Procès, Ecluse, Harcèlement

Procès, Ecluse

Le harceleur de l'éclusière condamné à 18.000 euros

Le harceleur de l'éclusière condamné à 18.000 euros

21-01-20 18:32:00

Le harceleur de l'éclusière condamné à 18.000 euros

'Je suis libérée. C’est la première fois en huit ans de procédure qu’il est puni' déclare émue, Wivine Wittouck. L’éclusière namuroise était en procès contre son harceleur. Le tribunal du travail de Namur a condamné le harceleur, un ancien...

Wivine Wittouck, une éclusière namuroise, a été victime de harcèlement de la part de l’un de ses collègues pendant cinq années à l’écluse des Grands Malades. Lors de l’audience du 16 décembre 2019, Me Gilson avait exposé plusieurs comportements jugés problématiques et reprochés par sa cliente à l’encontre de son ancien collègue, comme le fait de tenter de l’embrasser, d’avoir des contacts physiques avec elle ou encore de passer à son domicile à l’improviste.

Didier Reynders : 'Pas un passeport vaccinal mais un certificat pour faciliter l'organisation de voyages dès l'été' Comité de concertation : l'interdiction des voyages non-essentiels maintenue 'pour le moment' jusqu'au 18 avril Il sera impossible de retirer de l'argent et faire des paiements électroniques dans la nuit de dimanche à lundi

Ces agissements ont poussé Wivine Wittouck à tirer la sonnette d’alarme à plusieurs reprises, que ce soit auprès du Service externe pour la prévention et la protection au travail, ainsi qu’auprès de l’auditorat du travail. La défense de la partie adverse avait, elle, fait valoir un point de vue diamétralement opposé. Elle a notamment pointé l’absence de témoins directs des faits dans le dossier. De même, si avec le recul l’homme reconnaît que son comportement a pu être ressenti comme"lourd", ce dernier assure ne jamais avoir été prévenu qu’il pouvait déranger. "Dans cette optique, il n’a pas pris conscience d’avoir un comportement problématique", assurait son conseil.

"Mes collègues ont toujours refusé de témoigner" Le tribunal du travail de Namur a condamné le harceleur à une peine très lourde. "Cela permet de lui dire 'non ce qu’il a fait n’était pas normal', mais aussi mes collèges qui ont refusé de témoigner 'non ce n’est pas normal ce que j’ai vécu et ce qu’ils ont vu'". Wivine Wittouck, marquée par huit années de combat, veut maintenant aider les autres. "Je souhaite que ce jugement fasse jurisprudence, être un porte-drapeau, créer un réseau pour expliquer aux victimes comment se défendre, comment procéder". headtopics.com

Newsletter info Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité. Lire la suite: RTBF info »

Teklak dans Le Grand Débrief: 'Avec Lavalée, le Standard se tire une balle dans le pied'Le défenseur liégeois a décidé de lier son destin à Mayence, qu'il ne rejoindra que cet été. On en parle dans Le Grand Débrief.

Dewaest dans Le Grand Débrief: 'Le coach a réussi à ressouder le groupe'Le défenseur de Genk était l'invité du premier numéro du Grand Débrief en 2020.

Teklak dans Le Grand Débrief: 'Je pensais que Colassin allait avoir sa chance plus tôt'L'attaquant Anderlechtois a connu des débuts tonitruants contre le Club de Bruges. Ben voyons, pq ne pas en avoir parlé.... quelle Clette ce peye

Crise profonde à la VRT: le gouvernement flamand licencie le patron de l'entrepriseAu lendemain du renouvellement du conseil d’administration de la VRT, le gouvernement flamand a décidé de mettre fin au contrat du CEO de l’entreprise,...