence concernant la déclaration simplifiée L'Allemand Felix Brych a dirigé son 57e match mardi, un record
Maggie De Block: 'La Belgique est prête en cas de coronavirus, mais rien à signaler pour l'instant' 'Dégénérés', 'Une ville à vomir' : le carnaval d'Alost et ses caricatures choquent à l'étranger CQFD: Le folklore est-il sexiste? 'Les traditions sont vivantes et doivent évoluer' Coronavirus: la Chine interdit 'complètement' le commerce et la consommation d'animaux sauvages Allemagne: une voiture fonce dans un défilé de carnaval et fait une trentaine de blessés Le roi Philippe invite 100 Belges nés le même jour que lui à Laeken pour ses 60 ans Un avion en provenance d'Italie et ses quarante passagers ont dû faire demi-tour à cause du coronavirus 'La dictature est de retour': le GSM des policiers est confisqué, ils menacent de faire grève Des poupées de carnaval d'un couple gay tenant un enfant, incendiées lors d'un carnaval en Croatie Coronavirus: le bilan monte à 12 morts en Iran et premier cas en Afghanistan La Région wallonne prête 6 millions à François Fornieri Carnaval de Binche : les Gilles sont de sortie pour le 'Mardi gras' (direct)