Climat, Giec, Réchauffement Du Climat

Climat, Giec

Le rapport du Giec, un texte aux enjeux planétaires face aux catastrophes climatiques de cet été

Le rapport du Giec: un rapport aux enjeux planétaires face aux catastrophes climatiques de cet été

26-07-21 17:42:00

Le rapport du Giec : un rapport aux enjeux planétaires face aux catastrophes climatiques de cet été

Inondations inédites en Europe, dôme de chaleur de 45° à 50° au Canada, moussons apocalyptiques en Chine et en Inde,...

C’est un texte très attendu et dont certains points ont, d'ailleurs, fuité dans la presse en juin dernier. Le dernier rapport d'évaluation des scientifiques du Giec date de 2014 et le monde a beaucoup changé entretemps. Des millions de jeunes sont descendus dans les rues pour tancer nos hommes politiques et souligner les signes du dérèglement politique. Les événements extrêmes- pour parler pudiquement- se sont amplement multipliés en moins d’une décennie. L'accord de Paris signé en décembre 2015 avait fixé pour objectif de limiter le réchauffement"en deçà" de +2 degrés par rapport à l'ère préindustrielle, si possible +1,5°C .Nous sommes aujourd’hui à 1,1°et pour beaucoup d’experts, nous aurons atteint les +2° en en 2030.

Crise des sous-marins : Charles Michel dénonce le 'manque de loyauté' des Etats-Unis Vaccination : un échec belge, une réussite flamande ? Georges-Louis Bouchez à propos de la vaccination : 'Qu’on assume une bonne fois pour toutes le fait que scientifiquement c’est nécessaire'

Faisons-nous déjà face aux conséquences du dérèglement climatique ? Le premier volet du rapport du Giec va s’attaquer prioritairement à cette question. Le texte porte sur les éléments scientifiques les plus récents concernant le changement climatique.

Franck Pattyn est glaciologue à l’ULB, l’Université Libre de Bruxelles, il a participé à l’élaboration du texte, notamment sur la question de la fonte des glaces et il est formel : " Aujourd’hui, nous avons une hausse moyenne du niveau des océans qui est au-delà de 4 mm/an. La plupart de ces eaux proviennent de la fonte des glaciers continentaux, du Groenland et de l’Antarctique. Si on se projette en 2100, on pourrait avoir une hausse d’un mètre du niveau des mers. " headtopics.com

La montée du niveau des mers n’est pas le seul constat de changement climatique. Jean-Pascal Van Ypersele, professeur en climatologie à UCLouvain , a été, pendant longtemps, le vice-président du GIEC. Pour lui, aucun doute, le réchauffement global de la terre augmente les précipitations et surtout leur intensité. Il s’explique : " Il y a, d’une part, une loi physique qui veut que quand l’air est plus chaud, il contient plus d’eau. 1°c en plus=7% d’eau en plus. En moyenne, l’atmosphère est plus chargée en vapeur d’eau, à la suite du réchauffement global. Quand cette vapeur d’eau se condense, les quantités qui tombent du ciel peuvent être beaucoup plus importantes. "

Le Gulf Stream ralentit - 14/03/2021 Visionnez gratuitement les vidéos du programme Journal télévisé - Sujet par sujet en streaming sur Auvio. Voir la vidéo Un robinet ouvert plus fort et plus longtemps au-dessus de nos têtes Mais notre expert ne s’arrête pas à ce constat. Il poursuit avec une autre observation, celle de la perturbation du jetstream, un courant d’air très rapide qui sépare les masses d’air froid du pôle nord, des masses d’air chaud provenant de l’Equateur. Avec une différence moins importante de température entre l’équateur et le pôle nord, ce jetstream s’affaiblit. Ce dérèglement de la dynamique atmosphérique a pour conséquence, selon lui, que les zones de haute pression et de basse pression se déplacent plus lentement. Il résume la situation par une image : " Il y a non seulement un robinet qui est ouvert plus fort mais en plus il reste ouvert plus longtemps au-dessus de nos têtes. "

Un constat qui fait froid dans le dos à la lumière des inondations survenues ces dernières semaines en Wallonie. Cet expert ne cache pas, d’ailleurs, sa frustration et son émotion lorsqu’il voit que ce qui se passe aujourd’hui est une concrétisation des alertes répétées des scientifiques depuis plusieurs décennies.

Xavier Fettweiss, climatologue à l’ULiège ne dit pas autre chose : " C’est dommage d’avoir dû vivre le pire scénario prédit par le GIEC dans les années ‘9O pour que nous prenions la mesure des choses. " Il reconnaît, toutefois, que les prévisions du GIEC étaient une vision très globale des conséquences du réchauffement climatique. Et il se réjouit que ce rapport-ci va s’attacher à nous donner une vision plus régionale et locale qui permettra aux sociétés de mieux s’adapter et mieux anticiper les changements climatiques. headtopics.com

Le gouvernement wallon devrait se prononcer sur les masques 'jeudi ou la semaine suivante' Pour les Américains, c’est désormais 'l’Asie d’abord, l’Europe après' Bus bondés: faut-il généraliser la ceinture de sécurité pour protéger les jeunes passagers?

Climat : la planète face à des conditions extrêmes - 26/07/2021 Visionnez gratuitement les vidéos du programme Journal télévisé - Sujet par sujet en streaming sur Auvio. Voir la vidéo Des hommes politiques face à leurs responsabilités Jean-Pascal Van Ypersele souligne, toutefois, des erreurs de gestion d’aménagement du territoire par le passé : " La plupart des responsables politiques ont privilégié des préoccupations économiques à court terme. Ils ont négligé les lois de la nature, qui ont fini par se retourner contre la vie de leurs électeurs. ".

Il prend un exemple pour étayer ses propos :"Quand on crée des centres commerciaux, en dehors des centres urbains, on mobilise des déplacements individuels plus importants car ils sont difficiles à satisfaire par des transports publics ou une mobilité douce. Résultat, ces déplacements en voiture s’ajoutent aux gaz à effet de serre"

François Gemenne, spécialiste en géopolitique et professeur à Sciences Po Paris et à l'Université libre de Bruxelles, lui, fait un parallélisme entre le dérèglement climatique et la pandémie du coronavirus : "Nous regardions le changement climatique comme nous regardions le coronavirus lorsqu’il était encore confiné en Chine. Nous nous disions que ça ne nous concernait pas vraiment. Et c’est une des raisons pour lesquelles nous avons longtemps hésité à réduire nos émissions de gaz à effet de serre. Nous pensions que nous ne serions pas les premiers bénéficiaires de ces réductions d’émission. En voyant que nous ne sommes pas à l’abri d’événements climatiques extrêmes, il est possible que ça crée un électrochoc. "

Lui aussi attire notre attention sur la grande responsabilité des hommes politiques aujourd’hui et surtout à l’avenir :" Ils ne doivent ne pas utiliser la carte du changement climatique pour se dédouaner de leurs responsabilités au niveau de la gestion des cours d’eau, des plans d’évacuation, de l’aménagement du territoire. Il faut pouvoir pointer la responsabilités politiques lorsqu’elles n’anticipent pas les événements extrêmes et il faut les responsabiliser à anticiper de tels événements. " headtopics.com

Pour cet expert, aussi, il faut revoir, de fond en comble, l’aménagement du territoire parce qu’il y a eu trop d’artificialisation des sols, un étalement urbain, une modification du tracé naturel des cours d’eau . Il faut pouvoir se poser la question aujourd’hui de savoir quelles sont les zones qui sont sûres et les zones qui sont à risque. Le changement climatique, selon cet expert, nous pose la question de l’habitabilité.

Vers une potentielle augmentation des inondations en Belgique - 23/06/2021 Visionnez gratuitement les vidéos du programme Journal télévisé - Sujet par sujet en streaming sur Auvio. Voir la vidéo Newsletter info Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Est-il possible (et efficace) de rendre le vaccin COVID obligatoire, en Belgique ? Le Covid Safe Ticket, dernier rempart avant le 'lockdown dû aux non-vaccinés' ? Laetitia quitte son emploi pour aider les sinistrés à Pepinster : 'On a perdu un salaire, mais ce qu’on a gagné humainement, ça n’a pas de prix !' Lire la suite: RTBF info »

Ces événements en Belgique auront peut-être pour effet positif celui de conscientiser et mobiliser Monsieur et Madame Tout-Le-Monde qui n'imaginaient pas que les effets du changement climatique seraient pour ici et maintenant, sur leur propre existence... ? Crue exceptionnelle de la Meuse: 1571,1647,1740,1850,1926… soit 1x siècle raison : réchauffement climatique ? Oui la fréquence augmente..mais est-ce le cas ?

Comme si c’était la première fois qu’il y avait des orages. Le changement climatique a bon dos, mais l’incompétence des autorités est flagrante. Pourquoi avoir attendu pour libérer les eaux du barrage alors qu’il ne restait que 3m avant débordement ? (4/4) 7. Le tout en continuant à promouvoir la construction d’habitations sur des terres marécageuses à tout va … … voilà, le mélange : beaucoup d’incompétence politique, peu d’anticipation, une industrialisation de nos campagnes avec un zest de réchauffement climatique.

(3/4) 5. Nous avons remplacé les sentiers battus ou pavés par de l’asphalte bien lisse ; 6. Les entités publiques n’ont pas tenu leur engagement de protéger les habitants et leurs habitations en anticipant les risques … pour cela, il aurait fallu investir des M€ ; (2/4) 2. Nous avons fait face à une dépression météorologique importante ; 3. Nous constatons un non-entretien des égouts et rivières de la part de nos entités publiques malgré les impôts payés ; 4. Nous avons remplacé des prairies par des champs industriels ;

(1/4) Dire que le réchauffement est la cause principale est démagogue et opportuniste. 1. Oui, la Terre se réchauffe (comme elle le fait depuis des millénaires) mais un peu plus vite à cause de l’industrialisation ; MAIS pas seulement janvier 1643, dit le père Bouille, il se fit une espèce de déluge ; la Meuse enfla si extraordinairement que le pont des Arches [à Liège] et cinq à six autres furent entrainés par la violence des eaux ; à Huy, les dommages soufferts de part et d’autre, furent jugés inestimables.

“L’année 1560. fut très affligeante pour le Pays, à raison des fréquentes inondations causées par des pluyes continuelles qui désolèrent si généralement les Villes et les campagnes, DEJA LE RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE ? 1532-1533 Les eaux de l’Escaut à Valenciennes dans le département du Nord, France, s’enflèrent subitement et inondèrent la ville et l’inondation causa des morts.

Inondations: le PTB plaide pour un 'congé calamité' pour les victimes des inondationsLe PTB (opposition) demande la mise en place immédiate d'un 'congé calamité' et appelle le gouvernement à l'introduire... Perso je préférais qu'ils plaident pour un rétablissement de l'électricité... 12 jours... 12 putain de jours! ptbbelgique Le ptb cherche des voix la calamité c est la classe politique incompétente

“En ce meisme an [1408] furent les eaux moult grandes en plusieurs lieux, et espécialement en Tournai, ……Et montoient les gens supz les murailles de ladite ville pour véir les eaues qui tant estoient grandes que pour se esbahir, par espécial amont le eaue de où elles venoient. “Les premiers jours de l’an 1374, furent signalés par un si furieux débordement de la Meuse & de la Sambre, que la plus grande partie des maisons de Namur, furent come ensevelies dans les eaux.” (et pas DamienERNST1 pour nous expliquer !!!)

1280, pendant la nuit qui précédait la fête des saints Gervais et Protais [le 19 juin],les eaux du Hoyaux grossirent subitement au point d’envahir la ville On circulait en barquette sur le marché. Cette inondation causa des pertes énormes aux habitants de Huy. Des pluies abondantes en décembre 1206 causèrent des inondations, notamment le long de la Seine à Paris, du Main et du Rhin en Allemagne. (dérèglement climatique... non le GIEC n'avait pas été inventé)

Vos gueules à Liège au mois d’Avril de l’an 1188. Une espèce de déluge d’eaux, qui vinrent fondre , avec tant d’impétuosité & de furie, que non seulement elles enveloppèrent & ensevelirent les vivants ; mais de plus elles déterrèrent les morts.” (dérèglement climatique) MDR !!!! Inondations = Réchauffement Sécheresses = Réchauffement Chaleur = Réchauffement Gel = Réchauffement Ecolo Van Piperzele 'One size fits all'

Les climatomaniac votnt encore s’exprimer pour plus de contraintes et plus de taxes. Nous prévoyons, dans les jours à venir: de grandes séances collectives de plaisir intellectuel mutuel chez 'eco-islamo-bolchevique'. Tout est récupéré politiquement. Le GIEC n’a rien de scientifique

Intempéries : le cdH demande une Commission d’enquête parlementaire sur les inondationsLe cdH a déposé lundi, par l’intermédiaire de son chef de groupe en Wallonie, François Desquesnes, une proposition de... Que peut faire d’autre le CDH pour s’occuper ? lecdh non mais sérieux...rien d'autre à faire que de dépenser de l'argent et du temps à ça ? Il n'y a pas besoin de 'commission' ou de 'commission sur l'étude de la commission',non, tous les habitants du 'konistan-wallon' connaissent les responsables .

Inondations en Inde : le nettoyage commence après les pluies diluviennesUne opération massive de nettoyage a débuté lundi en Inde à la faveur de l’amélioration des conditions météo,...

Le bilan des inondations est désormais porté à 37 mortsActuellement, 37 personnes ont perdu la vie dans la catastrophe qui a touché la Belgique le 15 juillet dernier. Toutes les... si seulement le bourgmestre MR de CHAUDFONTAINE avait comme la bourgmestre de Dolhain (ou la crue est passée avant) fait évacuer sa population ......

Destins brisés par les inondations: Christiane, Marcel et Doriane nous dévoilent leur quotidien depuis le dramePlus d’une semaine après les inondations, nous avons voulu savoir comment vivent les sinistrés. A quoi ressemble leur quotidien? Pendant deux jours, l'une de nos équipes est restée aux côtés de plusieurs familles de Pepinster, l'une des communes les plus touchées. Nous avons partagé leurs inquiétudes, leurs souffrances et parfois leurs colères.

Inondations : visite de la ministre de la Défense dans le quartier sinistré de Bomel à NamurEn grande partie sinistré par les inondations, le quartier situé derrière la gare de Namur a connu dimanche une... Toujours a la dernière minute Le journal ' La DH ' indique que les sinistrés seront très peu indemnisés. Ils auront besoin d'argent , en plus de la visite d'une ministre. message inquiétant si vous pouvez faire quelque chose?