Dubaï, Vidéo, Villa, Otage

Dubaï, Vidéo

La princesse Latifa, fille de l'émir de Dubai, affirme être retenue en otage et craint pour sa vie

La princesse Latifa, fille de l'émir de Dubai, affirme être retenue en otage et craint pour sa vie

17-02-21 18:26:00

La princesse Latifa, fille de l'émir de Dubai, affirme être retenue en otage et craint pour sa vie

Dans des vidéo s publiées par la BBC, la princesse Latifa explique être retenue en otage dans une villa. La fille de l’émir de Dubaï accuse son père et dit aussi craindre pour sa vie. Le chef de la diplomatie britannique demande des preuves de vie de...

Depuis une minuscule pièce, la princesse Latifa âgée de 35 ans se filme. Visage inquiet, elle explique dans plusieurs vidéos sa situation. "Je suis dans une villa. Je suis prise en otage et cette villa a été transformée en prison. Toutes les fenêtres ont été condamnées […], il y a cinq policiers à l’extérieur et deux femmes policiers à l’intérieur. Je m’inquiète tous les jours pour ma sécurité et pour ma vie […] la police m’a dit que je serai en prison toute ma vie et que je ne reverrai plus jamais le soleil", poursuit-t-elle. "La situation devient chaque jour plus désespérée".

Comité de concertation : l'interdiction des voyages non-essentiels maintenue 'pour le moment' jusqu'au 18 avril Didier Reynders : 'Pas un passeport vaccinal mais un certificat pour faciliter l'organisation de voyages dès l'été' Un doublé historique: Nafi Thiam et Noor Vidts règnent sur le pentathlon à l'Euro d'athlétisme en salle

Elle avait déjà tenté de fuir Dubaï et l’emprise de son père en 2018 La princesse Latifa est la fille de Mohammed ben Rachid al-Maktoum, l’émir de Dubaï et l’un des souverains les plus riches au monde. Depuis de nombreuses années, elle accuse son père de mauvais traitement à son égard et à l’égard de sa sœur Shamsa. En 2002 alors qu’elle était encore adolescente, elle avait tenté de fuir une première fois l’emprise paternelle en vain. A la suite de cette tentative d’évasion ratée, la princesse expliquait aux bords des larmes avoir été "torturée et emprisonnée pendant trois ans" par son père. En 2018, Latifa al-Maktoum avait tenté une nouvelle fois de fuir Dubaï à bord d’un voilier. Nouvel échec, le bateau est arrêté aux larges des côtes indiennes et la princesse est ramenée vers l’émirat. Dans des vidéos, la fille de l’émir revient sur cette arrestation. Elle estime avoir été droguée sur le voilier et ne s’être réveillée qu’une fois de retour à Dubaï qu’elle n’aurait plus quitté depuis, enfermée dans une villa et placée sous haute surveillance.

Inquiétude de la diplomatie britannique Ces dernières vidéos de la princesse Latifa sont loin d’être rassurantes. Dominic Raab a fait part de son inquiétude. "Ce sont des images très pénibles, un cas très difficile. Les gens voudraient […] la voir en vie et en bonne santé, […] et nous serions certainement heureux de cela." détaille le chef de la diplomatie britannique. Inquiétude aussi dans le chef du Premier ministre Boris Johnson. "Cette affaire nous préoccupe mais la Commission des Nations Unies sur les droits de l’homme se penche là-dessus et ce que nous allons faire, c’est attendre de voir comment ils avancent." A la suite de la diffusion du reportage, un porte-parole de la Haut-commissaire aux droits de l’homme des Nations unies a indiqué à la BBC qu’elle interrogerait les Emirats arabes unis au sujet de la princesse. headtopics.com

En mars 2020, la justice britannique avait jugé l’émir de Dubaï coupable d’avoir commandité l’enlèvement de deux de ses filles, dont Latifa. Elle s’était prononcée dans le cadre d’une procédure opposant le Cheick Mohammed à la princesse Haya qui était devenue en 2004 sa sixième épouse. En 2019, elle avait fui son mari et trouvé refuge à Londres accompagnée par ses deux enfants.

Newsletter info Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité. Lire la suite: RTBF info »