Les entreprises exploitent peu les rémunérations alternatives

Les entreprises exploitent peu les rémunérations alternatives

12.9.2019

Les entreprises exploitent peu les rémunérations alternatives

Les possibilités de rémunération flexible et de récompense des employés restent sous-exploitées, constate Partena Professional.

L’étude montre en outre que les options les plus intéressantes sont paradoxalement les moins exploitées. Ainsi, à peine 4% des entreprises où on travaille à la performance versent des primes salariales, 5% versent des primes bénéficiaires et 6% des warrants. "Pourtant, ces formules génèrent le coût le plus bas pour l’employeur et le rendement le plus élevé pour l’employé", signale Yves Stox. La prime en espèces, moins intéressante, est offerte par 14% des entreprises de taille moyenne.

Par contre, pour pouvoir offrir des options ou des warrants, il faut être coté. Sauf qu’il n’est pas obligatoire de proposer des warrants sur les actions de sa propre entreprise, fait remarquer Yves Stox. "L’entreprise peut très bien proposer des warrants sur une corbeille d’actions. Il suffit de disposer d’un ruling fiscal et d’une lettre de l’ONSS."

Tout aussi important est de communiquer cette stratégie. Patrick Van Hool, business manager chez Partena Professional: "Il arrive souvent que les entreprises n’informent pas suffisamment leurs employés des avantages de ces différentes formules. Nous conseillons aux employeurs de fournir à leurs employés un aperçu annuel des avantages sociaux qu’ils reçoivent."

4. Perte de recettes pour la sécurité sociale? Reste une question, mais elle est de taille: ces différentes formes de rémunération alternative ne risquent-elles pas d’assécher le financement de la sécurité sociale? C’est en tout cas la critique formulée de manière récurrente par les syndicats contre des dispositifs qui semblent taillés sur mesure pour des employeurs cherchant à comprimer les coûts.

Lire la suite: L'Echo

Les Bourses européennes clôturent de façon dispersée, les investisseurs sont dans l'expectativeLes places boursières étaient très dispersées ce mardi à la fermeture alors que la Bourse de New York reculait légèrement à l'ouverture, les...

Salaire minimum : les syndicats veulent une hausse de 6,25 %; les patrons, pas plus de 2 %En cette rentrée, l ’augmentation du salaire minimum est au centre des discussions entre patrons et syndicats. Dans notre pays, environ 60000 personnes...

Les nouvelles tendances qui cartonnent : le rosé et les vins bioDu rosé toute l’année sur fond d’engouement pour les vins bio et sans sulfites

Des transports en commun gratuits pour les jeunes et les seniors en WallonieLes transports en commun gratuits pour les moins de 25 ans et les seniors, c’est la promesse du nouveau gouvernement wallon dans sa déclaration de politique régionale. La majorité PS-MR-Ecolo veut augmenter de 13 à 25% l’utilisation des bus et des...

L'Europe veut réviser les règles de la concurrence pour aider les starts-upsLa commissaire européenne à la Concurrence Margrethe Vestager, reconduite mardi dans ses fonctions pour cinq ans, a promis de réformer les règles de...

Gouvernement wallon: les accords arc-en-ciel plutôt bien accueillis chez les écologistesLes accords conclus par le PS, le MR et Ecolo pour la Wallonie et la Fédération Wallonie-Bruxelles semblent plutôt bien accueillis chez les écologistes à l’avant-veille d’une assemblée générale au cours de laquelle les militants se prononceront sur une participation aux gouvernements francophones.

Écrire un Commentaire

Thank you for your comment.
Please try again later.

Dernières Nouvelles

Nouvelles

12 septembre 2019, jeudi Nouvelles

Nouvelles précédentes

Skipr, fer de lance de D'Ieteren pour le budget mobilité

Nouvelles suivantes

Un python de 4 mètres pour surveiller le cannabis: la découverte saisissante des policiers liégeois pendant une perquisition!
Nouvelles précédentes Nouvelles suivantes