Belgique, Défense

Belgique, Défense

La ministre Dedonder nomme un comité stratégique pour réfléchir à l'avenir de l'armée belge

13-01-21 09:45:00

La ministre Dedonder nomme un comité stratégique pour réfléchir à l'avenir de l'armée belge

Il sera chargé d’actualiser la Vision stratégique pour la Défense qui date de 2016, rapporte La Libre Belgique mercredi.Cette Vision stratégique avait été élaborée en 2016 sous le gouvernement Michel par l’ancien ministre Steven Vandeput (N-VA) sur base d’une analyse menée en 2014 et 2015.

Le centre de vaccination au Heysel à moitié vide : des couacs informatiques mais aussi un manque d'engouement du personnel de santé Une lockdown party interrompue dans un gîte à Offagne: la plupart des participants ont reçu 750 euros d'amende France : graphique faussé, drapeaux inversés... les erreurs de la conférence de presse de Jean Castex

"Forcément, le contexte a évolué : augmentation des menaces hybrides et cyber, changements climatiques, crise sanitaire, déplacements de populations, situation politique et sécuritaire qui se dégrade dans plusieurs régions du monde, etc. On n’est plus dans le même monde qu’en 2014", explique la ministre.

Dix universitaires dans le comité Elle propose une actualisation à l’horizon de 2030 ou 2040 et a mandaté pour coordonner les travaux le professeur Tanguy Struye de Swielande (UCLouvain) et le colonel Éric Kalajzic.Dix universitaires feront partie du comité,"des personnes réputées actives dans la sécurité au sens large et spécialisées dans des domaines différents", explique Mme Dedonder. headtopics.com

Selon l’agenda souhaité par la ministre, les experts se réuniront à partir de la deuxième quinzaine de janvier, à raison d’une fois par semaine. Un rapport est attendu pour la fin mai.Newsletter info Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Lire la suite: RTBF info »

Les ministres font le plus souvent appel à des experts. Si cela marche, bravo le ministre, si cela foire ou mécontente, c'est la faute aux experts. Cela dit je ne suis pas contre, mais il faudrait dégraisser les cabinets et l'Administration en conséquence