Les «cookies» n’étaient pas censés s’immiscer dans la vie privée des internautes

Les «cookies» n’étaient pas censés s’immiscer dans la vie privée des internautes

«Cookies», Nétaient

27-01-22 22:57:00

Les «cookies» n’étaient pas censés s’immiscer dans la vie privée des internautes

Les célèbres « cookies », au coeur du débat sur la protection de la vie privée sur internet, n’ont jamais été conçus comme des outils d’espionnage des activités numériques, affirme leur inventeur dans une interview à l’AFP.

ParSudinfo avec BelgaLes célèbres « cookies », au coeur du débat sur la protection de la vie privée sur internet, n’ont jamais été conçus comme des outils d’espionnage des activités numériques, affirme leur inventeur dans une interview à l’AFP.

L’entrepreneur Lou Montulli explique que les « cookies », qu’il a créés en 1994 alors qu’il était ingénieur chez Netscape, étaient conçus dans l’idée de faciliter le fonctionnement d’internet en permettant aux sites de mémoriser les visites.

Lire la suite: Sudinfo.be »

Nouvelles aides wallonnes pour les entreprises et indépendants: voici les secteurs concernés et les montants prévusLe gouvernement wallon a approuvé deux nouvelles aides à destination des secteurs fermés ou fortement impactés par les décisions prises par le comité ...

Les Diables rouges pourraient perdre leur première place au classement FIFA dans les prochains joursPour la première fois depuis octobre 2018, les Diables rouges pourraient chuter à la deuxième place du classement FIFA.

Les JO d'hiver approche: voici les athlètes belges qui peuvent rêver d'une médailleLe patineur de vitesse Bart Swings est la meilleure chance de médaille belge aux Jeux Olympiques d'hiver de Pékin qui débutent le vendredi 4 février. Il y a quatre ans, il avait remporté la médaille d'argent dans la nouvelle épreuve de la mass start (départ groupé) à Pyeongchang, en Corée du Sud. Il avait également obtenu un diplôme olympique (une place dans le top 8) dans le 1.500 m (6e), le 5.000 m (6e) et le 10.000 m (8e).

Les prévisions météo contrastées de Luc Trullemans: voici ce qui vous attend dans les prochains jours…« Temps généralement sec et doux jusqu’à dimanche puis retour des précipitations avec beaucoup de vent dans un air plus frais en début de semaine prochaine », résume Luc Trullemans dans son billet météo hebdomadaire. Voici ses prévisions complètes.

La pandémie a boosté les cyberattaques : elles sont plus nombreuses, ciblent surtout les entreprises et les donnéesMastercard a observé jusqu’à trois fois plus de cyberattaques en Belgique qu’avant la crise sanitaire.... Logique! Nos données sont accessibles grâce a des gouvernent peu scrupuleux de la vie privée!...

Les cas de Covid ont doublé dans certaines provinces: la situation dans votre commune (carte interactive)En une semaine, les cas ont explosé dans certaines provinces. En province de Namur par exemple, ils ont fait +110,4%. Quand vous ferez la différence entre le nombre de tests positifs et le nombre de personnes malades, on vous croira ! Les lieux dont il faut se méfier c'est les lieux ou il est réclamé le pass vaccinal.

Publié le jeudi 27 Janvier 2022 à 20h55 Par Sudinfo avec Belga Les célèbres « cookies », au coeur du débat sur la protection de la vie privée sur internet, n’ont jamais été conçus comme des outils d’espionnage des activités numériques, affirme leur inventeur dans une interview à l’AFP. L’entrepreneur Lou Montulli explique que les « cookies », qu’il a créés en 1994 alors qu’il était ingénieur chez Netscape, étaient conçus dans l’idée de faciliter le fonctionnement d’internet en permettant aux sites de mémoriser les visites. « Mon invention est au centre des stratégies publicitaires en ligne, mais ce n’était pas le but », plaide-t-il. « Il s’agit simplement d’une technologie de base qui permet au web de fonctionner. » Les « cookies » sont des fichiers grâce auxquels un site peut reconnaître un navigateur spécifique. Ils rendent possible des opérations comme l’ouverture automatique de sessions, la publication de commentaires ou l’ajout d’articles dans un panier de courses en ligne, souligne M. Montulli. Sans les cookies dits internes (« first-party cookies », en anglais), utilisés par les sites pour interagir avec les internautes et mémoriser certaines données, chaque visite serait considérée comme la première. Pour M. Montulli, les vrais coupables sont les cookies tiers (« third-party cookies »), créés par des sites externes et intégrés aux navigateurs et aux régies publicitaires sur internet. Une option serait de cesser le ciblage publicitaire et de le remplacer par des abonnements payants. M. Montulli n’a rien contre la suppression progressive des « cookies » tiers, mais prévient qu’une élimination totale de ces fichiers conduirait les annonceurs à recourir à des stratégies publicitaires plus sournoises. La suppression des cookies tiers, et donc de la publicité ciblée, pourrait par ailleurs pénaliser les sites les plus modestes en les privant de leur principale source de revenus tout en renforçant des géants comme Apple, Google ou Meta, la maison mère de Facebook. Pour M. Montulli, la seule solution viable de long-terme est probablement une régulation qui maintiendrait les « cookies » tout en instaurant des outils de contrôle, comme la possibilité d’accepter ou de refuser le partage de données. 1