L’avis tranché de Philippe Boxho, médecin liégeois, sur la gestion de l’épidémie en Belgique: «Il est grand temps de relâcher la pression»

L’avis tranché de Philippe Boxho, médecin liégeois, sur la gestion de l’épidémie en Belgique: «Il est grand temps de relâcher la pression»

Lavis, Tranché

29-01-22 06:06:00

L’avis tranché de Philippe Boxho , médecin liégeois , sur la gestion de l’ épidémie en Belgique : «Il est grand temps de relâcher la pression»

Philippe Boxho nous répond en sa qualité de médecin , pas en tant que vice-président de l’Ordre, fonction qu’il quittera le 31 mars. Le Liégeois estime qu’il est grand temps de changer son fusil d’épaule dans le cadre de la gestion de l’ épidémie .

Belga« Il est temps de lâcher la pression même si le virus tuera toujours, comme la grippe saisonnière », avance le médecin légiste Philippe Boxho. « Et, hélas, principalement les non-vaccinés. » Il ne parle de tout rouvrir d’un coup

mais c’est tout comme.« On est dans une situation où le gouvernement a perdu toute crédibilité. On a l’impression d’avoir une bande de traders qui essaient de trouver un consensus qui n’est pas toujours intelligent. Même si je ne partage pas ses idées, je trouve que le discours de Raul Hedebouw est cohérent : il met le doigt où cela fait mal. C’est un plaisir de l’entendre parler de la gestion de l’épidémie en Belgique ».

Lire la suite: Sudinfo.be »

Pas encore de feu vert à un booster pour les adolescents en Belgique: voici ce qu’il faut savoir à ce stadeEn Belgique , le Conseil Supérieur de la Santé dit attendre l’avis de l’EMA pour se prononcer sur l’utilité d’un booster avant 18 ans. En France, cette 3e ...

Chiffres Covid en Belgique ce jeudi 27 janvier 2022: la barre des 50.000 cas par jour franchie, 336 hospitalisations par jourContaminations et hospitalisations sont toujours en hausse dans le rapport quotidien de Sciensano sur l’épidémie de coronavirus en Belgique , à l’inverse de...

Scandale dans les maisons de repos: Orpea Belgique ne nie pas 'la pénurie de fonctions essentielles' au secteurOrpea Belgique ne nie pas 'la pénurie de fonctions essentielles à notre secteur, ce qui exerce une pression sur la prise en soins, particulièrement depuis ...

Les Unionistes sont prêts pour le choc face à Anderlecht: «Ce calendrier? Je m’y étais préparé»La question de la fraîcheur physique des Saint-Gillois est au centre de nombre de débats.

La N-VA sermonne le gouvernement VervoortÀ en croire la N-VA, le bilan de la première moitié de la législature en cours en Région bruxelloise est accablant pour le gouvernement Vervoort.

La majorité bruxelloise se dispute plus qu'elle ne gouverne, juge la N-VA à mi-législatureÀ en croire la N-VA, le bilan de la première moitié de la législature en cours en Région bruxelloise est accablant pour... Ciel, Cieltje . . . 😭😭😭 Mais c'est de coutume et Heureusement qu ils n'y sont pas ce serait pire- car avec la n-va y a plus de gouvernement dés qu il y a conflit

Vidéo Belga « Il est temps de lâcher la pression même si le virus tuera toujours, comme la grippe saisonnière », avance le médecin légiste Philippe Boxho. « Et, hélas, principalement les non-vaccinés. » Il ne parle de tout rouvrir d’un coup mais c’est tout comme. « On est dans une situation où le gouvernement a perdu toute crédibilité. On a l’impression d’avoir une bande de traders qui essaient de trouver un consensus qui n’est pas toujours intelligent. Même si je ne partage pas ses idées, je trouve que le discours de Raul Hedebouw est cohérent : il met le doigt où cela fait mal. C’est un plaisir de l’entendre parler de la gestion de l’épidémie en Belgique ». ►► « On s’en fout, le débat arrive trop tard » ►► « On doit tous avoir ce variant Omicron, on doit tous y passer » Toutes les infos sur ma commune Résultat(s) de votre recherche: