Pukkelpop, Sexcuse, Malentendus, Entourant, Drapeaux

Pukkelpop, Sexcuse

Le Pukkelpop s’excuse pour les malentendus entourant les drapeaux

Le Pukkelpop s’excuse pour les malentendus entourant les drapeaux

17.8.2019

Le Pukkelpop s’excuse pour les malentendus entourant les drapeaux

Les organisateurs du Pukkelpop ont tenu à s’excuser pour « les malentendus qui auraient pu naître après le retrait des drapeaux sur le site du camping du festival », ont-ils indiqué samedi après une rencontre avec le bourgmestre de Hasselt Steven Vandeput (N-VA). Le Pukkelpop entend maintenant se concentrer sur les deux derniers jours du festival de musique.

Publié le Samedi 17 Août 2019 à 15h53 Par Belga Les organisateurs du Pukkelpop ont tenu à s’excuser pour « les malentendus qui auraient pu naître après le retrait des drapeaux sur le site du camping du festival », ont-ils indiqué samedi après une rencontre avec le bourgmestre de Hasselt Steven Vandeput (N-VA). Le Pukkelpop entend maintenant se concentrer sur les deux derniers jours du festival de musique. « Le Pukkelpop est un festival où tout le monde est le bienvenu indépendamment de son sexe, de sa langue, de ses convictions politiques, de sa religion, de sa conception de la vie, de son handicap, de son âge, de son orientation sexuelle et de son origine ethnique », précise le festival. « L’organisation rejette toute forme de violence physique ou verbale, le harcèlement et les comportements irrespectueux envers les visiteurs du festival. La sécurité des festivaliers est une priorité pour nous. » Les organisateurs du Pukkelpop avaient pris la décision de retirer les drapeaux après l’émoi causé par l’incident autour de l’activiste climatique Anuna De Wever. La jeune femme et ses amies avaient en effet été prises à partie dans le camping du festival par plusieurs spectateurs porteurs de drapeaux flamingants après avoir mené une action en faveur du climat. Le chef de groupe N-VA à la Chambre, Peter De Roover, avait exigé, quant à lui, samedi des excuses publiques de la part de l’organisateur du Pukkelpop, Chokri Mahassine, pour avoir fait retirer vendredi du site du festival les drapeaux flamingants frappés du lion noir. Le festival s’est défendu en affirmant que seul « le drapeau noir de la collaboration » était concerné par la mesure et qu’aucun drapeau flamand officiel n’avait été retiré. Notre sélection vidéo Lire la suite: Sudpresse

Pukkelpop fait le plein: le festival est sold-out tout le week-endLa 34e édition du festival Pukkelpop est sold-out. Les tickets d'un jour ou combinés sur plusieurs jours ont tous été vendus pour les journées de...

Le Pukkelpop bat le record du plus grand spectacle laser (vidéo)Près de 66.000 personnes sont attendues par jour vendredi, samedi et dimanche.

Anuna De Wever, icône de la jeunesse mobilisée pour le climat, huée au PukkelpopTous les festivaliers du Pukkelpop n'ont manifestement pas la tête à la sauvegarde de la planète...

Anuna De Wever, icône de la jeunesse mobilisée pour le climat, huée au PukkelpopTous les festivaliers du Pukkelpop n'ont manifestement pas la tête à la sauvegarde de la planète...

Anuna De Wever, l'une des figures des marches pour le climat, menacée de mort au PukkelpopL'activiste climatique Anuna De Wever et ses amies ont été importunées, puis menacées de mort par plusieurs festivaliers après avoir mené une ...

De Roover (N-VA) réagit aux drapeaux flamingants retirés: 'Le Pukkelpop nous lie au régime nazi'Le chef de groupe N-VA à la Chambre, Peter De Roover, a exigé des excuses publiques de l'organisateur du Pukkelpop , Chokri Mahassine, pour avoir fait...



Carnaval d'Alost : de nombreuses réactions négatives dans le monde politique

Sophie Wilmès: les représentations de la communauté juive au carnaval d'Alost 'portent préjudice à nos valeurs'

Coronavirus: ce que les Belges en Italie doivent savoir et appliquer en raison des risques de contamination

Caricatures juives à Alost: 'Un préjudice à nos valeurs et à la réputation de la Belgique'

'Dégénérés', 'Une ville à vomir' : le carnaval d'Alost et ses caricatures choquent à l'étranger

Coronavirus: la Chine interdit 'complètement' le commerce et la consommation d'animaux sauvages

Carnaval d'Alost: des caricatures 'moralement répréhensibles', selon les organisations juives de Belgique

Écrire un Commentaire

Thank you for your comment.
Please try again later.

Dernières Nouvelles

Nouvelles

17 août 2019, samedi Nouvelles

Nouvelles précédentes

Première victoire pour Thomas Vermaelen au Vissel Kobe

Nouvelles suivantes

Première victoire pour Thomas Vermaelen au Vissel Kobe
Une voiture fonce sur un carnaval en Allemagne: 30 blessés dont 7 dans un état grave Carnaval d’Alost: le centre pour l’égalité des chances Unia a reçu 25 plaintes Y aura-t-il des poursuites pénales à propos du carnaval d'Alost ? Pas sûr… Coronavirus : Lundi noir pour les bourses européennes, le Bel20 s'effondre Allemagne: une voiture fonce dans un défilé de carnaval et fait une trentaine de blessés 'Le plan Trump va transformer Israël en un État d’apartheid' Une voiture fonce dans un défilé de carnaval en Allemagne: l’automobiliste aurait délibérément foncé dans le cortège Une voiture fonce volontairement dans un défilé de carnaval en Allemagne: plusieurs dizaines de blessés L'aéroport de Charleroi sensibilise son personnel après l'expansion du coronavirus en Italie Harvey Weinstein est reconnu coupable d’agression sexuelle et de viol Allemagne: une voiture fonce délibérément dans un défilé de carnaval, plusieurs dizaines de blessés dont des graves (PHOTOS) L'OMS tire la sonnette d'alarme : 'Le monde doit se préparer à une éventuelle pandémie de coronavirus'
Carnaval d'Alost : de nombreuses réactions négatives dans le monde politique Sophie Wilmès: les représentations de la communauté juive au carnaval d'Alost 'portent préjudice à nos valeurs' Coronavirus: ce que les Belges en Italie doivent savoir et appliquer en raison des risques de contamination Caricatures juives à Alost: 'Un préjudice à nos valeurs et à la réputation de la Belgique' 'Dégénérés', 'Une ville à vomir' : le carnaval d'Alost et ses caricatures choquent à l'étranger Coronavirus: la Chine interdit 'complètement' le commerce et la consommation d'animaux sauvages Carnaval d'Alost: des caricatures 'moralement répréhensibles', selon les organisations juives de Belgique Le bourgmestre d’Alost: «Ma ville n’est ni raciste, ni antisémite» Un premier char moquant la susceptibilité des juifs présent dans le cortège du carnaval d’Alost Sophie Wilmès épingle le carnaval d’Alost: «C’est un préjudice à la réputation de la Belgique» 'Ni arrivées ni départs' des Canaries : Une tempête de sable provoque le chaos Carnaval d’Alost: un premier char moquant la susceptibilité des juifs présent dans le cortège