Les autorités alertent sur un 'tsunami' de smishing dans les prochains jours

Les autorités alertent sur un 'tsunami' de smishing dans les prochains jours

14-08-20 09:44:00

Les autorités alertent sur un 'tsunami' de smishing dans les prochains jours

La police fédérale avertit sur son compte Twitter ce vendredi matin, que 'des cybercriminels prévoient de lancer plusieurs attaques sous forme de smishing dans les prochains jours voire semaines', relayant les informations du Centre de cybersécurité ...

© REPORTERSLa police fédérale avertit sur son compte Twitter ce vendredi matin, que "des cybercriminels prévoient de lancer plusieurs attaques sous forme de smishing dans les prochains jours voire semaines", relayant les informations du Centre de cybersécurité Belge (CCB), qui appelle la population être vigilante. 

Vlaams Belang contre la coalition Vivaldi : des milliers de manifestants rassemblés à Bruxelles Forte participation à l’action de protestation du Vlaams Belang contre la coalition Vivaldi Plusieurs véhicules aux couleurs de la Flandre se dirigent vers Bruxelles: que se passe-t-il?

Selon le CCB, les SMS sont un canal toujours plus utilisé pour envoyer des messages qui contiennent des liens frauduleux, dans l'idée d'escroquer des gens. Cette nouvelle forme d'hameçonnage a été surnommée "smishing", mot-valise assemblant les termes "SMS" et "phishing". "Ces dernières semaines, le smishing est en recrudescence et d'autres attaques sous forme de smishing sont à prévoir dans les prochaines semaines", informent les autorités. 

"Les cybercriminels exploitent l'actualité pour titiller votre curiosité et vous faire cliquer sur des liens. En ayant recours au smishing, des escrocs font miroiter des choses liées à la crise du coronavirus", explique le Centre pour la cybersécurité. "Les messages provenant soi-disant des autorités, d'une banque ou d'un service de livraison continuent eux aussi à tourner. Ne tombez pas dans le panneau et faites toujours preuve d'esprit critique." 

Le CCB conseille de ne pas cliquer sur le lien dans un SMS, ou de ne pas remplir les champs apparaissant à l'écran et de couper toute interaction avec le site. Les messages frauduleux peuvent être transmis à suspect@safeonweb.be. Les captures d'écran peuvent, quant à elle, être envoyées à l'adresse info@safeonweb.be.

Lire la suite: lalibre.be »

Les feux de forêts au menu de la réunion du centre régional de crise

Les préformateurs maintiennent les verts dans le jeu et n’excluent pas les bleusLes délégations d’Ecolo et Groen retrouveront Paul Magnette et Bart De Wever pour un troisième échange de vues, après une deuxième rencontre mercredi. Les préformateurs ont l’intention aussi de revoir les bleus. Ceux-ci ont une condition : leur note de travail doit évoluer dans un sens plus libéral.

Bientôt la rentrée : pour les pédiatres, 'tous les élèves doivent revenir en classe'Un groupe de pédiatres réclame que tout le monde revienne à l’école dès le 1er septembre.

Rentrée scolaire: «La situation est rassurante pour les enfants», selon les pédiatresUn groupe de travail insiste pour que les parents mettent leurs enfants à l’école lors de la rentrée prochaine.

Les problèmes opérationnels de la police d'Esneux pour évacuer les gens du voyageLe camp 'Devant Rosière' est toujours en place, au lendemain de l’expiration du délai pour évacuer le champ. Le bourgmestre n’en démord pas : ce rassemblement représente un risque, dans la mesure où les membres de cette communauté vivent en...

Coronavirus en Espagne: la Galice et les Canaries interdisent de fumer dans les ruesAfin d’endiguer la transmission du virus, les Canaries ont emboîté le pas à la Galice en interdisant à leur tour jeudi de fumer dans les rues et en terrasse