Philippines, Thaïlande, Disparition, Child Focus, Recherches

Philippines, Thaïlande

Le cauchemar du rapt parental : Frédéric n'a plus de nouvelle de sa fille depuis 4 mois

Le cauchemar du rapt parental : Frédéric n'a plus de nouvelle de sa fille depuis 4 mois

19-12-20 13:44:00

Le cauchemar du rapt parental : Frédéric n'a plus de nouvelle de sa fille depuis 4 mois

Cela fait presque 4 mois que Frédéric De Preter n’a plus aucune nouvelle de sa fille de 6 ans, Naomi. Fin août dernier, son ex-compagne, la mère de Naomi, disparaît soudainement en coupant tout contact avec ses proches. Pour ce Belge originaire de Gand...

"Naomi est toute ma vie" Séparé de sa femme depuis l’année dernière, Frédéric avait obtenu la garde partagée de Naomi auprès de la justice thaïlandaise ; toute la famille vivant jusqu’ici à Phuket : "Tout se passait très bien après ma séparation avec sa mère", explique Frédéric. "Je voyais Naomi toutes les semaines, deux à trois jours. Nous étions parvenus à un accord mutuel. A chaque fois que Naomi était avec moi, j’envoyais des photos à sa mère pour qu’elle puisse voir les moments agréables que nous partagions tous les deux".

La statue de Léopold II volée au Parc d’Enghien Le comité des Nations unies contre la torture n'est pas tendre avec la Belgique La Belgique donne 28 millions d'euros pour l'éducation des filles et des garçons dans le monde

Mais en août dernier, la mère de Naomi coupe tout contact avec ses proches : "J’ai vu Naomi pour la dernière fois le 30 août. Subitement, sa mère a disparu avec elle. Personne n’a été en mesure de la contacter. Elle a bloqué presque tout le monde. C’est un choc pour moi et pour ses amis”. Frédéric et les proches de son ex-compagne sont donc aujourd’hui dans l’incompréhension la plus totale.

Frédéric, qui a laissé une multitude de messages à la mère de sa fille par téléphone ou encore sur les réseaux sociaux, apprend alors très vite que Naomi a quitté la Thaïlande pour rejoindre la capitale des Philippines, Manille :"Après des semaines de recherches très stressantes, j’ai appris de la part du service de l’immigration thaïlandaise que la mère de Naomi avait fui la Thaïlande le 9 septembre avec un vol spécial de rapatriement pour retourner dans son pays d’origine, les Philippines". Sauf que son ex-épouse n’a plus aucun membre de sa famille qui vit aux Philippines. Frédéric ne sait donc pas où chercher et qui contacter :"En ces temps difficiles de Covid-19, il m’est presque impossible de me rendre aux Philippines pour retrouver ma fille. Les frontières sont fermées pour les personnes étrangères. C’est un réel cauchemar, j’espère me réveiller”. headtopics.com

Pour ce père, l’idée d’être séparé de sa fille est insupportable. Depuis sa disparition, sa santé s’est d’ailleurs dégradée : "J’ai perdu 10 kg en trois mois. Je n’arrive pas à dormir, j’ai l’impression de m’effondrer. Mais j’essaie de rester fort pour ma fille, pour le jour où je la reverrai".

Une collecte de fonds pour l’aider dans ses recherches Frédéric, par l’intermédiaire de son frère vivant toujours en Belgique, a lancé une collecte de fonds pour pouvoir poursuivre ses recherches. Car ce Belge n’a pour le moment plus d’emploi en Thaïlande à cause de la crise du coronavirus et a déjà dépensé beaucoup d’argent pour obtenir la garde partagée de sa fille auprès de la justice thaïlandaise.

"Il faut que j’engage un détective privé. Je pense qu’il pourra retrouver Naomi. Elle vient de passer une période de quarantaine à Manille. Cette étape doit forcément l’avoir inscrite dans un registre quelque part. Sa mère aura certainement besoin d’un emploi par exemple". Aux frais liés à l’engagement d’un détective privé s’ajoutent ceux de la bataille judiciaire qui s’annonce :"Quand j’aurai retrouvé ma fille et sa mère, je devrai entamer le processus judiciaire. Je dois formuler ma demande de droits parentaux aux Philippines comme je l’ai déjà fait en Thaïlande".

Outre ce soutien financier, Frédéric lance surtout un appel à tous ceux qui pourraient l’aider à savoir où est sa fille :"Je suis à la recherche de tout bon contact, toute personne qui sait comment cela fonctionne à Manille pour pouvoir la retrouver. Je veux juste savoir où elle est. S’il le faut je déménagerai aux Philippines pour que notre enfant n’ait pas à voyager tout le temps. Je veux bien sacrifier ma vie ici en Thaïlande. Je ne compte pas aller chercher ma fille et la ramener en Thaïlande, loin de sa mère. Mon intention c’est que ma fille ait ses deux parents à ses côtés". Pour Frédéric, c’est donc le bonheur de sa fille qui droit primer avant tout. headtopics.com

Aux Pays-Bas, 93% des donneurs de sang présentent des anticorps contre le Covid-19: vers l'immunité collective? Les éco-anxieux, ces angoissés par le dérèglement climatique, sont-ils alarmistes ou plus lucides que la moyenne ? Elio Di Rupo: 'Il faudra un à deux ans pour reloger tout le monde' après les inondations

Today is Father's day in Thailand. Of course a little bit more difficult this year then any other years. This...Publiée par Frederic De Preter sur Vendredi 4 décembre 2020 Que faire face à un rapt parental ? S’il existe peu de données sur les rapts parentaux dans le monde, l’histoire de Frédéric est loin d’être la première relayée dans les médias. Child Focus dispose quant à lui de quelques chiffres concernant le nombre de rapts parentaux effectués depuis la Belgique. 48 dossiers impliquent des pays d’Asie. 13 dossiers d’enlèvements parentaux concernent un parent qui a rejoint la Turquie, 10 pour la Russie. 42 dossiers de prévention impliquent également l’Iran, la Syrie et l’Inde notamment.

Toute personne sentant ses enfants menacés par un enlèvement de la part d’un membre de la famille ou toute personne victime d’un rapt parental peut contacter le point de contact fédéral au 00 32 (0) 2 542 67 00 ou via l’adresse email rapt-parental@just.fgov.be.

Frédéric ne peut quant à lui pas compter sur l’aide de la justice et des autorités belges car Naomi n’est pas domiciliée en Belgique et n’a pas la nationalité belge. Face à ce type de cas, Child Focus conseille de contacter l'antenne de l’organisation ISS (International Social Service) dans le pays où l’enfant se trouve. Cette organisation peut ainsi recourir à des médiateurs pour tenter d’établir un contact avec le parent qui a enlevé l’enfant. Il est également conseillé de signaler au plus tôt la disparition d’un enfant que ce soit en Belgique ou à l’étranger.

Newsletter info Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité. Lire la suite: RTBF info »

Pourquoi le Maroc a choisi le vaccin chinois Sinopharm pour lutter contre le coronavirusLe Maroc qui n’est pas épargné par la pandémie du coronavirus, n’a pas hésité à se tourner vers la Chine pour commander un vaccin anti-Covid. Le pays qui compte 35 millions d’habitants, comptabilise au total plus de 425.000 cas de... Au moins c’est un vaccin et pas un truc préventif comme pffffffeze!!!! C’est une belle manœuvre politique du gouvernement chinois. Tout le monde sait que celui-ci torture les musulmans Ouïgours sur son territoire. Vendre le virus au Maroc, un pays musulman, garantit au gouvernement chinois que le Maroc ne fera rien pour empêcher la torture des (1/2) Parce qu'il est plus aux moyens financiers de ces pays, tout simplement.

Selon Thermo Fisher, le site de Seneffe 'respecte le contrat' pour le vaccin AstraZenecaLa multinationale américaine Thermo Fisher, qui a repris il y a un mois à Novasep le site Henogen de Seneffe où est produit le principe actif du vaccin AstraZeneca/Oxford, 'réalise toutes ses obligations contractuelles vis-à-vis d’AstraZeneca',...

Commission spéciale Covid Bruxelles: le parlement bruxellois se prononcera sur le rapport final le 5 marsLe parlement bruxellois sera invité à se prononcer sur les recommandations de la commission spéciale consacrée à l'examen de la gestion des conséquences de la pandémie dans la capitale en séance plénière le 5 mars prochain, a décidé le bureau de... On est le 15 janvier, et alors que nous sommes dans un dossier sensible (Covid19) on ne prendra aucune décision avant le 5 mars... Génial, efficacité remarquable... C'est vrai que foutre le bordel avec la zone 30 est nettement plus important que la santé.

Le Club de Bruges remporte le derby contre le Cercle et conforte sa première placeLe Club de Bruges s'est imposé 1-2 face au Cercle de Bruges dans le derby brugeois, le 150e au sein de l'élite, comptant pour la 22e journée de Jupiler Pro League jeudi. Musaba (28e) avait donné l'avance au Cercle avant que Mechele (37e) et Lang (58e) n'inversent la tendance pour le Club.

Le 30 mars le plus chaud depuis le début des mesures

Conflit au Tigré : le gouvernement veut 'détruire' le Tigré, accuse le chef de l'Eglise orthodoxe éthiopienne