Football, Sport, Fıfa, Jean-Michel De Waele, Super League

Football, Sport

Le flop de la Super League : 'UEFA et FIFA n'ont pas d'avantages à donner voix aux plans de réformes'

Le flop de la Super League : 'UEFA et FIFA n'ont pas d'avantages à donner voix aux plans de réformes'

22-04-21 09:45:00

Le flop de la Super League : 'UEFA et FIFA n'ont pas d'avantages à donner voix aux plans de réformes'

La Super League est enterrée avant d’avoir vécu. Le flop de cette compétition annoncée en début par les 12 des plus grands clubs d’Europe a été retentissant. Supporters, joueurs, instances du football européen et mondial : tous ont fait front...

Totalement coupés de la réalité sociale et sociologique Mais l’élément déterminant aura été les réactions politiques, dit le spécialiste de sport."Je pense que le projet est très mal ficelé. On peut être des dirigeants de clubs huppés et vivre dans un monde de business et d’argent et être totalement coupés de la réalité sociale et sociologique du football. Je pense que cet essai raté montre aussi une incompétence et une méconnaissance du tissu social, du football et de la réaction profonde de projet peut susciter."

Un accident de laboratoire à Wuhan est-il à l’origine du Covid-19 ? Des scientifiques appellent à reconsidérer cette hypothèse 'Iel/ielles/illes' : pourquoi et comment utiliser ces pronoms 'neutres' ? Les Américains vaccinés n'ont plus besoin de masque en intérieur

Foot / 12 grands clubs européens lancent leur Super League - 19/04/2021 Visionnez gratuitement les vidéos du programme Journal télévisé - Sujet par sujet en streaming sur Auvio. Voir la vidéo Les acteurs du football ne se taisent plus quand il s’agit de dénoncer les injustices ou les décisions prises sans leur approbation. On l’a constaté avec le mouvement Black Lives Matter et la lutte contre le racisme qui a gagné les terrains de football. Il se passe donc"quelque chose dans le monde du sport en général", soutient Jean-Michel De Waele."Le monde du sport a tenu à son apolitisme et a toujours tenu à dire : 'le sport n’a rien à voir avec la politique'. Ce qui était évidemment une fiction complète."

Je pense qu’on est en train de basculer dans autre chose Il n’empêche, depuis quelque temps,"on peut en effet noter un investissement de joueurs, d’entraîneurs sur un certain nombre de causes. Alors, Black Lives Matter a donné un exemple venant les États-Unis. Il y a un joueur de football (Marcus) Rashford qui joue dans un club important en Grande-Bretagne (NDLR : Manchester United) qui a mené un combat extrêmement courageux contre Boris Johnson pour que les enfants défavorisés reçoivent au moins un repas par jour". headtopics.com

Du côté français,"il y a (Antoine) Griezmann, un joueur de Barcelone qui a rompu son contrat avec Huawei, pour protester contre la politique vis-à-vis des Ouïgours. Et maintenant aussi, toute une série de joueurs et d’entraîneurs se sont prononcés. Donc oui, il y a quelque part un barrage qui a l’air de céder. Je pense que la société sportive était grosse de quelque chose. Parfois, il faut attendre très longtemps. On ne sait pas très bien ce qui fait qu’on bascule, mais je pense qu’on est en train de basculer dans autre chose."

La Super League, portée notamment par la Juventus de Turin et de le Real Madrid n’existe plus. Mais que proposer pour contenter ces grosses écuries ? Quelles réformes l’UEFA doit-elle lancer en Europe pour proposer une alternative aux compétitions actuelles pour ne léser ni les grands ni les petits clubs ?

Un secteur économique qui doit être régulé Le monde du football doit se remettre en question pense Jean-Michel De Waele. "Je pense que c’est évidemment ça la grande faiblesse, c’est qu’on s’arrête à la protestation et dire : 'On ne veut pas de ce foot-business, que Kevin De Bruyne gagne 50.000 euros par jour'. Ce sont des choses qui sont peu acceptables, mais les personnes qui travaillent sur des alternatives à l’organisation d’autres types de championnat tentent de réguler le football qui est un secteur économique extrêmement important et qui, comme tout secteur économique, doit bien entendu être régulé."

Ces personnes sont peu entendues, estime l’expert."Il faut dire évidemment que les personnes qui dirigent le football, que ce soit à l’UEFA ou à la FIFA, qui sont quand même mal placés pour donner des leçons de morale et des leçons d’éthique. Ils n’ont pas beaucoup d’avantages à donner voix aux plans de réformes qui existent un peu partout. Ces plans devaient être plus travaillés. Ce qui me frappe, c’est qu’alors que le sport en général, le football en particulier, joue un rôle aussi important, on peut vraiment dire que c’est un impensé politique, idéologique de la gauche ou de la droite." headtopics.com

Gaza: l'aviation israélienne poursuit les bombardements, 119 Palestiniens tués, dont 31 enfants Les nouvelles centrales à gaz devront se passer d'énergie fossile Conflit à Gaza: l'Allemagne dénonce les 'attaques terroristes' du Hamas, l'Autriche hisse le drapeau israélien par 'solidarité'

Newsletter info Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité. Lire la suite: RTBF info »

LIVE Liveblog Super League: alle Britse clubs keren Super League de rug toeBlijf in deze blog op de hoogte van de laatste ontwikkelingen van de Europese Super League .

Super League: la Juve, le Barça et le Real répliquentAu lendemain de l'annonce de premières sanctions et menaces de l'UEFA à l'encontre des douze clubs instigateurs de la Super League , la Juventus, Barcelone et le Real Madrid, les trois derniers rescapés, ont répliqué, affirmant maintenir leur projet et dénonçant surtout les menaces et la pression 'inacceptables' de l'UEFA.

Super League: UEFA start disciplinair onderzoek tegen Real, Barça en JuveDe Europese Voetbalbond (UEFA) is woensdag met een disciplinair onderzoek gestart tegen Real Madrid, FC Barcelona en Juventus, de laatste drie clubs die nog geen afscheid namen van de Super League .

UEFA-voorzitter Ceferin belooft sancties voor Super League-clubsUEFA-voorzitter Aleksander Ceferin heeft zondag nog maar eens duidelijk laten verstaan dat de stichtende leden van de inmiddels ten grave gedragen Super League zich aan sancties mogen verwachten. 'Iedereen zal de gevolgen dragen voor zijn eigen daden en we kunnen moeilijk doen alsof er niets gebeurd is', vertelde hij in een interview met de Britse krant Mail on Sunday.

Une Super League 'super ridicule' qui s'est effondrée comme 'un château de cartes''Super ridicule', 'superfuite': la presse sportive européenne raille le projet mort-né de Super League de football dissidente, qui s'est effondré 'comme un château de cartes' avec les désistements de la moitié de ses douze clubs fondateurs.

Na de Super League: op naar een Open European League?Nadat de Super League al na 48 uur werd opgedoekt, is het zoeken naar nieuwe manieren om het voetbal te moderniseren. Stefan Kesenne, porfessor emeritus sporteconomie aan de UAntwerpen en KU Leuven, ziet een Open European League als de oplossing. 'UEFA moet de Champions League zo snel mogelijk aan de kant schuiven.'