Climat, Energie, Nucléaire

Climat, Energie

L’énergie nucléaire en Belgique 'ne satisfait pas aux principes de développement durable', conclut le CSS

L’énergie nucléaire en Belgique 'ne satisfait pas aux principes de développement durable', conclut le CSS

25-10-21 13:04:00

L’énergie nucléaire en Belgique 'ne satisfait pas aux principes de développement durable', conclut le CSS

L’énergie nucléaire , telle qu’actuellement déployée, ne répond pas, sur le plan environnemental, éthique et...

►►► Lire le rapport complet du CSS :"Risque nucléaire, développement durable et transition énergétique" Concernant la prolongation ou non du nucléaire au-delà de 2025,"le CSS conclut qu’il y a des arguments pour et contre la prolongation éventuelle de deux centrales nucléaires au-delà de 2025, mais qu’il n’y a pas d’éléments marquants qui 'imposeraient' un choix dans un sens ou dans l’autre".

Le CSS remet également en cause le principe de"croissance illimitée" pour arriver à une transition énergétique plus verte, telle que définie dans le Green Deal européen, et demande de mener une "réflexion sur un nouveau paradigme économique non lié à la consommation et sur des processus créatifs de réinvention socialement équitable et positive des modes de vie", tout en développant des "processus d’innovation dans la gestion du bien public".

La publication de cet avis intervient alors que le gouvernement fédéral doit décider dans le courant du mois de novembre de la fermeture partielle ou totale des réacteurs nucléaires belges à l’horizon 2025, et à une semaine de la tenue de la COP26. headtopics.com

►►► La Belgique peut-elle encore sortir du nucléaire en 2025 ? Une alternative au fossile ?"Une réalité plus complexe" Peu émettrice de CO2, l’énergie nucléaire est régulièrement présentée comme une alternative idéale pour remplacer les combustibles fossiles dans la production d’électricité, mais"la réalité est plus complexe", souligne le CSS, soulevant notamment la question des déchets radioactifs de très longue durée de vie, susceptibles d’impacter plusieurs générations, ainsi que les risques terroristes et d’accident grave.

"Le risque d’un accident nucléaire grave ne peut être exclu, même dans les meilleures centrales nucléaires, et la Belgique présente à cet égard une vulnérabilité spéciale en raison des caractéristiques des sites concernés : situés près de grandes villes et axes de trafic international, réseau routier saturé et populations denses", relève le CSS.

L’organe d’avis scientifique du SPF Santé publique estime dès lors que"la poursuite de ce risque pendant 10 ou 20 ans supplémentaires pose des questions d’ordre environnemental, sanitaire et éthique".Des développements technologiques encore trop peu avancés Le CSS se dit conscient des développements technologiques accélérés pour réaliser des réacteurs plus petits, plus sûrs, avec moins de déchets et moins de risque de prolifération."Mais ils sont pour la plupart encore en phase de développement et des évaluations approfondies doivent encore être réalisées entre autres en matière de sûreté", note-t-il."Ces réacteurs ne constituent pas une solution aux choix actuels à réaliser par la Belgique", poursuit-il.

Se fondant sur les études menées notamment par EnergyVille et le Bureau fédéral du Plan, le CSS ajoute par ailleurs que l’arrêt des centrales nucléaires est possible en Belgique pour un coût relativement limité, y compris en termes d’impact CO2. Et de conclure :"la transition énergétique nécessaire […] doit rester compatible avec les principes du développement durable et ne pas conduire à de nouveaux déséquilibres et de nouveaux risques". headtopics.com

La problématique du stockage des déchets Le CSS souligne un des points faibles de l’énergie nucléaire : que faire des combustibles irradiés et déchets nucléaires radioactifs, vu leur impact potentiel sur la santé de nombreuses générations futures ? "Il n’y a, au vu des connaissances actuelles, pas d’option alternative au stockage géologique profond pour ce type de déchets. Le stockage géologique profond entraîne pour les générations futures la nécessité d’une surveillance et d’un maintien des connaissances et de la mémoire qui sont de nature à les affecter pendant une période prolongée, potentiellement des milliers d’années. Cette solution est donc à considérer comme difficilement acceptable d’un point de vue éthique." Une solution que l’on est pourtant contraint d’accepter, les alternatives entraînant "des charges encore plus lourdes pour les générations futures".

Le CSS recommande donc à la Belgique "d’explorer les possibilités de collaboration avec les pays voisins" et de fixer une politique nationale claire sur le traitement de ces déchets. "Le CSS attire par ailleurs l’attention sur le fait qu’Il faut absolument donner un statut aux combustibles usés. Sans cela, on ne peut pas les gérer et on transfère la charge financière aux générations futures. Il faut aussi éviter de tomber dans une politique d’entreposage de durée indéfinie sur les sites des centrales qui ne peut être considérée comme sûre à long terme."

Sur le même sujet… JT du 27/08/2021 Le mode d emploi : Étape sortie du nucléaire - 27/08/2021 Visionnez gratuitement les vidéos du programme Journal télévisé - Sujet par sujet en streaming sur Auvio. Voir la vidéo Newsletter info Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Lire la suite: RTBF info »

Mangeon4 ... je suppose que tu as vu ou entendu cette polémique suite au rapport du css en Belgique. Un avis ? Une mauvaise blague belge sans doute ? amis belges : laissez nous gérer 14 EPR, on vous facturera l’appro 😬 Bon courage les belges ! Vous allez en avoir besoin... Pas de nuances, le CSS dit explicitement que son rapport concerne le parc nucléaire dans sa configuration actuelle, le nucléaire de maintenant n’est pas celui conçu il y a plus d’un demi-siècle !

Qui sont c’est fameux expert ? De quel mouvement politique sont-ils? Quel lobby sont derrière eux ? Beaucoup de question auquel nous n’aurons jamais de réponses, certain parti ferait mieux de lire correctement ce rapport au lieu de glousser ! Rofl Conseil Supérieur de SANTÉ. C’est vrai que c’est plus durable de couper le courant 8 heures/jour.

On s'en fout. C'est comme l'OMS et la Chine pour qui depuis novembre 2019, il n'y avait pas de pandémie. Il a fallu attendre plus de 2 mois avant de l'annoncer. Ce qui a permis de diffuser le virus chinois dans le monde entier. OMS_Afrique ONU_fr Oui, multiplier nos émissions de CO2 électrique par 5 et demander aux autres pays de faire plus d’efforts est plus éthique que d’enfouir quelques tonnes de déchets radioactifs à des centaines de mètres dans de la roche qui a pas bougé depuis des centaines de millions d’années.

et ils expliquent que le risque d'accident ne peut être exclu et que l'impact de l'arrêt sur le CO2 peut être limité ... De quoi ils se mêlent? On croirait lire un slogan écolo ... Ils vont perdre toute crédibilité en se mêlant de sujets hors de leur autorité et expertise

Sortie du nucléaire : 'Le risque d’un accident nucléaire grave ne peut être exclu', estime le CSSL'énergie nucléaire, telle qu'actuellement déployée, ne répond pas, sur le plan environnemental, éthique et sanitaire,... « pour un coût relativement limité ». Ah c’est pour ça que le prix de l’électricité augmente C’est parce qu’on a encore du nucléaire ? Ça sera moins cher et plus propre avec des centrale au gaz ? Pour le gaz, l accident c est deja produit a Ghislenghien faisant plus de victimes que fukushima. Il y a eu Oufa en Urss par exemple, avec plus de 500 morts dans des trains, pris par l explosion. Le CSS est, comme la RTBFinfo et Ecolo, il essaie de nous faire prendre des vessies pour des lanternes. La certitude du danger de pollution des centrales au gaz, des 30ml/h, du choix du diesel est moins dangereuse que l'éventuelle explosion nucléaire.

Je nesavzis pas que le CSS était compétent en matière d'environnement et de sécurité d'approvisionnement énergétique !

Les conditions de vie à la prison de Tournai ne respectent pas la dignité humaineDes bâtiments humides, des cellules parfois sans WC, un cachot indigne et de la drogue omniprésente. La commission de... Tant pis pour eux C'est pas un centre de vacances

De plus en plus de violence dans le football: comment la crise sanitaire aurait renforcé le hooliganisme (vidéo)Les incidents sont nombreux autour et dans les stades européens ces dernières semaines. En Belgique, on pense notamment à l'invasion de terrain ... La crise sanitaire à un bon dos….

'Une femme sur quatre éprouve des difficultés à payer les factures liées au cancer du sein', selon une étude de SolidarisLe cancer du sein engendre des frais encore trop importants pour les patientes, alors qu’une femme sur neuf en Belgique y... LoL Et évidemment les études de Solidaris sont toujours sérieuses et représentatives de la société ! C’est comme les discours de son président, toujours dans la pondération !

20 ans de la Princesse Élisabeth : le Palais Royal diffuse un nouveau portrait de la future ReineLa Princesse Élisabeth de Belgique fête ses 20 ans ce lundi 25 octobre 2021. Pour l'occasion, le Palais Royal a dévoilé... On s 'en tamponne Guapisima PRINCESITA BESITOS

Le Président turc Erdogan menace d’expulser dix ambassadeurs : quatre questions pour comprendreRecep Tayyip Erdogan n’y est pas allé avec le dos de la cuillère. Le Président turc a déclaré que dix ambassadeurs... Le sultant islamique à encore parler, frapper ? quand est-ce que l'europe réagiras ? aux menace constante du dictateur Un dictateur qui s’est enrichi sur le dos de peuple turque. Son fils est accusé en Italie pour trafic de drogues… Idioïde.