Cardiatis

Cardiatis

La société Cardiatis a besoin de 30 millions d'euros pour sortir de l'ornière

La société #Cardiatis a besoin de 30 millions d'euros pour sortir de l'ornière

21.10.2019

La société Cardiatis a besoin de 30 millions d'euros pour sortir de l'ornière

Cardiatis , qui fabrique et commercialise des stents afin de lutter contre les maladies cardio-vasculaires, est en réorganisation judiciaire. La société, qui est en attente de certifications, a encore beaucoup de projets à développer. Pour en sortir, elle est à la recherche de 30 millions d’euros.

Besoin de cash Au cours de leurs premières années d’existence, ce type de sociétés investit l’essentiel de ses ressources dans la recherche et le développement, ce qui fut le cas de Cardiatis qui, depuis sa fondation en 2002, a déjà levé 39 millions d’euros auprès de 175 investisseurs. D’essais cliniques en premières commercialisations, les chiffres d’affaires n’ont pas toujours suivi, même si de plus en plus de médecins sont conquis par cette nouvelle technologie 100% belge.

Noureddine Frid nous a expliqué être dans l’attente de certifications pour le traitement de dissection aortique, d’anévrismes abdominaux complexes et d’anévrisme cérébral. Une fois que les autorisations auront été délivrées, ce sont autant de marchés prometteurs qui devraient s’offrir à Cardiatis."La dissection aortique, c’est l’avenir de Cardiatis", assure Noureddine Frid qui explique avoir traité une quarantaine de patients avec des résultats satisfaisants. Des discussions concernant le traitement de cette maladie sont très avancées avec les autorités chinoises qui ont accordé un"green channel" à Cardiatis, une procédure qui permet d’aller plus vite dans le développement du produit.

Si Cardiatis arrive à dégager de nouveaux fonds, 3 millions devraient être consacrés à la Chine, 5 aux Etats-Unis et le reste devrait être consacré au marketing. D’autres discussions ont lieu aux Etats-Unis pour le traitement de l’anévrisme. Si Cardiatis arrive à dégager de nouveaux fonds, 3 millions devraient être consacrés à la Chine, 5 aux Etats-Unis et le reste devrait être consacré au marketing, l’idée étant de faire connaître cette technologie belge au monde entier, le passage obligé pour faire décupler les ventes. Enfin, pour assurer le suivi du traitement des patients, Cardiatis a développé un logiciel en vue de faciliter le travail des médecins.

Lire la suite: L'Echo

Une majorité des jeunes optent pour la voiture pour se rendre au travailSi en secondaire les élèves descendent dans la rue pour défendre une politique climatique plus ambitieuse, il semble que les mentalités évoluent vite...

Une majorité des jeunes optent pour la voiture pour se rendre au travailSi en secondaire les élèves descendent dans la rue pour défendre une politique climatique plus ambitieuse, il semble que les mentalités évoluent vite par la suite. Quelques années plus tard, une fois aux études supérieures ou sur le marché du travail, une majorité de jeunes (70 %) choisissent la voiture pour se rendre au travail. Voitures payées par papa maman

Avec la reprise des activités, la confusion règne pour les clients Thomas CookEntre la reprise par Wamos et les actions du Fonds de Garantie, certains ne savent plus où donner de la tête.

Avec la reprise des activités, la confusion règne pour les clients Thomas CookEntre la reprise par Wamos et les actions du Fonds de Garantie, certains ne savent plus où donner de la tête. Magouilleurs de hautes volées...

France: la circulation des trains à nouveau perturbée pour la troisième journée consécutiveLe mouvement social à la SNCF perturbait à nouveau la circulation des trains en France dimanche pour son troisième jour avec un risque d'enlisement, les syndicats continuant de défendre le 'droit de retrait' à la suite d'un accident, face à la direction... Ce n'est qu'un début, le combat continue... 😁😁 C'est drôle un journal belge qui parle de la circulation des trains français alors qu'il y a déjà tellement à dire sur la circulation des trains belges...

Division 2 Amateurs: La première tranche pour les Francs Borains, la Raal domine mais s'inclineTrois rencontres étaient au programme de la 9e journée de championnat.

Écrire un Commentaire

Thank you for your comment.
Please try again later.

Dernières Nouvelles

Nouvelles

21 octobre 2019, lundi Nouvelles

Nouvelles précédentes

Un avantage fiscal trop peu connu dans la construction

Nouvelles suivantes

Brugel complète son CA in extremis