Le bruit des avions dérange des riverains à Sombreffe : la commune réclame plus de sonomètres

Le bruit des avions dérange des riverains à Sombreffe : la commune réclame plus de sonomètres

28-02-20 18:30:00

Le bruit des avions dérange des riverains à Sombreffe : la commune réclame plus de sonomètres

Trop de nuisances sonores dues aux avions à Sombreffe pour certains habitants. Des opposants se sont mobilisés. Ils réclament des sonomètres à Ligny et Tongrinne. Ces deux villages de l’entité sont impactés lorsque le vent vient du nord-est et que...

L’un des riverains qui a décidé de se plaindre est Claude Verstichel. Il habite depuis 32 ans à Ligny. En 2018, un avion quadriréacteur a décollé vers sa maison. Ce qui l’a poussé à agir ensuite."Au moment où l’avion est passé au-dessus de mon habitation ici, nous étions sur la terrasse avec des amis. On a carrément dû arrêter la conversation tellement le bruit était important", explique le retraité.

Minneapolis : cinq cents soldats de la Garde nationale déployés pour tenter de rétablir le calme Etats-Unis: une équipe de CNN se fait arrêter par la police en direct Coronavirus: Groen propose un moment de deuil national le 21 juillet

10 à 20% des décollages annuels s’effectuent vers Sombreffe Lorsque le vent vient du nord-est, les avions sont obligés de décoller en sens inverse des pistes c’est-à-dire face au vent. Les trajectoires empruntées passent alors par Sombreffe. "En 2000, les tracés des appareils au décollage passaient par Fleurus. Pour une série de raisons que j’ignore, cette trajectoire a été modifiée. Il y a une légère bifurcation vers le nord juste après le décollage. Et les avions passent désormais au-dessus de Sombreffe", détaille Claude Verstichel.

Le problème pour l’opposant, c’est que ce cas de figure n’est pas pris en compte au niveau des nuisances sonores. "Concrètement ce que nous demandons, c’est de placer des sonomètres sur la trajectoire suivie par les avions lorsqu’ils décollent vers Sombreffe", conclut Claude Verstichel.

D’autres plaintes concernant le dépassement des limites d’horaires des atterrissages sont remontées jusqu’aux autorités communales. Celles-ci proviennent d’habitants de Tongrinne, un village qui se trouve sur le tracé des atterrissages. Certains riverains estiment que des vols dépassant la limite de 23 heures pour attirer sont régulièrement observés.

Une motion introduite par le conseil communal Les responsables politiques sombreffois sont régulièrement interpellés par les habitants concernant les nuisances des avions. La précédente majorité avait déjà obtenue l’installation de deux sonomètres. Récemment, le conseil a voté à l’unanimité une motion. "Nous réclamons de placer des sonomètres à Ligny et Tongrinne, là d’où proviennent les plaintes", explique Laurette Doumont-Henne. "Actuellement, nous ne faisons pas partie de ce qu’on appelle le plan d’exposition aux bruits. Notre revendication est que la Région wallonne tienne compte de la problématique de la commune de Sombreffe avec ses différents villages de Ligny et Tongrinne dans le plan d’exposition au bruit".

"J’ai reçu un appel de Benoît Dispa ce matin", explique Laurette Doumont-Henne. "Il est bourgmestre à Gembloux et député wallon. J’espère qu’il relayera notre demande au parlement de Wallonie".Du côté de la Sowaer, on relativise… En moyenne, il y a 120 décollages et atterrissages par jour à l’aéroport de Charleroi. Un chiffre qui peut atteindre 160 mouvements quotidiens en période de vacances selon la Sowaer, la société wallonnes des aéroports. "On perçoit les avions de manière beaucoup plus significatives lorsque le vent vient du nord-est à Ligny. Mais les niveaux de bruit restent à des niveaux qui sont inférieurs à ce qui nécessitent une insonorisation des maisons sur base de la législation wallonne", explique Stéphane Cherton ingénieur.

Les limites d'heures sont relativement respectées "Au niveau des heures, c'est simple. L'aéroport est régional et dépend de la législation wallonne", explique Stéphane Cherton ingénieur à la Sowaer. "L'exploitation est prévue de 6h30 à 23 heures. Au-delà, des avions sont autorisés à atterrir si ils ont eu du retard ou ont eu des problèmes techniques. Après 23 heures, l'aéroport est fermé mais lorsque le vol a du retard alors à ce moment-là il est autorisé".

Ecoles: la CGSP dépose un préavis de grève et exige le report de la rentrée Coronavirus : la CGSP-Enseignement dépose un préavis de grève du 2 au 5 juin afin de couvrir ses affiliés exerçant dans le fondamental Décès de George Floyd : Minneapolis s'embrase à nouveau, un commissariat incendié

Newsletter info Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité. Lire la suite: RTBF info »

Des escrocs en Italie proposent des masques contre le coronavirus en ligne à des prix exorbitantsDes commerçants en ligne qui proposent des masques et autres articles de protection contre le nouveau coronavirus à prix exorbitants, font l’objet de poursuites pénales en Italie. ça s'appelle la mafia lol

Le coronavirus circulait «inaperçu depuis des semaines» en Italie, selon des chercheursDes chercheurs d’un hôpital spécialisé de Milan (nord) sont parvenus à isoler la version italienne du nouveau coronavirus, qui « circulait inaperçu depuis des semaines » dans la péninsule, selon ces spécialistes qui tentent de remonter à la source de l’épidémie. Et sans papiers je suppose ?

L’Arabie saoudite suspend l’entrée des pèlerins: le coronavirus continue de se propager dans le mondeL’Arabie saoudite a également suspendu l’entrée dans le pays des voyageurs munis d’un visa de tourisme et provenant de pays où sévit le nouveau coronavirus.

Le 11 'wallon' idéal de Thomas Chatelle avant le choc entre le Standard et CharleroiNotre consultant, Thomas Chatelle, nous présente son 11 de base constitué de Liégeois et Carolos.

Salah Abdeslam avait tiré sur un policier: le Conseil d’État estime trop faible l’indemnisationLe Conseil d’État estime trop faible l’indemnisation pour un agent des unités spéciales qui avait été blessé au cours d’un échange de tirs avec Salah Abdeslam.

La taxe «congestion» bruxelloise fait des gorges chaudes: le PS pose ses conditions, tandis que le MR et le PTB condamnent le nouveau dispositifLe projet d’une taxe destinée à réduire la congestion automobile à Bruxelles a créé jeudi des remous dans le monde politique.