Le Roi a accepté la démission de Koen Geens: 'Il faut pouvoir avouer un échec'

La crise politique va-t-elle s'accélérer? Koen Geens se rend au Palais

14.2.2020

La crise politique va-t-elle s'accélérer? Koen Geens se rend au Palais

Koen Geens (CD&V) a présenté sa démission au Roi Philippe ce vendredi soir. Le souverain l'avait chargé d'une mission le 31 janvier dernier. ...

Le Roi a accepté la démission de Koen Geens:"Il faut pouvoir avouer un échec" RTLinfo 14 février 2020 à 17h35 , mis à jour à 20h01 | Koen Geens (CD&V) a présenté sa démission au Roi Philippe ce vendredi soir. Le souverain l'avait chargé d'une mission le 31 janvier dernier. L'objectif: tenter de sortir le pays de la crise politique et faire avancer la formation d'un gouvernement fédéral. Deux semaines plus tard, la mission se termine sur un constat d'échec. La situation s'est emballée ce vendredi après des déclarations dans la presse de Paul Magnette, président du PS. Koen Geens devait présenter son rapport au Roi lundi, mais il a décidé de se présenter au Palais de Bruxelles dès ce vendredi 18h, soit trois jours plus tôt. Vers 18h45, le Palais royal nous a transmis un communiqué officiel: " Sa Majesté le Roi a reçu Monsieur Koen Geens en audience au Palais de Bruxelles. Il a remis au Roi un rapport final et a demandé d’être déchargé de sa mission. Le Roi a accepté sa démission et exprimé son appréciation pour ses efforts et le travail réalisé. Le Roi entamera lundi des consultations ". Il faut pouvoir avouer un échec À 19h15, Koen Geens s'est présenté devant la presse. Après avoir présenté le contenu et le résultat de sa mission (voir la retranscription ci-dessous), il a répondu aux questions des journalistes. C'est à ce moment que ses déclarations les plus importantes ont été faites. Koen Geens a affirmé (en néerlandais) qu'il avait" le sentiment qu'un véto définitif a été prononcé contre la N-VA par le PS "." Il faut pouvoir avouer un échec ", a-t-il encore confié. " Il est clair, en tout cas pour cette législature: le PS ne veut pas d'une coalition avec la N-VA. Et si c'est ça que j'ai pu contribuer à l'avenir du pays, c'est très bien. Mais je le regrette profondément, parce que je suis convaincu que pour la conciliation des deux côtés du pays, la meilleure chose aurait été qu'on contribue à cette formule. Mais j'en prends acte, je sais avouer un échec ", a encore réagit Koen Geens." Ça sera je crois à quelqu'un d'autre de voir si une autre formule peut être ressuscitée, ou si une autre formule est encore possible ". Juste avant de quitter la conférence de presse, notre journaliste Frédéric Delfosse a demandé à Koen Geens s'il estimait qu'on se dirigeait vers de nouvelles élections. Voici sa réponse:" En aucun cas pour ma part on va vers des élections et je ferai tout, comme je l'ai dit, pour les éviter et pour contribuer à les éviter ". L'explication de Koen Geens sur sa mission: " J'ai rendu un rapport final au Roi sur la mission royale dont il m'avait chargé le 31 janvier dernier. Le Roi a accepté ma démission et donc j'aimerais maintenant vous rapporter sur ce que j'ai fait lors de ces deux dernières semaines car comme vous le savez, j'ai tout fait pour garantir la discrétion et la confiance de cette mission. D'abord je veux remercier le Roi pour la confiance dont j'ai pu bénéficier de sa part et surtout je veux remercier aussi les autres partis pour leur confiance et leur discrétion. Tout le monde sait que je travaille toujours selon un schéma qui est bien préparé et avec des garanties maximales pour le résultat. Ce n'est donc pas parce que la mission n'a pris que deux semaines que nous n'avons pas obtenu le maximum de résultat. Vous savez que depuis le 31 janvier jusqu'au 10 février j'ai reçu tous les partis et leurs présidents tout seul, pour comprendre exactement quelles étaient les chances d'aboutir selon eux et dans quelle perspective ils pouvaient s'inscrire. Alors j'ai fait part lors de mon rapport intermédiaire au Roi, le lundi 10 février, je lui ai fait part d'une note qui serait la base de discussions de la semaine qui s'est écoulée aujourd'hui, et dont j'avais l'intention de la faire se terminer lundi prochain. Evidemment je n'ai pas informé tout un chacun des plans que j'avais et le calendrier exact qui était prévu. Mais il était bien prévu au début de la semaine de sorte que mon rapport pour lundi ait été encore plus détaillé que ce que j'ai pu dire au Roi aujourd'hui ". " J'ai donc dans cette note essayé de parler de tous les éléments essentiels. De la politique socio-économique, de la sécurité, la migration, de l'énergie, de la mobilité. Sur ce qui était possible et chaque proposition était basée sur des chiffres assez concrets. J'ai donc eu ces discussions sur base de la note dans la plus grande discrétion et avec la garantie des partis en question, qu'ils ont bien respectée, qu'ils ne divulgueraient pas l'information. Malheureusement, je n'ai pas pu voir tous les partis cette semaine sur base de cette note et les chiffres budgétaires, parce qu'un parti s'est montré particulièrement non favorable d'une alliance avec un autre parti, comme vous avez pu l'entendre. Malheureusement, je n'ai donc pas pu voir tous les partis parce que la discrétion et la confiance sont tellement essentielles que je trouvais que continuer dans cette voie n'était plus utile après les déclarations qui ont été données lors des derniers jours. Il est vrai que je croyais bénéficier de la confiance des deux plus grands partis pour former une alliance avec eux et l'axe central MR-CD&V. Dès qu'il s'avère que cette confiance n'est plus possible, il n'était pas, pour moi, encore utile d'encore consulter tous les autres partis pour informer le Roi davantage. Ça ne veut pas dire que je n'ai pas vu beaucoup de partis, que ça n'aurait pas été mon souhait de le faire. Mais malheureusement vous savez tous comment le monde fonctionne de nos jours. Les déclarations qui ont été données m'ont rendu impossible la continuation de ce processus ". " Pour ce qui me concerne, tout le monde sait que je suis un homme du consensus et de la conciliation, et que donc je continuerai à œuvrer dans le bon sens pour que notre pays ait bientôt un gouvernement. Je crois que le travail qu'on a fait sur base de la note et des prévisions financières dont nous disposions reste très utile, je l'ai donc transmis au Roi qui en fera le nécessaire dans le cadre des consultations qui vont suivre dans les jours qui viennent ". Geens avait pris le relais de Bouchez et Coens Le 31 janvier, le Roi avait confié à Koens Geens la mission de" prendre les initiatives nécessaires permettant la mise en place d'un gouvernement de plein exercice ". Il avait alors succédé au duo d'informateurs Joachim Coens (CD&V) et Georges-Louis Bouchez (MR) dans les efforts en vue de négociations formelles de formation d'un gouvernement fédéral. Lundi dernier, le Palais avait annoncé prolonger d'une semaine la mission confiée au vice-Premier ministre. Son prochain rapport était donc attendu le 17 février, lundi prochain. Des mois d'informations et de négociations... sans succès Durant plusieurs mois après les élections de mai dernier, des missions d'information et de préformation, puis une mission royale sans nom, se sont succédées sans permettre un déblocage de la situation, entre un PS qui répète l'incompatibilité de son programme avec les exigences de la N-VA et un CD&V qui refuse d'envisager une"Vivaldi" avec les socialistes, les libéraux et les verts. A l'issue de sa mission d'information en duo avec le tout frais président du MR, le CD&V Joachim Coens avait encore souligné en début de mois que l'objectif restait pour les chrétiens démocrates flamands de rassembler la N-VA et le PS, soit les plus importants partis des deux principales communautés linguistiques, dans une même majorité au fédéral. Cet axe semble pourtant avoir été abordé sous tous les angles, sans succès jusqu'ici. Une coalition fédérale sans la N-VA signifierait automatiquement une alliance ne bénéficiant pas d'une majorité dans le nord du pays, ce que refuse d'envisager le CD&V. Le 31 janvier, les observateurs attendaient que le Roi lance le président des nationalistes flamands Bart De Wever dans l'arène, après que Coens et Bouchez avaient rendu leur tablier d'informateurs, mais le souverain avait surpris en confiant une mission à Koen Geens. Suite aux déclarations du PS et de la N-VA? Cette réunion précoce est peut-être à relier aux déclarations d'aujourd'hui de Paul Magnette, le président du PS, sur l'impossibilité selon lui de former un gouvernement PS-NV-A, ce qui constituait un objectif majeur du CD&V. Le président du parti socialiste Paul Magnette a rappelé vendredi en radio et dans la presse son désamour pour une coalition rassemblant PS et N-VA au fédéral. "On commence à en avoir vraiment assez de cette situation. Les réunions avec la N-VA ne conduisent à rien. J'en ai marre" , a-t-il affirmé. En réponse, le président des nationalistes flamands Bart De Wever a dénoncé un"diktat" des socialistes. "On cherche tous un peu d'amour à la #saintvalentin. Je souhaite à tous une journée remplie d'amour avec la musique suivante #chansonspourlesnégociations" , avait tweeté le ministre de la Justice Koen Geens, citant la " Lire la suite: RTL info

La comédie Cdnv/Nva prendra fin dans les prochaines heures. Vive la Saint Valentin ! BELGIUM FOREVER !

Négociations fédérales: le Roi accepte la démission de Koen GeensLe 31 janvier, le Roi avait confié à Koens Geens la mission de «prendre les initiatives nécessaires permettant la mise en place d’un gouvernement de plein exercice». Mais il attend le texte de ... Bartje 😢 Pas de surprise. Il renonce. Des nouvelles élections sont prévues le 3e week-end du mois de mai. Le vlams belang et la nva deviendront incontournable et le pays sera complètement bloqué. Cqfd.

Koen Geens déchargé de sa mission, le Roi va consulter les présidents de partisKoens Geens s'est rendu chez le Roi en cette fin de journée. Le chargé de mission 'a remis son rapport et a demandé à être déchargé de sa mission. Le Roi a accepté sa démission et exprimé son appréciation pour ses efforts et le travail réalisé.... Le mec qui n’a fait que du tord au pays tout ce qu’il a fait est pourri donc rien de supprenant à sa non action chienchiendelaNVA ... 👇 🤓: LEAVE ME ALOONE !!! 👇 🤴: LEAVE ME ALOONE !!! On peut rire ? Allez. Une fois ? Rendez-vous à l'Horloge du Sud ? Chaussée de Wavre ou chaussés de sabots. Moi je trouve ça beau 😊🌎🎋

Formation fédérale: l’informateur royal Koen Geens (CD&V) a présenté sa démission au Roi!Formation fédérale: l’informateur royal Koen Geens (CD&V) a présenté sa démission au Roi! Quel cirque. Ras le bol des socialistes !!! De Magnette !!! Il veut quoi ? Gouverner le pays tout seul !!! A vomir 🤮🤮🤮🤮

Saint-Valentin: le tweet plein d'humour de Koen Geens sur les négociations fédéralesLe président du parti socialiste Paul Magnette a rappelé vendredi en radio et dans la presse son désamour pour une coalition rassemblant PS et N-VA au...

Formation fédérale: Koen Geens est attendu ce vendredi à 18h au Palais pour être entendu par le RoiKoen Geens est attendu dans les prochaines heures au Palais.

Le chargé de mission royale Koen Geens démissionneKoen Geens s'est rendu ce vendredi soir au Palais. Le chargé de mission royale y a donné sa démission au roi Philippe. Ce dernier va lancer de nouvelles consultations lundi. Koen_Geens1 FWitvrouw PSofficiel de_NVA PaulMagnette Bart_DeWever Donc le PSofficiel ne respecte pas le choix des électeurs flamands ? Belle démocratie... 👏



Coronavirus: ce que les Belges en Italie doivent savoir et appliquer en raison des risques de contamination

Bart De Wever sort du silence: «Paul Magnette s’en fout de la Belgique, si vous voulez faire exploser le pays, il faut s’y prendre de cette manière»

Caricatures juives à Alost: 'Un préjudice à nos valeurs et à la réputation de la Belgique'

Le bourgmestre d’Alost: «Ma ville n’est ni raciste, ni antisémite»

Un premier char moquant la susceptibilité des juifs présent dans le cortège du carnaval d’Alost

Carnaval d’Alost: un premier char moquant la susceptibilité des juifs présent dans le cortège

Carnaval d'Alost: des caricatures 'moralement répréhensibles', selon les organisations juives de Belgique

Écrire un Commentaire

Thank you for your comment.
Please try again later.

Dernières Nouvelles

Nouvelles

14 février 2020, vendredi Nouvelles

Nouvelles précédentes

Un receleur d'objets volés arrêté à Anderlecht: la police cherche les propriétaires des nombreux objets trouvés chez lui (photos)

Nouvelles suivantes

Plusieurs véhicules impliqués dans un accident sur la E42 à Chapelle-lez-Herlaimont
Carnaval d'Alost : de nombreuses réactions négatives dans le monde politique Sophie Wilmès: les représentations de la communauté juive au carnaval d'Alost 'portent préjudice à nos valeurs' Coronavirus: la France ne ferme pas sa frontière avec l’Italie, «ça n’aurait pas de sens» Etats-Unis: Bernie Sanders s’avance en grand favori vers le «Super Tuesday» Sécurité routière: de nombreux sujets d'inquiétude dans le Hainaut Ligue 1: le PSG souffre face à Bordeaux, Meunier absent, Neymar exclu (4-3) Caricatures de juifs à Alost: 'Les parodies ne peuvent pas être taxées d'antisémites', selon le bourgmestre N-VA En France, 70 hôpitaux vont être 'activés' pour faire face à une 'possible' épidémie de coronavirus Cristian Garin décroche son 4e titre à Rio de Janeiro aux dépens de la surprise Gianluca Mager Un laboratoire de drogue démantelé à Tongres Pourquoi le coronavirus continue-t-il de se transmettre à ce point, malgré les mesures mises en place? Un Américain meurt en voulant prouver que la Terre est plate
Coronavirus: ce que les Belges en Italie doivent savoir et appliquer en raison des risques de contamination Bart De Wever sort du silence: «Paul Magnette s’en fout de la Belgique, si vous voulez faire exploser le pays, il faut s’y prendre de cette manière» Caricatures juives à Alost: 'Un préjudice à nos valeurs et à la réputation de la Belgique' Le bourgmestre d’Alost: «Ma ville n’est ni raciste, ni antisémite» Un premier char moquant la susceptibilité des juifs présent dans le cortège du carnaval d’Alost Carnaval d’Alost: un premier char moquant la susceptibilité des juifs présent dans le cortège Carnaval d'Alost: des caricatures 'moralement répréhensibles', selon les organisations juives de Belgique Coronavirus en Italie: le carnaval de Venise est annulé Sophie Wilmès épingle le carnaval d’Alost: «C’est un préjudice à la réputation de la Belgique» Alost se prépare à un carnaval tumultueux: le char qui a suscité la polémique sera de la partie Steven Defour après la défaite à Sclessin: 'Les supporters oublient vite que je suis le dernier capitaine champion avec le Standard' Travaux du R9: un ouvrier fait une violente chute depuis un échafaudage