La ministre de l'Enseignement Caroline Désir répond à vos questions (direct)

18-01-22 14:01:00

🔴 DIRECT | La ministre de l'Enseignement Caroline Désir répond à vos questions (direct)

Caroline Désir

🔴 DIRECT | La ministre de l'Enseignement Caroline Désir répond à vos questions (direct)

Ce mardi, la ministre de l'Enseignement francophone Caroline Désir répond aux très nombreuses questions des lecteurs du Vif. Elle évoque les dossiers qui marqueront 2022, à commencer par l'ambitieuse réforme des rythmes scolaires.

(Geoffroy, Véronique, Caroline, Soumaya, Vanessa, Isabelle)C'est une question qu'on me pose souvent. Je rappelle que l'enseignement est une matière communautaire. Il y a 30 ans qu cette réforme est dans les cartons et que les experts en chronobiologie sont d'accord que c'est dans l'intérêt du bien-être des enfants et des enseignants. Il y a aussi l'étude de la fondation roi Baudouin sur la faisabilité. La suite logique est de la mettre en oeuvre. Des démarches ont été entreprises. On a expliqué nos intentions, et la Flandre nous a dit que ce n'était pas notre priorté. Cependant, le débat vit chez eux. Des échanges ont lieu. mais Weyts a envie de laisser maîte de rester maitre de son calenderier.

Lire la suite:
Le Vif »

CarolineDesir Voilà une question qu’elle est bonne…C’était la 1ere chose à faire Elle ment* à nos questions

Plus de subsides européens pour les agriculteurs wallons qui se soucient de l'environnement... mais pas encore assez?Willy Borsus répond aux critiques des associations environnementales sur le plan stratégique que la Wallonie va remettre à la Commission européenne en vue de l’application régionale de la nouvelle Politique agricole commune. Pour les gros, les petits sont morts.

Prix de l'énergie : le gouvernement et le secteur insistent sur une 'facturation réaliste'Le ministre de l'Economie, Pierre-Yves Dermagne, et la secrétaire d'Etat à la Protection des consommateurs, Eva De... No stress. La hausse du prix de l'électricité et du gaz va plomber le portefeuille des ménages et plomber l'économie belge. C'est d'une évidence criante.

Logo végétal de l’abbaye de Villers-la-Ville enlevé : la ministre Valérie De Bue assumeQuestionnée sur le 'démontage' du logo végétal de l’abbaye, la Nivelloise défend son administration.

Le mercato EN DIRECT: pour la première fois, Eden Hazard ouvre la porte à un transfertLES TRANSFERTS DES DIABLES ROUGESC'est sans conteste l'annonce de la journée : Eden Hazard est prêt à quitter le Real Madrid. Selon les ...

Antwerp - Charleroi : les Carolos à Anvers pour tenter de bien commencer l’année (direct commenté à 13h30)Les Carolos affrontent l’Antwerp de dimanche après-midi. Ils tenteront de faire oublier la défaite face à l’OHL en fin d’année dernière.

Saluts nazis à Paris? Darmanin signale à la justice une manifestation d’extrême droiteGérald Darmanin a demandé ce dimanche à la préfecture de police de Paris de faire un signalement à la justice après la diffusion d’une photo d’un groupe de...

Pourquoi n'avoir pas voulu créer un calendrier commun avec les autres communautés? Ne fallait-il pas attendre et harmoniser les agendas? (Geoffroy, Véronique, Caroline, Soumaya, Vanessa, Isabelle) C'est une question qu'on me pose souvent.Elles estiment que la Wallonie aurait pu aller plus vite, plus loin dans la transition et notamment en matière de réchauffement climatique.Le ministre de l'Economie, Pierre-Yves Dermagne, et la secrétaire d'Etat à la Protection des consommateurs, Eva De Bleeker, ont rencontré lundi la Fédération des Entreprises Belges d'Electricité et de Gaz (FEBEG) à propos des factures d'acompte à l'heure où les prix de l'énergie flambent.Interrogée sur l’enlèvement du logo végétal de l’abbaye de Villers, ordonné par son administration, la ministre du Patrimoine a justifié la décision.

Je rappelle que l'enseignement est une matière communautaire. Il y a 30 ans qu cette réforme est dans les cartons et que les experts en chronobiologie sont d'accord que c'est dans l'intérêt du bien-être des enfants et des enseignants. "On perd alors l’adhésion d’un certain nombre d’acteurs dont le travail au quotidien dépend de cette activité. Il y a aussi l'étude de la fondation roi Baudouin sur la faisabilité. ►►► À lire aussi : Facture d’énergie :"On doit surtout agir avec l’arme qu’on a déjà créée : la réforme des taxes fédérales" (Tinne Van der Straeten) Le gouvernement craint toutefois que certains fournisseurs augmentent les paiements anticipés bien plus que la hausse des prix de l'énergie et fassent de leurs clients des prêteurs de fonds sans intérêts. La suite logique est de la mettre en oeuvre. On a voulu construire ensemble plutôt que d’avoir une PAC de conflit, de combat ou de destruction. Des démarches ont été entreprises. déjà abonné? identifiez-vous.

On a expliqué nos intentions, et la Flandre nous a dit que ce n'était pas notre priorté. "Nous inscrivons nos démarches dans une transition environnementale pour avoir une agriculture qui est aussi plus résiliente, qui tient compte des enjeux climatiques, des phénomènes d’inondations. Il est dans l'intérêt des consommateurs et du fournisseur d'énergie que le paiement anticipé soit correct. Cependant, le débat vit chez eux. Des échanges ont lieu. Mais le changement ne sera pas drastique : "Nous l’avons conçu de manière progressive avec des paliers de manière à ce que cette réforme soit acceptable" , a-t-il commenté. mais Weyts a envie de laisser maîte de rester maitre de son calenderier. "L'objectif ne peut pas être que les consommateurs jouent les prêteurs de fonds pour le secteur énergétique par des avances excessives. Ce n'est donc pas une lubie francophone. "C’est une des nouveautés que l’on retrouve dans la politique agricole commune européenne et que nous avons traduit au niveau wallon, c’est ce qu’on appelle notamment les éco-régimes.

Elle est pensée au bien-être des enfants. La réflexion évolue, et j'espère qu'ils nous emboîteront le pas. "Il est prévu de pouvoir activer une série de mesures, comportements, qui font l’objet d’un financement supplémentaire au niveau wallon."Les enquêtes menées auprès des clients montrent qu'une grande majorité d'entre eux préfèrent que leur facture annuelle soit aussi basse que possible. J'espère qu'ils nous rejoindront le plus vitez possible. On est convaincu qu'on doit réaliser cette réforme Nous avons revu notre copie pour les vacances de février. Le reste étant de l’aide aux revenus. Les vacances de Pâques seront beaucoup plus tard, ça nous ne pourrons pas revenir là-dessus, mais il y a toujours 10 à 11 semaines communes. Une introduction rapide du compteur numérique est cruciale à cet égard.

Serait-il possible que chaque communauté décalé les congés de Pâques d'une semaine pour qu'il y ait au moins une semaine en commun? La situation actuelle pour 2022/2023 est absurde pour de nombreuses familles (question de Quentin) Effectivement, les vacances de Pâques seront compl déconnectées des vacances des autres Communautés. "Le but est de compenser au maximum une évolution positive du point de vue environnemental mais aussi une diminution en termes de revenus" , détaille le ministre wallon. Mais si on devait rattraper une semaine commune à Pâques, la réforme n'aurait plus du tout de pertinence. Jusqu'à présent, de Pâques au 30 juin, la période es souvent longue, de dix à douze semaine, et les enfants comme les professeurs sont épuisés à bout de course." Les organisations agricoles sont plutôt positives jusqu'ici. Pourquoi n'avoir pas voulu créer un calendrier commun avec les autres communautés? Ne fallait-il pas attendre et harmoniser les agendas? (Geoffroy, Véronique, Caroline, Soumaya, Vanessa, Isabelle)C'est une question qu'on me pose souvent. Je rappelle que l'enseignement est une matière communautaire..

Il y a 30 ans qu cette réforme est dans les cartons et que les experts en chronobiologie sont d'accord que c'est dans l'intérêt du bien-être des enfants et des enseignants. Il y a aussi l'étude de la fondation roi Baudouin sur la faisabilité. La suite logique est de la mettre en oeuvre. Des démarches ont été entreprises. On a expliqué nos intentions, et la Flandre nous a dit que ce n'était pas notre priorté.

Cependant, le débat vit chez eux. Des échanges ont lieu. mais Weyts a envie de laisser maîte de rester maitre de son calenderier.Ce n'est donc pas une lubie francophone. Elle est pensée au bien-être des enfants.

La réflexion évolue, et j'espère qu'ils nous emboîteront le pas. J'espère qu'ils nous rejoindront le plus vitez possible. On est convaincu qu'on doit réaliser cette réforme Nous avons revu notre copie pour les vacances de février. Les vacances de Pâques seront beaucoup plus tard, ça nous ne pourrons pas revenir là-dessus, mais il y a toujours 10 à 11 semaines communes. Serait-il possible que chaque communauté décalé les congés de Pâques d'une semaine pour qu'il y ait au moins une semaine en commun? La situation actuelle pour 2022/2023 est absurde pour de nombreuses familles (question de Quentin)Effectivement, les vacances de Pâques seront compl déconnectées des vacances des autres Communautés.

Mais si on devait rattraper une semaine commune à Pâques, la réforme n'aurait plus du tout de pertinence. Jusqu'à présent, de Pâques au 30 juin, la période es souvent longue, de dix à douze semaine, et les enfants comme les professeurs sont épuisés à bout de course. En savoir plus à ce sujet: .