Communes

Communes

Ixelles : le bourgmestre veut une 'stratégie concertée' contre la petite criminalité

Ixelles : le bourgmestre veut une 'stratégie concertée' contre la petite criminalité

16-11-20 20:45:00

Ixelles : le bourgmestre veut une 'stratégie concertée' contre la petite criminalité

A la suite des violences samedi contre des policiers à Ixelles dans le cadre d'un contrôle Covid, le bourgmestre de la commune Christos Doulkeridis a appelé lundi à déployer une stratégie globale face aux problèmes de petite criminalité qui...

La zone de police de Bruxelles-Ixelles se constituera partie civile contre tous les actes de violences commis envers ses agents."J'en appelle à une stratégie concertée de lutte contre la petite criminalité de quartier par une concertation renforcée de l'ensemble des services qui interviennent à l'une des étapes", a déclaré le bourgmestre ixellois."Les communes font un travail de prévention essentiel, les polices communales interviennent sur le terrain avec leurs propres moyens mais toutes ces interventions sont vouées à l'échec et au découragement s'il n'y a pas un suivi crédible et efficace sur le plan judiciaire. Par ailleurs, la plupart de ces tensions sont liées à des trafics de stupéfiants. Sans une approche intégrée de tous les niveaux, le travail qui peut être effectué sur le terrain local est totalement vain et même contre-productif, tant il donne l'impression d'un régime d'impunité".

Les enseignants veulent être prioritaires pour la vaccination 'Il n'y a pas de plan solide pour une nouvelle vague', met en garde l'experte Erika Vlieghe Aux Pays-Bas, 9 écoles sur 10 ne font plus venir Père Fouettard

Pour rappel, trois agents de la police locale d'Ixelles ont été légèrement blessés, samedi après-midi, lors d'un contrôle d'identité lié à la lutte contre le coronavirus. L'individu que les policiers voulaient contrôler s'est rebellé et d'autres personnes s'en sont mêlées. Trois personnes ont été interpellées puis remises en liberté dans l'attente des résultats de l'enquête. Dimanche midi, le ministre de la Justice Vincent Van Quickenborne a demandé des explications au parquet de Bruxelles à propos de ces libérations. Le parquet de Bruxelles a indiqué dimanche que les versions des policiers et des suspects étaient divergentes. L'avocat d'un des suspects a notamment dénoncé des violences policières via Sudinfo. L'enquête se poursuit, entre autres sur base d'images filmées de l'intervention.

Newsletter info Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité. Lire la suite: RTBF info »

Ca y'est ! Il se réveille lui... 😁 Bref, si c'était pour dire ça, fallait se taire. Si les contrôles Covid qui dérapent dans sa commune sont liés à des trafics, il règne sur le Triangle d'Or. Stu veux botter en touche, tâche de bien le faire . Allez ! Concerte-toi bien 🙄 Bas les masques! Bourgmestre complètement déconnecté du monde, ce n'est plus de la petite criminalité, c'est de la criminalité tout court., constitué de petits mais qui peuvent faire plus de mal que des grands. Il y en a marre de ces discours faussement humanistes, il faut la réponse adéquate.

Donner un coup de pied par derrière, niveau bassin, à un policier armé en pleine action de contrôle covid ou autre contrôle , ils appellent çà ' petite délinquance' à Ixelles-Bruxelles. Imaginez ce que ces 'petits' sont capables de faire face à un homme désarmé ? INSécurité atDarK4EveR On peut lui suggérer la Remigration, c'est très efficace comme stratégie.