İnflation

İnflation

La déflation menace à nouveau les économies occidentales

La déflation menace à nouveau les économies occidentales Par @jnille | #inflation @ecb @Lagarde

01-04-20 18:26:00

La déflation menace à nouveau les économies occidentales Par jnille | inflation ecb Lagarde

La baisse brutale de l'inflation en zone euro et aux États-Unis fait craindre une déflation. Mais les banques centrales écartent pour l'instant ce scénario.

"Malgré le programme de rachats de la BCE, l’inflation en zone euro devrait donc encore reculer et la BCE est bien démunie pour éviter de tomber en déflation." Bernard Keppenne Économiste en chef chez CBC Aux États-Unis, la Réserve fédérale de San Francisco a indiqué dans un rapport publié lundi que l'incertitude économique va probablement conduire à une augmentation du chômage et une baisse de l'inflation déjà inférieure à l'objectif de 2% de la Réserve fédérale américaine."Les consommateurs coupent dans leurs dépenses afin d'épargner face à un environnement difficile qui inclut des pertes d'emplois. Cela réduit la demande agrégée et augmente davantage le chômage, entraînant l'inflation vers le bas" souligne le rapport."La chute de l'inflation provoquée par l'incertitude va probablement durer plusieurs mois alors que les perspectives économiques se compliquent à cause de la crise du coronavirus" ajoute le rapport.

Coronavirus: la Grèce rouvre ses frontières aux touristes de 29 pays, mais pas (encore) aux Belges Accord de principe pour déplacer la statue du « Général Storms » vers l'Africa Museum Guy Bedos sur les antennes de la RTBF : rires, ironie et confidences (vidéos)

Le baromètre des matières premières Chez Belfius, les économistes observent que"la chute de la demande économique chez nous et dans le reste du monde se traduit par une baisse sensible des prix de la plupart des matières premières. Le phénomène le plus frappant est évidemment la diminution spectaculaire du cours du pétrole , de plus de 60% depuis le début de l’année. Il en résulte une baisse du prix de l’essence et du mazout dans la zone euro, et donc de l’inflation." L'inflation dans la zone euro a chuté à 0,7% en mars contre 1,2% en février. 

"Je ne peux pas exclure un scénario de déflation, mais je ne peux pas non plus donner une estimation." Robert Holzmann Gouverneur de la banque centrale d'Autriche "L’inflation en zone euro a reculé sous l’effet de la baisse du prix du baril, même si les prix des produits alimentaires ont augmenté", nuance Bernard Keppenne, économiste en chef chez CBC."Le mouvement ne devrait pas s’arrêter là, car la baisse des prix devrait se marquer très fortement dans le secteur des services et la récession va peser dans les prochains mois sur l’inflation" ajoute-t-il.

Chez Bloomberg Intelligence, les analystes ne s'attendent pas à une remontée prochaine des cours des matières premières."L'étendue d'un arrêt brutal de l'économie mondiale va provoquer un déclin plus prononcé des prix des matières premières. Un risque majeur pour cette année reste en priorité ce qui se passe sur le marché des matières premières: un tremblement" écrivent-ils.

La réponse des banques centrales "Lors des récessions précédentes également, en 2009 et en 2014, le cours de l’or noir avait dégringolé et la chute s'était systématiquement accompagnée d’une nette diminution de l’inflation générale des prix à la consommation", rappelle Belfius. Chaque épisode de récession dans le passé s'est traduit par une intervention massive des banques centrales. Mais, dans le cas actuel, les munitions de la BCE poussent des économistes à s'interroger.

Lire| La BCE applique un remède de choc face à la crise du coronavirusLire plus "Malgré le programme de rachats de la BCE, l’inflation en zone euro devrait donc encore reculer et la BCE est bien démunie pour éviter de tomber en déflation, scénario hautement probable ces prochains mois" indique Bernard Keppenne. 

Lire la suite: L'Echo »

Coronavirus : le monde confronté à 'sa pire crise depuis 1945', les États-Unis dans la tourmenteLe président des États-Unis Donald Trump a demandé à ses concitoyens de se préparer, à l’instar de l’Europe, à des semaines 'très, très douloureuses' face à la pandémie de coronavirus, qualifiée par l’ONU de pire crise à laquelle... Mais cette fois ci il y a un blond aux yeux bleu... (s'engorger de negativisme heurte la flotation .) LE PEUPLE VAINCRA.... Show médiatique ' Coronavirus' Dommages collatéraux . Certains malades ne font plus leurs soins. Ds journalistes sont devenus des pros de la santé. On occulte le fait que la plupart ds services de soins des hôpitaux sont en 'chômage' avec 1personnel qui se tourne ls pouces.

Coronavirus: nouveau record de décès aux États-UnisLe coronavirus a tué un nombre record de 865 personnes aux États-Unis au cours des dernières 24 heures. Trump a demandé aux Américains de se préparer à des semaines 'très, très douloureuses'.

États-Unis: grèves chez Amazon et Instacart pour plus de protections face au coronavirusLes salariés des plateformes américaines de distribution Amazon et Instacart se sont mis en grève lundi, en plein confinement à New York et San Francisco, accusant leurs employeurs de ne pas suffisamment les protéger face au nouveau...

Plus de 3.000 morts aux États-Unis

Coronavirus: plus de morts aux États-Unis que le bilan officiel chinois3.415 personnes sont décédées aux États-Unis, contre 3.305 en Chine. China is pure evil! oui mais en chine 8.000.000 abonnés gsm ne donne plus signe de vie bizarre non

Coronavirus: les États membres donnent le feu vert à la mobilisation de fonds européensLa Belgique est le seul État membre à s’être abstenu. Pour les envoyer en Afrique ? 🤮🤮🤮🤮🤮🤮🤮🤮🤮 Après le peuple signera pour fermer l UE !